SOMMATION

SOMMATION ET RAPPEL À LA LOI

(Texte complet sur cette page sous constat d’huissier de justice)

 

MESDAMES, MESSIEURS,

– DÉPOSITAIRES DE L’AUTORITÉ PUBLIQUE : Policiers, Gendarmes, Militaires, Douaniers, représentants de l’Etat et des collectivités territoriales (présidents, ministres, préfets, maires…), magistrats, recteurs, huissiers de justice, agents assermentés de la SNCF et de la RATP…

– PERSONNES CHARGÉES D’UNE MISSION DE SERVICE PUBLIC : réseaux de transport, de communication, d’eau, d’électricité, services publics, chaînes de télévision ; EHPAD, maisons de retraite, médias de masse, journalistes, Ordres professionnels…

– DIRIGEANTS ou COLLABORATEURS D’ENTREPRISES PRIVÉES et PERSONNES MORALES prises en la personne de leur représentant légal : transports aériens, terrestres, maritimes, commerces, hôtels, banques, restaurants, bars, discothèques, établissements d’enseignement, culturels, sanitaires, sociaux, médico-sociaux, sportifs, associatifs, médias de masse, journalistes …

 

                TOUS, vous faites face quotidiennement au même dilemme : soit accomplir des actes incompatibles avec vos propres valeurs en obéissant à des lois illégitimes et en trahissant les droits fondamentaux des Français, le droit et la morale ; soit refuser d’obéir et vous mettre à dos la hiérarchie.

                Jusqu’à ce jour, vous pouviez justifier de vos actes par l’obéissance à une autorité que vous pensiez légitime.

                A partir de la réception de la présente, vous ne pourrez plus ignorer :

  1. 1. Qu’en droit constitutionnel, la constitution et donc la république et ses institutions sont illégitimes et illégales, et donc que toutes leurs décisions, quelles qu’en soient les formes (ordres, lois, règlements), n’ont pour seule valeur juridique que votre acceptation et sont manifestement ILLEGALES.
  2. 2. Que la véritable autorité publique légitime de France, conformément au bloc constitutionnel, est la « Souveraineté du peuple », représentée depuis sa proclamation par un Conseil National de Transition déclaré à l’ONU en 2015, qui est dès lors la SEULE AUTORITÉ PUBLIQUE LÉGITIME DE LA NATION SELON LA Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (DDHC) de 1789.
  3. Que les dirigeants illégaux installés au pouvoir participent à un plan génocidaire mondial et que leur mission est d’anéantir les valeurs de droit et de liberté qui ont fait la réputation de la France.

                En effet, en application de l’article 16 de la DDHC de 1789, la France n’a plus de constitution et la république n’a plus d’existence juridique en France depuis le 14 février 2008 du fait de la violation des droits du peuple français, notamment de son droit à la souveraineté et à former la loi. Ceci suite à la ratification du Traité de Lisbonne le 14/02/2008 malgré le refus à 55% par le peuple français, lors du référendum du 29 mai 2005, d’un texte quasi-identique… La RÉPUBLIQUE n’est donc plus qu’une CROYANCE, assimilable à une religion, et donc une autorité ILLÉGITIME !

                Dès lors, compte tenu des éléments qui vous sont ici notifiés, vous ne pourrez plus faire prévaloir votre ignorance, pas plus que ne sont parvenus à le faire les collaborateurs nazis lors du procès de Nuremberg. Les Français veulent retrouver un état de droit !

– Soit vous appliquez les ordres d’un  gouvernement  illégitime, au mépris des droits fondamentaux, et vous vous rendez complice du génocide en cours, au risque d’être traduit devant un tribunal militaro-populaire ;

– Soit vous participez à la restauration de l’état de droit en reconnaissant ce Conseil National de Transition et en y adhérant sur www.conseilnational.fr. Du fait de cette sommation vous figurez désormais sur nos listes. Si vous ne participez pas directement à ce Conseil National de Transition, par vos  agissements et vos ordres donnés, votre position de collaborateur de la république illégitime et donc de complice de génocide sera clairement établie.

 

PAR LA PRÉSENTE VOUS ÊTES DONC SOMMÉ :

1°/ DE PRENDRE CONNAISSANCE sur : www.conseilnational.fr/sommation/ des éléments de fait et de droit, avec toutes les sources utiles prouvant la situation juridique de la France et l’existence d’un plan concerté mondial destiné à éradiquer tout ou partie de la population (génocide), exécuté sciemment par les usurpateurs occupant le pouvoir de par leurs actes portant atteinte volontaire à la vie (refus de traitement, de soins, Rivotril…), portant atteinte grave à l’intégrité physique (masque, test naso-pharyngé, vaccin modifiant l’ADN, vaccins pour nouveau-nés et enfants, 5G…) et psychique (masque, distanciation, confinement, isolement, entretien de la peur et de la confusion…), soumettant la population à des conditions d’existence détruisant l’économie et la société (fermetures et faillites d’entreprises, chômage, suicides…), par leurs mesures d’entraves aux naissances (I.M.G.), et de transferts forcés d’enfants envisagés, etc… Vous ne pouvez désormais plus ignorer le BUT génocidaire de ce plan concerté, en sorte que TOUTE AIDE OU ASSISTANCE que vous fourniriez dans l’exécution de tous actes de ce type, par vos actions ou vos abstentions, établira la preuve de votre COMPLICITÉ évidente dans la perpétration de ce GÉNOCIDE ou d’autres CRIMES, et celle de votre INTENTION de commettre les DELITS cités plus bas.

2°/ DE VOUS ABSTENIR D’OBÉIR à tous les ordres, lois et règlements émanant de l’autorité illégitime de la république et donc manifestement illégaux, et tout particulièrement pour les policiers et gendarmes, en application de l’article R.434-5 du code de déontologie (C.S.I.) enjoignant de ne pas obéir aux ordres manifestement illégaux et de nature à compromettre gravement l’intérêt public.

 

DÈS LORS, TOUS AGISSEMENTS sur le fondement de ces lois, ordres, décrets, règlements, etc. dépourvus de bases légitimes, et donc manifestement illégaux, RELATIFS À des : CONTRÔLES d’identité et interpellations arbitraires ; ENTRAVES à la liberté de circuler, de voyager, de se réunir, du commerce, du travail, d’expression, d’opinion, de religion, de manifester ; REFUS de vente, de transport, d’enseignement, de soins ; IMPOSITIONS de discriminations ou impôts, taxes, amendes fondés sur la « religion  de la république » ou le « culte  du  Covid 19 » ; IMPOSITIONS d’actes/dispositifs médicaux (prise de température, test de dépistage Covid 19, PCR ou autres, vaccin (adultes, enfants,  nouveau-nés), médicament, Interruption Médicale de Grossesse…), de port du masque facial, de radiations de technologie 5G et plus ou de compteur Linky, d’épandages chimiques (chemtrails), d’éducation sexuelle sans accord parental, de transferts d’enfants, de distanciation, quarantaine, confinement, isolement, gestes barrière, suivi/traçage/identification numériques (Covid 19, vaccinal…), paiement électronique obligatoire, diffusions de fausses nouvelles…, qui seraient  ORDONNÉS OU ACCOMPLIS PAR VOUS, sont à l’évidence dépourvus de bases légitimes et ENGAGENT DIRECTEMENT VOTRE RESPONSABILITÉ CIVILE ET PÉNALE, notamment pour : GENOCIDE (réclusion à perpétuité, art. 211-1, code pénal), CRIMES CONTRE L’HUMANITE (réclusion à perpétuité, art. 212-1, code pénal), ou à tout le moins pour ATTEINTES ARBITRAIRES AUX LIBERTÉS INDIVIDUELLES (pour les dépositaires de l’autorité publique ou les chargés de mission de service public : 7 ans d’emprisonnement et 100.000 euros d’amende, ou 30 ans de réclusion criminelle et 450.000 euros d’amende, art. 432-4, code pénal), ENTRAVES A LA LIBERTÉ D’EXPRESSION, DU TRAVAIL, D’ASSOCIATION, DE RÉUNION, DE MANIFESTER concertées avec menaces ou coups et violences ou voies de fait (1 ou 3 ans d’emprisonnement et 15.000 euros ou 45.000 euros d’amende, art. 431-1, code pénal), REFUS ET ENTRAVES PAR DISCRIMINATIONS FONDEES SUR UNE RELIGION (de la république) (3 ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende, art. 225-1 et suivants, code pénal, mais 5 ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende pour refus de fourniture d’un bien ou service commis dans un lieu accueillant du public ou aux fins d’en interdire l’accès (art. 225-2, code pénal), et ce y compris pour les personnes morales (il est rappelé que pour les personnes morales, l’amende maximale est portée à 5 fois le montant de l’amende prévue par la loi pour les personnes physiques, ou à 1.000.000 d’euros en l’absence d’amende prévue pour les personnes physiques comme pour le génocide ou les crimes contre l’humanité. (Art. 131-38, code pénal). 

A une époque où les traîtres à la nation française abondent pour obtenir des privilèges de la république, les subsides des corrupteurs ou les bonnes grâces des criminels ayant usurpé le pouvoir, il est bon de rappeler que l’histoire a montré que toutes les tentatives de ce genre ont échoué et qu’au moment du sauve-qui-peut général les comparses sont abandonnés à leur sort.

Le peuple français s’éveille chaque jour davantage et ne se rendormira pas !

 

Fait à Le Donjon, le 14 octobre 2020,

Eric Régis Fiorile, Président provisoire du Conseil National de Transition                                                                                                                                                              SIGNATURE

 

 

Imprimer cette sommation en forme prête à l’envoi

TOUT CITOYEN CONSCIENT DE SES DROITS PEUT ENVOYER PAR PLI RECOMMANDÉ AVEC ACCUSÉ DE RÉCEPTION LA PREMIÈRE PAGE DE LA PRÉSENTE SOMMATION DÛMENT PLIÉE EN TROIS ET SANS ENVELOPPE A TOUTE PERSONNE QUI PRÉTENDRAIT LUI IMPOSER DES ORDRES, LOIS OU RÈGLEMENTS LIBERTICIDES ET ILLÉGAUX DE LA RÉPUBLIQUE ILLÉGITIME OU QUI LES APPLIQUERAIT !

(commissaire de police, commandant de brigade de Gendarmerie, directeur d’établissement d’enseignement ou universitaire, directeur d’un centre ou laboratoire pratiquant des tests de dépistage COVID 19, directeur de société de transport, directeur de commerce, directeur d’établissement recevant du public, rédacteurs en chef de presse écrite, radio ou télévisée, ou internet, etc. 

A CET EFFET : – plier la première page en trois, et coller le rabat et le côté gauche avec une bande adhésive ; – écrire sous la bande adhésive « ouvrir en coupant la bande adhésive » ; – puis écrire en dessous le nom et l’adresse du destinataire ; – puis retourner le « pli » et coller le bordereau de recommandé AVEC ACCUSÉ DE RÉCEPTION à partir du côté gauche ; – remplir le bordereau RAR avec l’adresse du destinataire ; indiquer enfin comme expéditeur :

CNT –  TRANSITION, Cel. 1,  Z.A. Les Bernards, LE DONJON, 03130 – FRANCE

 

 

SOMMATION ET RAPPEL À LA LOI

(14 OCTOBRE 2020)

(suite)

 

ÉLÉMENTS JUSTIFICATIFS DE DROIT ET DE FAIT :

 

I – SUR L’ILLÉGALITÉ MANIFESTE DES ORDRES, LOIS ET RÈGLEMENTS DE LA RÉPUBLIQUE ILLÉGITIME ET SUR SA DÉRIVE SECTAIRE,

II – SUR LA RÉSISTANCE DU PEUPLE À L’OPPRESSION PAR LE  CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION,

III – SUR LA LIMITATION DE VOTRE RESPONSABILITÉ PAR LA RECONNAISSANCE DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION COMME  SEULE AUTORITÉ PUBLIQUE LÉGITIME DE FRANCE

ET À DEFAUT :

IV – SUR VOTRE RESPONSABILITÉ CIVILE ET PÉNALE COMME COLLABORATEUR, ADEPTE OU AGENT DE L’AUTORITÉ ILLÉGITIME DE LA RÉPUBLIQUE ET COMPLICE DE GÉNOCIDE ET CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ OU AUTEUR DE DÉLITS PORTANT ATTEINTE AUX LIBERTÉS

 

Sommaire :

Avertissement

I – SUR L’ILLÉGALITÉ MANIFESTE DES ORDRES, LOIS ET RÈGLEMENTS DE LA RÉPUBLIQUE ILLÉGITIME

A/ EN DROIT :

1/ La Constitution

2/ Le Bloc constitutionnel

3/ La République

4/ La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

5/ La Loi

6/ La Liberté et la Justice

7/ La Garantie des droits

8/ Le Devoir des citoyens

B/ EN FAIT :
LA GARANTIE DES DROITS N’EST PLUS ASSUREE PAR LA LOI NI PAR LA JUSTICE DEPUIS AU MOINS 2008 

1/ En 2008 : violation du droit à la souveraineté et du droit personnel de concourir à la formation de la loi par la ratification du Traité de Lisbonne

2/ Violation du préambule de la Constitution de 1946 :

  • autoroutes – eau – électricité – fréquences radio-téléphoniques…
  • mars avril 2020 – EHPADS – tri des malades – refus de soins – Rivotril – Euthanasie
  • 31 juillet 2020 loi bioéthique – I.M.G. 

3/ Le droit à la PROPRIÉTÉ n’est plus garanti : loi sur les dépôts bancaires depuis 2016

4/ Le droit à la SÛRETÉ n’est plus garanti :

  • Depuis au moins 2002 dans « les territoires perdus de la république »
  • Depuis la loi du 30 octobre 2017 sur la sécurité intérieure
  • Depuis janvier 2018 et l’imposition de 11 vaccins aux nourrissons
  • Depuis novembre 2018 et les violations du droit des GILETS JAUNES de manifester en résistance à l’oppression, confirmant les « VALEURS DE LA RÉPUBLIQUE »

 

C/ EN FAIT (suite) :

LA GARANTIE DES DROITS N’EST PAS ASSUREE DU FAIT DES LOIS ET MESURES QUI SONT LIBERTICIDES FAUTE DE PREUVES SCIENTIFIQUES PROUVANT QU’ELLES INTERDIRAIENT DES « ACTIONS NUISIBLES À LA SOCIÉTÉ » (COVID 19, VACCINS,  5G, LINKY, PAIEMENT ELECTRONIQUE) :


1/ LA LOI QUI OBLIGE interdit de ne pas faire ce qui est obligatoire et ne peut légitimement interdire que « les actions nuisibles à la société »

  • La loi ne peut interdire que les actions nuisibles à la société
  • La loi ne peut pas empêcher de faire ce qui n’est pas légitimement défendu par la loi 

2/ LES LOIS ET MESURES LIBERTICIDES SUR LA MALADIE « COVID 19 » n’ont aucune base scientifique quant à la contagion, l’infection, la pandémie, le virus sars cov 2 , le masque, les tests PCR ou autres, le confinement, la distanciation, la quarantaine etc. , prouvant que ne pas leur obéir constituerait une  » action nuisible à la société « 

a/ Sur la THÉORIE de l’infection et de la CONTAGION d’un virus qui n’a jamais été prouvée scientifiquement

b/ Sur la culpabilité prétendue du VIRUS au lieu de la présomption d’innocence du virus

c/ Sur la l’absence de preuve d’une PANDÉMIE

d/ Sur l’absence de preuve de la GRAVITÉ de la maladie covid 19 comparée à la grippe hivernale

e/ Sur l’absence de preuve que le prétendu VIRUS sars cov 2 serait la CAUSE de la Covid 19

f/ Sur l’absence de preuve de la validité des TEST RT-PCR

g/ Sur l’absence de preuve de la validité de tout AUTRE TEST du covid 19

h/ Sur l’inutilité et la dangerosité prouvées des MASQUES dits « de protection »

i/ ur l’inutilité et la dangerosité prouvées du CONFINEMENT OU DU COUVRE-FEU

j/ Sur l’inutilité et la dangerosité prouvées de la DISTANCIATION SOCIALE

k/ Sur l’inutilité prouvée de la QUARANTAINE

3/ LES OBLIGATIONS VACCINALES EN GÉNÉRAL ET LA LOI DU 30 DÉCEMBRE 2017 IMPOSANT 11 VACCINS AUX NOURRISSONS (décret du 25 janvier 2018) n’ont aucune base scientifique prouvant que leur refus serait une action nuisible à la société

4/ LES LOIS ET MESURES IMPOSANT de vivre sous l’influence des ondes 5G, des compteurs LINKY, et le paiement numérique interdisant le paiement en espèces, n’ont aucune base scientifique prouvant que leur refus serait une action nuisible à la société

 

D/ SUR L’ILLÉGITIMITÉ DE LA RÉPUBLIQUE ET L’ILLÉGALITÉ MANIFESTE DE SES ORDRES LOIS ET REGLEMENTS : pas de garantie des droits – pas de constitution – absence de république – autorité illégitime – illégalité manifeste de tous les ordres lois règlements de la république depuis au moins 2008.

 

E/ SUR LA DÉRIVE SECTAIRE QUASI-RELIGIEUSE DE LA RÉPUBLIQUE :  

  • La dérive sectaire selon la MIVILUDES
  • Les critères sectaires sont remplis
  • Les critères supplémentaires sont remplis
  • La république sectaire n’a aucune d’autorité dans un ÉTAT LAÏC
  • Le DEVOIR DES CITOYENS face à la dérive sectaire de la République

 

 

II – SUR LA RÉSISTANCE DU PEUPLE À L’OPPRESSION GRÂCE AU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION

A/ EN DROIT : absence de constitution et de république – oppression du peuple par la république et l’Union Européenne – droit de résistance oppression – la souveraineté appartient au corps social/peuple – droit des peuples à disposer d’eux même – CNT créé à cet effet par l’ONU en 2011

B/ EN FAIT :

1/ 2015 : promulgation et déclaration du CNT à l’ONU
2/ 2019 : institution de la « Cour Suprême du Peuple Souverain » au « procès de Milan »
3/ 2019 : institution de la « Néopol »

 

III – SUR LA LIMITATION DE VOTRE RESPONSABILITÉ PAR LA RECONNAISSANCE DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION COMME SEULE AUTORITÉ PUBLIQUE LÉGITIME DE FRANCE

A/ EN DROIT :

collaboration active ou passive avec une autorité illégitime – absence d’excuse par commandement de l’autorité légitime – responsabilité civile et pénale

B/ EN FAIT 

  • Cesser d’appliquer les lois de la république illégitime
  • Adhérer au CNT sur www.conseilnational.fr
  • Rejoindre la Néopol après avoir adhéré au CNT.

et, à défaut,

 

IV – SUR VOTRE RESPONSABILITÉ CIVILE ET PÉNALE COMME COLLABORATEUR, ADEPTE OU AGENT DE L’AUTORITÉ ILLÉGITIME DE LA RÉPUBLIQUE ET COMPLICE DE GÉNOCIDE ET CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ OU AUTEUR DE DÉLITS PORTANT ATTEINTE AUX LIBERTÉS

A/ SUR LA COMPLICITÉ DE GÉNOCIDE OU CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ

1/ ÉLÉMENT MORAL DES AUTEURS PRINCIPAUX :

crime de génocide – crimes contre l’humanité

a/ EN DROIT :

un plan concerté avec le but de détruire une population ou de lui faire subir une attaque généralisée ou systématique

b/ EN PSYCHOLOGIE ET SPIRITUALITE

  • les injonctions contradictoires, le mensonge et la confusion
  • la peur et la terreur
  • les annonces pour respecter le libre-arbitre et la loi du consentement 
  • la focalisation de l’attention des populations sur le but à obtenir :
  • la visualisation creatrice 

 

c/ EN FAIT – LES PREUVES de l’existence d’un plan concerté à but génocidaire :

  • Les étapes historiques du plan génocidaire
  • Les déclarations d’intention des chefs d’Etat et de leurs conseillers
  • Les actes d’exécution du plan génocidaire depuis 2009

 

2/ ÉLÉMENTS MATÉRIELS 

3/ COMPLICITÉ : élément moral – éléments matériels

4/ CAS DES MEDIA ET JOURNALISTES : complicité de génocide et crimes contre l’humanité par censure, abstention d’informer ou informations trompeuses – en connaissance de cause – même en l’absence de délit de diffusion de fausse nouvelle

5/ CAS DES OPÉRATEURS 5G ET INSTALLATEURS LINKY

 

B/ SUR LES DÉLITS PORTANT ATTEINTE AUX LIBERTÉS

1/ Dépositaires de l’autorité publique / chargés de mission de service public

délit d’atteinte arbitraire aux libertés individuelles

2/ Forces de l’ordre, employeurs, fournisseurs de lieux de réunion, publics ou privés

délit d’entrave concertée aux libertés

3/ Employeurs, fournisseurs de produits ou services publics ou privés

discriminations fondées sur la non-appartenance à la religion de la république

4/ Employeurs, fournisseurs de produits ou services publics ou privés – peines aggravées :

discriminations fondées sur la non-appartenance à la religion de la république
« dans un lieu accueillant du public ou pour en interdire l’accès ».

 

ANNEXES

  • SUR L’INUTILITÉ DES MASQUES : 42 Etudes revues par des pairs
  • VLADIMIR VASSILIEVITCH  ex-agent du renseignement russe confirme dès MARS 2020 l’existence d’un PLAN MONDIAL À QUATRE VOLETS !
  • « BAS LES MASQUES NOUS SOMMES EN GUERRE » : excellent Texte et vidéo d’Olivier Probst montrant que la guerre contre les peuples est déclarée ouvertement.
  • Nombreux articles et  vidéos de professionnels

 

 

*   *   *

 

AVERTISSEMENT

 

Les informations contenues ci-après ne relèvent en rien du « complotisme » pour la simple raison qu’il n’existe pas de complot. En effet, un complot est un plan secret et dissimulé. Or, en l’espèce, il s’agit bien d’une guerre ouverte contre les peuples, selon un plan mondial annoncé de très longue date et exécuté scrupuleusement, étape par étape, sous les yeux de tous ! Le président Macron a même répété six fois le 16 mars 2020 : « nous sommes en guerre »…  Le ministre des Sports a bien précisé le 28 septembre 2020 sur France Inter à 8h13 : « aujourd’hui les décisions ne sont PAS prises en fonction d’une circulation du virus… » !
Non, vous n’êtes pas dans un film de James Bond 007 ! Vous assistez bien en réalité au déploiement de SPECTRE en direct…
Face à cela, il ne s’agit plus de trouver grâce aux « politiciens » une énième « solution » à un énième « problème », laquelle ne supprimera jamais la cause des causes.

Toute « réaction » à la situation serait inutile et dangereuse.

Au contraire, il vous est ici proposé d’apporter une véritable « RÉPONSE » à cette situation, SANS LES POLITICIENS, dans LA PAIX et LA LIBERTÉ.

Il s’agit simplement, pour aller dans le BON SENS, de :

VOUS INFORMER, POUR ÊTRE RESPONSABLE,

ET ÊTRE RESPONSABLE, POUR ÊTRE LIBRE !

La vérité finit toujours par être connue !

Comme l’eau, elle arrive toujours à passer !

Ce jour là, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas !

 

 

I – SUR L’ILLÉGALITÉ MANIFESTE

DES ORDRES, LOIS ET RÈGLEMENTS DE LA RÉPUBLIQUE ILLÉGITIME ET SUR SA DERIVE SECTAIRE

Comme exposé ci-après, la « RÉPUBLIQUE » n’a plus d’existence juridique en France depuis au moins la loi du 14 février 2008 ratifiant le Traité de Lisbonne (entré en vigueur le 1er décembre 2009), du fait de la violation manifeste des droits les plus fondamentaux dont la garantie devait être assurée aux citoyens par les institutions, à savoir le droit à la souveraineté (art. 3, DDHC de 1789) et le droit de concourir personnellement à la formation de la loi expression de la volonté générale (art. 6, DDHC de 1789) !

De plus, de nombreuses autres lois et décisions prises par la république avant et après 2008 et jusqu’à ce jour en 2020, confirment s’il en était besoin que la garantie des droits n’est manifestement plus assurée en France.

L’absence de garantie de ces droits a entraîné la disparition juridique de la constitution de 1958 (art. 16, DDHC de 1789) et donc de la république instituée par cette constitution (art. 1, constitution de 1958).

 

A/ EN DROIT :

1/ La Constitution :

Le Préambule de l’ex-constitution de 1958 disposait que : « LE PEUPLE FRANÇAIS PROCLAME SOLENNELLEMENT SON ATTACHEMENT AUX DROITS DE L’HOMME ET AUX PRINCIPES DE LA SOUVERAINETÉ NATIONALE TELS QU’ILS ONT ÉTÉ DÉFINIS PAR LA DÉCLARATION DE 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004 ».

2/ Le Bloc Constitutionnel :

Cette constitution de 1958 était donc régie par une loi supérieure, la « Loi des lois » toujours en vigueur quant à elle, qui est la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789 (DDHC), ainsi que par le préambule de la Constitution du 27 octobre 1946, et la Charte de l’Environnement de 2004, formant ensemble le « bloc constitutionnel » regroupant LES DROITS ET PRINCIPES FONDAMENTAUX DU PEUPLE FRANÇAIS, SUPÉRIEURS À LA CONSTITUTION ELLE-MÊME.

3/ La République :

L’article 1 de la constitution de 1958 disposait que : « La France est une RÉPUBLIQUE indivisible, laïque, démocratique et sociale. (…) ». L’existence de la « république » était donc uniquement déterminée par l’existence de cette constitution de 1958. Si la constitution disparaissait, alors la république cesserait d’être, et seuls demeureraient en vigueur les trois textes du bloc constitutionnel réunissant les droits et principes fondamentaux du peuple français, mais pas de la république !
Sans cette constitution, il n’y a plus de république !

4/ La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 :

La DDHC de 1789 déclare un certain nombre de droits de l’Homme et du Citoyen tels que notamment :

  1. les droits naturels et imprescriptibles à la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression (art. 2)
  2. le droit essentiel à la souveraineté (art. 3)
  3. le droit des citoyens de concourir personnellement à la formation de la loi (art. 6)
  4. le droit à la liberté d’opinion, même religieuse, dans le respect de l’ordre public établi par la loi (art. 10)

5/ La Liberté et la Justice :

L’article 4 de la DDHC de 1789 définit la liberté et montre la nécessité de la JUSTICE :
« LA LIBERTÉ CONSISTE À POUVOIR FAIRE TOUT CE QUI NE NUIT PAS À AUTRUI : AINSI, L’EXERCICE DES DROITS NATURELS DE CHAQUE HOMME N’A DE BORNES QUE CELLES QUI ASSURENT AUX AUTRES MEMBRES DE LA SOCIÉTÉ LA JOUISSANCE DE CES MÊMES DROITS. CES BORNES NE PEUVENT ÊTRE DÉTERMINÉES QUE PAR LA LOI. »

Dès lors, « si la loi détermine les bornes de la jouissance de la liberté, cela implique obligatoirement qu’IL NE PUISSE Y AVOIR DE LIBERTÉ SANS JUSTICE. »
Cf. La Dictature à la Française, Claude Le Moal, Books on Demand, éditeur, 2009, p. 108 –
https://www.bod.fr/librairie/la-dictature-a-la-francaise-claude-le-moal-9782810611201

6/ La Loi :

La DDHC de 1789 définit aussi les droits des citoyens vis-à-vis de la LOI en définissant précisément ce que la loi a le droit d’interdire pour être légitime :

« LA LOI N’A LE DROIT DE DÉFENDRE QUE LES ACTIONS NUISIBLES À LA SOCIÉTÉ. TOUT CE QUI N’EST PAS DÉFENDU PAR LA LOI NE PEUT ÊTRE EMPÊCHÉ, ET NUL NE PEUT ÊTRE CONTRAINT À FAIRE CE QU’ELLE N’ORDONNE PAS. » (Art. 5) 

Ainsi, une loi qui OBLIGE, interdit en réalité de ne pas faire ce qu’elle rend obligatoire.
Elle ne peut légitimement l’interdire que si cette interdiction a pour objet d’empêcher des actions nuisibles à la société. A défaut, une telle loi ne peut pas légitimement obliger les citoyens à faire quoi que ce soit, ni les empêcher de faire quoi que ce soit.

7/ La Garantie des droits :

La DDHC de 1789, toujours en vigueur, qui constitue « la Loi des lois » supérieure à la constitution, dispose en son article 16 que : « TOUTE SOCIÉTÉ DANS LAQUELLE LA GARANTIE DES DROITS N’EST PAS ASSURÉE, NI LA SÉPARATION DES POUVOIRS DÉTERMINÉE, N’A POINT DE CONSTITUTION. »

Il va de soi, que si la garantie des droits n’est pas assurée, c’est qu’il n’y a pas de séparation des pouvoirs, et réciproquement ! Car on ne saurait imaginer qu’il y aurait une séparation des pouvoirs pendant que la garantie des droits ne serait pas assurée ou que la garantie des droits pourrait assurée sans qu’il y eût de séparation des pouvoirs… puisque tout pouvoir conféré conduit celui qui en dispose à en abuser… ! Si la garantie des droits n’est pas assurée, il n’y a donc plus de constitution, ni de république !

En somme, selon la DDHC de 1789, la constitution doit servir de FUSIBLE pour protéger les droits du peuple lorsque leur garantie n’est plus assurée et que la JUSTICE ne joue plus son rôle de protection des droits !

8/ Le Devoir de chaque citoyen :

Il reste la question de savoir QUI est COMPÉTENT pour juger si la garantie des droits est assurée ou pas ? Doit-on se référer à un CONSEIL CONSTITUTIONNEL institué par la constitution, avec toutes les limites imposées pour sa saisine et toute la latitude qu’il conserve pour en juger ? Ou bien chaque citoyen et chaque magistrat est-il compétent pour en juger à chaque instant ?

C de 1789 répond très clairement à cette question dans son PREAMBULE en rappelant LE BUT DE CETTE DÉCLARATION que chaque citoyen a le DEVOIR de connaître parfaitement :

« Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que L’IGNORANCE, L’OUBLI OU LE MÉPRIS DES DROITS DE L’HOMME sont les seules causes des MALHEURS PUBLICS et de la CORRUPTION DES GOUVERNEMENTS, ont résolu d’exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, afin que cette DÉCLARATION, CONSTAMMENT PRÉSENTE À TOUS LES MEMBRES DU CORPS SOCIAL, leur RAPPELLE SANS CESSE leurs DROITS et leurs DEVOIRS ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être À CHAQUE INSTANT comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur DES PRINCIPES SIMPLES ET INCONTESTABLES, tournent toujours au maintien de la Constitution et au BONHEUR DE TOUS. »

Par conséquent, c’est bien à chaque membre du corps social et à chaque magistrat qu’il appartient :
– à chaque instant,
– de connaître parfaitement cette Déclaration et
– de l’avoir constamment présente à l’esprit,
– dans toute sa simplicité et son caractère incontestable,
– pour pouvoir comparer les décisions prises par les pouvoirs législatifs et exécutifs,
– avec le but de toute institution politique,

– qui est selon l’article 2 : « la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression. »
– afin de toujours tendre « au bonheur de tous »

C’est donc bien VOUS qui êtes COMPETENT, PERSONNELLEMENT ET DIRECTEMENT, comme tout citoyen, POUR JUGER « À CHAQUE INSTANT » DE L’ILLÉGALITÉ MANIFESTE DES ORDRES, LOIS ET RÈGLEMENTS DE LA RÉPUBLIQUE, sans passer par un Conseil Constitutionnel ni par un « Haut Conseil Scientifique » qui n’existe justement pas dans le texte de la DDHC de 1789 !

On ne s’explique d’ailleurs pas comment le Conseil Constitutionnel pourrait être juge et partie et apprécier de manière impartiale si la constitution a cessé ou non d’exister, puisqu’il est lui-même institué par la constitution et sa propre existence dépend de l’existence de la constitution !

On ne s’explique pas non plus comment un Haut Conseil Scientifique pourrait permettre un seul instant de justifier des lois liberticides qui au lieu de rapporter la preuve qu’elles interdiraient légitimement des actions vraiment nuisibles à la société, interdisent en réalité des traitements utiles et n’apportent que des contraintes nuisant à toute la société, en portant directement atteinte à la vie des citoyens, et pour les survivants, à leur santé physique, psychologique et économique, avant de les réduire en esclavage !

Comme le rappelait prophétiquement Claude Le Moal en 2009 :  « De par les multiples dispositions de la DDHC, ces LOIS LIBERTICIDES SONT ILLÉGALES, et CHAQUE CITOYEN de ce pays est parfaitement fondé à leur opposer ce droit constitutionnel de RÉSISTANCE À L’OPPRESSION. La DÉSOBÉISSANCE À CES LOIS SCÉLÉRATES devient alors l’obéissance et LE RESPECT À LA LOI DES LOIS qu’est cette Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 : un DEVOIR ! » Cf. La Dictature à la Française, Claude Le Moal, Books on Demand, éditeur, 2009, p. 115 – https://www.bod.fr/librairie/la-dictature-a-la-francaise-claude-le-moal-9782810611201

Connaître et faire respecter la DDHC de 1789 relève donc du DEVOIR de chaque citoyen, et de chaque magistrat, à chaque instant, en contrepartie des droits qu’elle leur reconnaît, car comme le rappelle son Préambule : « L’IGNORANCE, L’OUBLI OU LE MÉPRIS DES DROITS DE L’HOMME SONT LES SEULES CAUSES DES MALHEURS PUBLICS ET DE LA CORRUPTION DES GOUVERNEMENTS ».

Mais en dernier ressort : « Lorsque la JUSTICE ne respecte pas la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, elle commet un DÉNI DE JUSTICE, UN SACRILÈGE DÉSHONORANT ET ELLE DEVIENT DIRECTEMENT COMPLICE ET COUPABLE DE L’ARBITRAIRE ET DE LA CORRUPTION. »  Cf. op. cit. La Dictature à la Française, Claude Le Moal, Books on Demand, éditeur, 2009, p. 108

Si la JUSTICE ne joue plus son rôle de protection des droits fondamentaux, alors le DEVOIR de chaque citoyen est d’exercer son droit de RÉSISTANCE À L’OPPRESSION pour permettre au peuple d’exercer directement sa souveraineté.

 

B/ EN FAIT 

LA GARANTIE DES DROITS N’EST PAS ASSUREE PAR LA LOI NI PAR LA JUSTICE DEPUIS 2008

En France, des droits fondamentaux, essentiels, naturels, sacrés, inaliénables et imprescriptibles des citoyens français ont été violés depuis des décennies, et en particulier depuis le vote, par des politiciens traîtres, de la loi du 14 février 2008 qui a permis la ratification du Traité de Lisbonne !

La Constitution du 4 octobre 1958 a dès lors bel et bien disparu depuis au moins le 14 février 2008 pour les raisons expliquées ci-après, à la portée de chacun.

Quels sont les droits et principes fondamentaux violés qui ont entraîné la disparition de la Constitution de 1958 ?

 

1/ EN 2008 : VIOLATION DU DROIT ESSENTIEL À LA SOUVERAINETÉ ET DU DROIT PERSONNEL DE CONCOURIR À LA FORMATION DE LA LOI, PAR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE LISBONNE

a/ EN 2008, C’EST D’ABORD LE DROIT ESSENTIEL À LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE FRANÇAIS QUI A ÉTÉ VIOLÉ :

L’article 3 de la DDHC de 1789 dispose que : « Le principe de SOUVERAINETE réside ESSENTIELLEMENT dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane EXPRESSEMENT. »

Il est clair au vu de ce texte que la souveraineté est l’essence même de la nation, et que c’est la nation seule, c’est à dire le corps social, donc le peuple lui-même, et non pas ses représentants, qui dispose de la souveraineté pour concéder une partie de son autorité à un corps ou à un individu.

De même, selon ce texte, seuls des transferts partiels d’autorité peuvent être consentis, et par le peuple LUI-MÊME, à tel ou tel corps ou individu, mais à condition que ce soit de façon EXPRESSE, comme par exemple dans l’ex-constitution de 1958 qui conférait expressément une autorité séparée aux organes du pouvoir exécutif, du pouvoir législatif et de l’autorité judiciaire.

Dès lors, en aucun cas un transfert de souveraineté, qu’il soit total ou partiel, pour conférer une autorité quelconque, n’est concevable s’il est consenti par les représentants du peuple, et a fortiori s’ils n’ont jamais été mandatés « expressément » à cet effet !

On peut discuter sur le point de savoir si le Traité de Lisbonne opère un transfert total ou partiel seulement de souveraineté, du fait qu’il fonde les compétences de l’Union Européenne sur le principe dit de « subsidiarité ».  Mais le principe d’inversion du sens des mots est tellement utilisé de nos jours, que la pratique, en montrant l’ingérence omnipotente de la primauté des règles et principes européens dans tous les domaines de la vie des français, malgré son caractère prétendument « subsidiaire », a confirmé que le transfert de souveraineté à l’Union Européenne est quasiment total, d’autant que le président MACRON préconise de créer une « armée européenne ».

Or, tout transfert total de souveraineté, même s’il était consenti par le peuple lui-même, serait en tout état de cause NUL et non avenu. En effet la souveraineté est définie par la DDHC de 1789 comme étant l’ESSENCE même de la nation, et ne peut donc être cédée par le peuple, même de son plein gré, sauf à renoncer à sa propre existence, ce que la DDHC de 1789 a prévu et empêché définitivement en faisant de la souveraineté un droit ESSENTIEL et donc INALIÉNABLE !
Les auteurs de la Déclaration de 1789 avaient ainsi prévu de protéger le peuple contre toute manipulation dont il aurait pu être victime le conduisant à renoncer totalement à sa propre souveraineté !

Cela signifie que même si le peuple français avait accepté par Referendum en 2005 de céder la totalité de sa souveraineté à l’U.E., ce transfert de souveraineté aurait été NUL et non avenu et n’aurait jamais engagé juridiquement le peuple français, mais seulement le peuple d’esclaves qu’il serait devenu, avec la faculté de se réveiller à tout moment, de résister à l’oppression et de reprendre l’exercice de sa souveraineté !

En l’occurrence, il est clair que le transfert de souveraineté partiel prétendant conférer à l’Union Européenne une large AUTORITÉ en matière législative, règlementaire et monétaire, ne pouvait être décidé que par la Nation elle-même, c’est à dire le corps social et seulement de façon EXPRESSE, conformément à l’article 3 de la DDHC.

Dès lors, les politiciens traîtres qui ont voté la ratification du Traité de Lisbonne n’avaient aucune compétence pour transférer une autorité quelconque à l’Union Européenne, et ce d’autant moins qu’ils n’avaient même jamais été mandatés expressément à cet effet par la Nation.

En transférant ainsi une large autorité législative, règlementaire et monétaire à l’Union Européenne, ils ont manifestement violé le droit à la souveraineté de la Nation française !

Il est donc certain que LA GARANTIE DU  DROIT « ESSENTIEL » DE LA NATION À LA SOUVERAINETÉ N’ÉTAIT MANIFESTEMENT PLUS ASSURÉE par les organes de la république tels que le Conseil d’Etat ou le Conseil Constitutionnel, ni par aucun des présidents de la république qui se sont succédés, depuis la FORFAITURE de la ratification du Traité de Lisbonne par la loi du 14 février 2008.

 

b/ EN 2008 C’EST AUSSI LE DROIT DES CITOYENS DE CONCOURIR PERSONNELLEMENT À LA FORMATION DE LA LOI QUI A ÉTÉ VIOLÉ :

L’article  6 de la DDHC de 1789 déclare un des droits fondamentaux des citoyens  : « La LOI est l’expression de la volonté générale. Tous les CITOYENS ont droit de concourir PERSONNELLEMENT, ou par leurs représentants, à sa FORMATION.(…) ».

Or, les citoyens ont précisément concouru PERSONNELLEMENT à la formation de la LOI par REFERENDUM du 29 mai 2005, exprimant la volonté générale à près de 55% de refuser expressément le transfert de souveraineté à l’Union Européenne qui leur était proposé.

Mais les politiciens traîtres ont pourtant imposé de fait au peuple cette autorité illégitime de l’U.E. depuis la forfaiture par laquelle ils ont ratifié par la loi du 14 février 2008 le Traité de Lisbonne, reprenant un texte quasi-identique à celui déjà refusé par le referendum populaire de 2005 !

Ce sont littéralement des traîtres ! Voir à ce sujet le discours du candidat Sarkosy en février 2007 disant qu’il souhaitait simplement  proposer un traité purement technique, sans refondre l’Europe politique ! : « Si je suis élu président de la République, je proposerai à nos partenaires européens un traité simplifié de nature institutionnelle, technique, fonctionnelle, peu importe comment on le dénomme. Il n’aura pas pour but de refondre l’Europe politique. Il aura pour but que les institutions européennes qui ne fonctionnent plus se remettent à fonctionner et c’est déjà une grande ambition ».
https://www.nouvelobs.com/politique/elections-2007/20070228.OBS4737/ue-sarkozy-propose-un-traite-simplifie.html

Ce Traité fait exactement le contraire en transférant la souveraineté législative, règlementaire et monétaire de la France à l’U.E au mépris de la LOI formée par les citoyens pour s’y opposer par le referendum de 2005.

Le droit des citoyens de concourir personnellement à la formation de la loi a donc manifestement été violé !

 

2/ VIOLATION DU PRÉAMBULE DE LA CONSTITUTION DE 1946 :

a/ AUTOROUTES – EAU – ÉLECTRICITÉ – FRÉQUENCES RADIO-TÉLÉPHONIQUES…

Le Préambule de la constitution de 1946, ayant valeur constitutionnelle supérieure à l’ex-constitution de 1958, comme la DDHC de 1789, dispose que :

«  9. Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un SERVICE PUBLIC NATIONAL ou d’un MONOPOLE DE FAIT, doit devenir la PROPRIÉTÉ DE LA COLLECTIVITÉ. »

Or, la distribution d’eau, d’électricité, les fréquences radio-téléphoniques, les aéroports,  autoroutes, barrages hydro-électriques, les forêts, etc. sont à l’évidence des biens et des entreprises dont l’exploitation a les caractères de service public national ou de monopoles qui ne sauraient donc être privatisés et qui coûteraient bien moins cher aux français si leur exploitation demeurait le fait d’entreprises  propriété de la collectivité publique sans recherche de profit !

Certes, sous prétexte que l’Etat ne serait pas un bon gestionnaire ni soumis à la concurrence, ces biens et services ont été privatisés en utilisant des arguties juridiques telles que les « concessions » de longue durée, afin de donner l’apparence qu’ils appartiennent toujours à la collectivité.

Le fait que l’Etat n’ait pas toujours été bon gestionnaire ne l’empêchera pas à l’avenir de confier la gestion de ses biens et services à des personnes réellement compétentes et selon des procédures permettant de bénéficier des progrès technologiques aussi bien que par la concurrence à laquelle seraient prétendument soumis les concessionnaires actuels !

Dès lors, toutes les concessions consenties par la république sur ces biens et services à des entreprises privées sont autant de violations des droits fondamentaux, confirmant de plus fort la disparition juridique de la constitution depuis bien avant 2008 !

 

b/ MARS AVRIL 2020 – EHPADS – TRI DES MALADES – REFUS DE SOINS – RIVOTRIL – EUTHANASIE

Le Préambule de la constitution de 1946 ayant valeur constitutionnelle dispose également que :

« 10. La Nation ASSURE à l’individu et à la FAMILLE les CONDITIONS NÉCESSAIRES à leur développement. 

« 11. Elle GARANTIT à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la SANTÉ, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des MOYENS CONVENABLES D’EXISTENCE. »

Or, par décrets des 25 et 26 mars 2020, le Premier Ministre a interdit aux médecins non-spécialistes de prescrire l’hydroxychloroquine ou Plaquenil pourtant reconnu efficace contre le Covid 19, et en a interdit la vente en pharmacies d’officine. Le gouvernement a aussi ordonné le report des soins non-essentiels dans les hôpitaux, conduisant au refus de soins de nombreux malades soi-disant non-essentiels et qui ont pu en décéder. Un arrêté du ministère de la Santé du 16 mars 2020 a même mis en place un « système de tri des malades » qui a conduit des hôpitaux à REFUSER d’admettre en réanimation tous patients de plus de 75 ans, même atteints des symptômes du Covid 19 ! ( http://www.francesoir.fr/societe-sante/chronique-covid-ndeg7-nos-aines-les-plus-de-75-ans-ont-ete-massivement-exclus-des  ,  https://www.marianne.net/societe/des-personnes-agees-auraient-probablement-pu-etre-sauvees-le-refus-d-hospitalisation-de  ). Des patients sont ainsi décédés par refus de soins et ont même été aidés à mourir plus vite par injection de Rivotril dans les EHPAD, du fait du refus de leur admission dans les hôpitaux !

Ainsi, la consigne d’administrer du Rivotril, un sédatif puissant et mortel, à doses létales, aux retraités les plus âgés dans les EHPAD a abouti à la mort d’un certain nombre de pensionnaires.
« Un décret du 28 mars 2020 du gouvernement Macron autorise et légalise l’euthanasie en France » – https://www.dreuz.info/2020/04/04/scandale-un-decret-du-28-mars-autorise-leuthanasie-en-france/?utm_source=
« La France de Macron nous interdit la chloroquine et euthanasie nos vieux ! »  https://ripostelaique.com/la-france-de-macron-nous-interdit-la-chloroquine-et-euthanasie-nos-vieux.html

Comme l’a dit Gilbert Collard : « Quand on autorise un médecin de ville à euthanasier  un patient  en fin de vie, sans le transporter à l’hôpital parce que celui-ci est plus que saturé, on légalise l’euthanasie. »

« La France soigne toute la planète et accueille toute la misère du monde, dont une partie crache sur nos policiers et les caillasse, mais elle n’a plus d’argent pour soigner nos aînés, qui sont euthanasiés sur l’autel des économies budgétaires à sens unique. » https://ripostelaique.com/la-france-de-macron-nous-interdit-la-chloroquine-et-euthanasie-nos-vieux.html

 

c/ 31 JUILLET 2020 – PROJET DE LOI BIOÉTHIQUE – I.M.G.

Le 31 juillet 2020, 60 députés ont adopté le projet de loi dite « bio-éthique » qui prévoit non seulement la possibilité d’une « Interruption Médicale de Grossesse » jusqu’au terme de la grossesse, c’est à dire pour des enfants viables, mais qui permet en outre d’imposer un tel crime aux parents au cas où « la poursuite de la grossesse met en péril grave la santé de la femme, ce péril pouvant résulter d’une DÉTRESSE PSYCHOSOCIALE » ! Cela signifie que l’équipe médicale serait en droit d’estimer que L’ÉTAT PSYCHIQUE ET/OU ÉCONOMIQUE DE LA FUTURE MÈRE ne lui permettrait pas d’assurer à l’enfant la protection et l’éducation qui lui sont dus, que la naissance de l’enfant mettrait de ce fait en « péril grave » la santé de la future mère, et que le plus simple serait donc de SUPPRIMER L’ENFANT !  http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15t0474_texte-adopte-seance  (voir article 20 du projet de loi)

Alors qu’au contraire, comme on l’a vu, aux termes du Préambule de la Constitution de 1946, la Nation DOIT « ASSURER à la FAMILLE LES CONDITIONS NECESSAIRES À SON DÉVELOPPEMENT », et alors que précisément en cas de détresse « psychosociale » « tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou MENTAL, de la situation ÉCONOMIQUE, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des MOYENS CONVENABLES D’EXISTENCE. »

L’Etat se doit d’éviter la détresse tant physique que psychique et économique de la future mère, au lieu d’entraver volontairement une naissance au motif que cette naissance créerait une « détresse psychosociale » qui mettrait sa santé en « péril grave » !
Mais les politiciens félons préfèrent littéralement « jeter le bébé avec l’eau du bain », à moins que ce soit pour d’autres buts inavouables ? !

Ces deux exemples montrent que depuis mars 2020, la GARANTIE DU DROIT À LA PROTECTION DE LA SANTÉ, en particulier POUR LES PLUS ÂGÉS ET LES PLUS JEUNES n’est donc manifestement  plus assurée par les autorités au pouvoir !

 

3/ LE DROIT À LA PROPRIÉTÉ N’EST PLUS GARANTI : LOI SUR LES DÉPÔTS BANCAIRES DEPUIS 2016

La Directive européenne relative au redressement des banques et à la résolution de leurs défaillances (BRRD) a été transposée par ordonnance en France le 20 août 2015, avant d’entrer en vigueur le 1er janvier 2016.  https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000031070122/

Cette directive met en place une procédure de «bail-in» (renflouement interne) en opposition au «bail-out» (renflouement externe par l’Etat).

Jusqu’alors, les établissements bancaires en faillite se tournaient vers les actionnaires puis les créanciers. Désormais, ils auront une troisième possibilité : LES DÉPOSANTS, qui ne seront toutefois sollicités qu’en troisième recours. Dans un premier temps, les ressources internes de la banque (le capital et les obligations) peuvent être immédiatement utilisés pour couvrir le déficit de la banque. Puis, en dernier lieu, les dépôts bancaires de plus de 100.000 euros.

Une garantie serait donc fournie à hauteur de 100.000 euros pour les dépôts, et limitée à 70.000 euros pour les titres, comme pour les assurances-vie.  https://www.economie.gouv.fr/facileco/garantie-des-depots-et-des-titres

Cette garantie serait prétendument fournie par le Fonds de Garantie des Dépôts et Résolution (FGDR).

Or, « Les réserves du Fonds de garantie des dépôts sont d’environ 3,4 milliards d’euros (ce qui correspond à 50 euros par habitant)12. Ces fonds seraient donc suffisants pour garantir seulement 34 000 comptes à la hauteur maximale prévue par la loi. Face à une crise bancaire systémique, le fonds compterait sur l’intervention de l’État comme cela a été le cas aux États-Unis lors de la faillite de la banque Indymac en juillet 2008, placée sous contrôle du Federal Deposit Insurance Corporation (les comptes ont été garantis jusqu’à 100 000 $ par l’État américain). Cependant, il n’est plus possible de faire appel à l’Etat depuis la loi européenne du  janvier 2016 mentionnée précédemment. »  https://fr.wikipedia.org/wiki/Fonds_de_garantie_des_dépôts_et_de_résolution#cite_note-12

3,4 milliards d’euros pour des économies des français évaluées à près de 2000 milliards d’euros ne représente pas vraiment une « garantie ».

En tout état de cause, si grâce à cette loi une banque parvenait à être sauvée de la faillite, il n’en reste pas moins que ses clients aurait été spoliés d’une partie de leur épargne utilisée à cette fin, ce qui est la négation même du droit de propriété !

La République a donc choisi de violer délibérément le droit de propriété des déposants, plutôt que de surveiller et d’encadrer sérieusement les activités très risquées auxquelles se livrent les banques sur les marchés ou en prêtant au-delà de leurs réserves et de leur capacité à pouvoir raisonnablement rembourser les déposants !

Ainsi, quels que puissent être les motifs allégués qui viseraient à « protéger la banque » et donc soi-disant les dépôts de tous ses clients, il n’en reste pas moins que sous ces faux prétextes autorisant le renflouement des banques en faillite grâce à l’épargne même de leurs déposants, la garantie du DROIT DE PROPRIÉTÉ DES DÉPOSANTS sur leurs dépôts bancaires n’est manifestement plus assurée par la République !

 


4/ LE DROIT À LA SÛRETÉ N’EST PLUS GARANTI :

La SÛRETÉ est d’une part la garantie du citoyen de ne pas être personnellement soumis à des arrestations et des ATTEINTES ARBITRAIRES à ses droits et libertés. C’est aussi la SÉCURITÉ que le citoyen peut légitimement attendre de la force publique pour le respect et la préservation de ses droits et libertés tant pour sa personne que pour ses biens.

a/ DEPUIS AU MOINS 2002 DANS « LES TERRITOIRES PERDUS DE LA RÉPUBLIQUE »

Depuis longtemps, la sûreté n’est plus garantie sur des parties de plus en plus nombreuses du territoire national.

En 2002,  le livre « Les Territoires perdus de la République » défrayait la chronique en dénonçant un communautarisme islamiste. Quinze ans après, en 2017 un nouvel ouvrage élargissait et durcissait le réquisitoire. « Une France soumise » (Albin Michel), recueil de témoignages et d' »éclairages »  https://www.lepoint.fr/culture/islamisme-15-ans-apres-les-territoires-perdus-un-requisitoire-aggrave-et-conteste-19-01-2017-2098350_3.php

Le président HOLLANDE a même avoué dans un livre d’entretiens en 2016 concernant la sécession des territoires : «Comment peut-on éviter la partition? Car c’est quand même ça qui est en train de se produire: la partition.»  https://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/10/12/31001-20161012ARTFIG00292-immigration-l-incroyable-aveu-de-francois-hollande.php

Un tel aveu de la part du Président de la République lui-même est inadmissible et témoigne près de deux décennies plus tard, de l’incapacité de la République à assurer la garantie du droit à la sûreté des citoyens dans des parties de plus en plus nombreuses du territoire depuis au moins 2002, au point que les citoyens ont désormais le devoir de constater l’illégitimité manifeste de sont autorité.

 

b/ DEPUIS LA LOI DU 30 OCTOBRE 2017 SUR LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE

La loi N° 2017-1510 du 30 octobre 2017 « renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme », a retiré aux citoyens des droits fondamentaux sans permettre au juge un contrôle préalable ou à très bref délai de la justification de ces privations de libertés.

Cette loi institue des assignations individuelles à un périmètre géographique, ou des perquisitions. Comme cela est le cas durant les périodes d’état d’urgence, ces décisions sont prises par l’autorité administrative et non par l’autorité judiciaire, sauf concernant les perquisitions après recadrage par le Conseil Constitutionnel.   https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_renforçant_la_sécurité_intérieure_et_la_lutte_contre_le_terrorisme

En l’absence de contrôle préalable par le juge, les privations de liberté ordonnées directement par l’autorité administrative ne permettent pas de vérifier qu’elles seraient conformes à la loi et peuvent donc être parfaitement arbitraires.

Cette loi est sévèrement critiquée par The New York Times qui estime que celle-ci « légaliserait de façon permanente l’état d’urgence décrété par François Hollande » et juge que les mesures inscrites dans ce texte « ont peu contribué à lutter contre le terrorisme, pas davantage que les lois déjà existantes, TOUT EN MENAÇANT RÉELLEMENT LES DROITS DES CITOYENS ». Pour le quotidien américain, il est « alarmant » que le pouvoir exécutif cherche à consacrer l’état d’urgence dans le droit commun et forge ainsi « UN FREIN PERMANENT AUX DROITS CONSTITUTIONNELS DES CITOYENS FRANÇAIS ».   https://www.nytimes.com/2017/06/12/opinion/emmanuel-macron-terrorism-france.html http://archive.wikiwix.com/cache/index2.php?url=http%3A%2F%2Fwww.lefigaro.fr%2Factualite-france%2F2017%2F06%2F13%2F01016-20170613ARTFIG00297-le-new-york-times-etrille-le-projet-de-loi-antotiterroriste-de-macron.php

Pour le professeur de droit constitutionnel Dominique Rousseau, la volonté de l’exécutif d’introduire dans le droit commun les principales mesures de l’état d’exception qu’est l’état d’urgence :
« nous fait nous habituer à vivre sous état d’urgence  » comme si de rien n’était « . Et celle, claire, de l’ancrage dans la loi de la prévalence du pouvoir administratif sur le pouvoir judiciaire, c’est-à-dire de l’ordre public sur les libertés individuelles. Or, QUAND ON PORTE ATTEINTE AUX LIBERTÉS, ON EST CERTAIN D’EN LIMITER L’EXERCICE MAIS ON N’EST JAMAIS CERTAIN DE GARANTIR LA SÉCURITÉ. C’EST POURQUOI, POUR TOUT DÉMOCRATE, LA LIBERTÉ EST LA PREMIÈRE DES SÉCURITÉS »  http://www.liberation.fr/france/2017/08/03/dominique-rousseau-emmanuel-macron-se-mele-de-tout-comme-ses-predecesseurs_1588035

Il est clair que sous prétexte de terrorisme, depuis cette loi de 2017, la garantie des libertés et de la sûreté personnelle due par l’Etat aux citoyens n’est plus assurée.

 

c/ DEPUIS JANVIER 2018 PAR L’IMPOSITION DE 11 VACCINS AUX NOURRISSONS

Le décret du 25 janvier 2018 pris par la ministre Agnès BUZYN en application de la loi sur l’obligation vaccinale du 30 décembre 2017 a fait passer de 3 à 11 les vaccins imposés aux nourrissons avant l’âge de 18 mois, sous peine de sanction pénale des parents et de placement des enfants par l’A.S.E.

A peine arrivés sur Terre les nourrissons sont piqués au talon pour un prélèvement sanguin puis piqués pour se voir injecter désormais 11 vaccins plus toxiques les uns que les autres et dont l’utilité et l’efficacité n’ont jamais été démontrées (voir plus loin :  C/ EN FAIT (suite).

Or, les cas d’autisme en Californie sont passés :

– de 0,0001% en 1931, soit 1 enfant sur 100.000

– à 1,2% pour les enfants de 5 ans nés en 2012, soit 1 enfant sur 83
« Cette augmentation a commencé vers 1940 à un rythme qui s’est graduellement accéléré dans le temps, notamment avec des changements notables autour des années de naissance 1980, 1990 et plus récemment 2007 »  Voir : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6223814/

A ce jour, le CDC aux Etats-Unis montre que les cas d’autisme sont passés :

– de 1 enfant sur 150 en 2000 pour les enfants nés en 1992
– à 1 enfant sur 54 en 2016 pour les enfants nés en 2008   Voir : https://www.cdc.gov/ncbddd/autism/data.html

En France, selon une étude de Santé Publique France de mars 2020, il y avait plus de 700.000 personnes affectées en 2017 dont 120.000 enfants, et on observe que la prévalence a presque doublé en 7 ans en passant : – de 9,3 pour 1.000 en 2010, soit 1 enfant sur 107,5

– à 18,1 pour 1.000 en 2017, soit 1 enfant sur 55 !   Voir : https://www.cnews.fr/france/2020-03-10/deux-etudes-inedites-pointent-la-hausse-du-nombre-dautistes-en-france-934793

Ainsi, il est expliqué depuis des années que le syndrome de la mort subite du nourrisson est lié à ces vaccinations, de même que l’augmentation exponentielle des cas d’autismes qui sont passés de 1 pour 100.000 à près de 1 pour 54 en 2016 aux Etats-Unis, sans parler de troubles du comportement, et de nombreuses maladies chroniques ou dégénératives qui seraient  liés aux vaccinations croissantes depuis quelques décennies.  Voir : « Le film VAXXED complet VF : de la dissimulation à la catastrophe – INFORMEZ-VOUS » https://www.youtube.com/watch?v=EHVmcXvbAWA

Il apparaît donc que depuis 2018, en imposant aux nourrissons 11 vaccins au lieu de 3, dont l’utilité et l’efficacité ne sont pas démontrés, et en n’appliquant aucun principe de précaution, la République n’assure manifestement pas la garantie de la SÛRETE de la personne des nourrissons et crée en réalité des souffrances et des drames personnels et familiaux qui ne sont que des charges pour la société !

 

 

d/ DEPUIS NOVEMBRE 2018 ET LES VIOLATIONS DU DROIT DES GILETS JAUNES DE MANIFESTER EN RÉSISTANCE À L’OPPRESSION, CONFIRMANT AINSI LES « VALEURS DE LA RÉPUBLIQUE »

Depuis le 17 novembre 2018, les « Gilets Jaunes » ont voulu exercer pacifiquement leur droit de manifester leur résistance à l’oppression que leur font subir au quotidien les lois imposées par l’Union Européenne et la République dans tous les domaines.

Or, il est notoire que les autorités de la république n’ont cessé d’ordonner à leur encontre des arrestations préventives arbitraires et une répression d’une violence sans précédent sous la Vème République, en instrumentalisant à cet effet la police et la gendarmerie, en violation de leur mission première de protection de la population et en utilisant des armes de guerre contre la population (gaz, Lanceur de Balle de Défense (LBD40)).  https://www.amnesty.fr/presse/france–droit-de-manifester.-amnesty-international

https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/france-milliers-de-manifestants-pacifiques-arbitrairement-arretes-et-poursuivis

Les victimes de mutilations terribles des mains, des pieds, des yeux, étaient pacifiques et non-violentes.  https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/paris/ils-ont-ete-blesses-lors-manifestations-gilets-jaunes-mutiles-exemple-se-rassemblent-paris-1679117.html

Cette répression judiciaire arbitraire et sanglante des gilets jaunes ordonnée sciemment a eu pour BUT MANIFESTE D’INSTAURER LA PEUR POUR DISSUADER LES MANIFESTANTS DE CONTINUER À USER DE LEUR DROIT DE SE REUNIR ET DE MANIFESTER DE SEMAINE EN SEMAINE EN RÉSISTANCE À L’OPPRESSION !
Cf. : David Dufresne : « La police a blessé en quelques mois autant de manifestants qu’en vingt ans »  Voir : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-la-police-a-blesse-en-quelques-mois-autant-de-manifestants-quen-vingt-ans_3702693.html

LA RÉPUBLIQUE est ainsi demeurée FIDÈLE À SES « VALEURS » HISTORIQUES d’oppression et de VIOLENCE SAUVAGE SUR LA POPULATION qu’elle a démontrées dès sa naissance avec la Commune insurrectionnelle de Paris et le massacre des gardes Suisses le 10 août 1792, avec le massacre des innocents en septembre 1792 juste avant sa proclamation par 3% de la population dans la Terreur le 21 septembre 1792, puis pendant la TERREUR jusqu’en 1795, et avec le GENOCIDE des VENDÉENS jusqu’en 1796…   Voir : La naissance de la république, par Marion Sigaut : https://www.bitchute.com/video/H0kMTgVKOPY7/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Commune_de_Paris_(Révolution_française)

En effet, la commune insurrectionnelle de Paris, précurseur de la république à partir du 10 août 1792, a ainsi :

– permis le massacre des Suisses aux Tuileries le 10 août 1792 ; https://www.swissinfo.ch/fre/l-horreur-aux-tuileries/242998

– puis ordonné les massacres de 1600 innocents du 2 au 7 septembre 1792, perpétrés par 200 assassins stipendiés par elle, en ordonnant à la garde nationale de près de 50.000 hommes de laisser faire ;  Voir https://www.bitchute.com/video/H0kMTgVKOPY7/   –   Voir aussi : https://histoire-image.org/fr/etudes/massacres-septembre

– et a enfin imposé la République par le vote de la Convention du 21 septembre 1792, après des élections législatives du 2 au 19 septembre 1792, SANS CAMPAGNE ÉLECTORALE, où seulement près de 12% DU CORPS ÉLECTORAL de 7 millions de personnes se sont déplacés pour aller voter dans ce climat de TERREUR, soit, sur une population totale de 28 millions d’habitants, seulement 3% (TROIS POUR CENT) DE LA POPULATION !  https://fr.wikipedia.org/wiki/Première_République_(France) 

C’est sous cette Première République qu’a été instauré le régime de LA TERREUR de 1793 à 1795, qui a perpétré le GÉNOCIDE DES VENDÉENS jusqu’en 1796.  https://www.aphg.fr/Sur-la-guerre-de-Vendee-et-le-concept-de-genocide

Il est ainsi clair, que malgré les grands discours dans lesquels elle se drape, la Vème République, demeurant « FIDELE AUX VALEURS DE LA REPUBLIQUE », a bien confirmé depuis novembre 2018, s’il en était besoin, sa volonté manifeste et répétée de ne pas assurer la garantie des DROITS FONDAMENTAUX DES CITOYENS tels que le droit de manifester et le droit à la sûreté.

 

C/ EN FAIT (suite) :

LA GARANTIE DES DROITS N’EST PAS ASSUREE DU FAIT DES LOIS ET MESURES QUI SONT LIBERTICIDES FAUTE DE PREUVES SCIENTIFIQUES PROUVANT QU’ELLES INTERDIRAIENT DES « ACTIONS NUISIBLES À LA SOCIÉTÉ » (COVID 19, VACCINS,  5G, LINKY, PAIEMENT ELECTRONIQUE)

1/ LA LOI QUI OBLIGE interdit de ne pas faire ce qui est obligatoire et ne peut légitimement interdire que « les actions nuisibles à la société »

a/ LA LOI NE PEUT INTERDIRE QUE LES ACTIONS NUISIBLES À LA SOCIÉTÉ

On a vu que la garantie des droits n’est pas assurée par des lois portant directement atteinte aux droits fondamentaux garantis par l’ex-constitution de 1958. Certaines de ces lois et d’autres lois portent également atteinte aux droits fondamentaux parce qu’elles outre-passent le domaine de la loi.

Car, comme on l’a vu, selon l’article 5 de la DDHC de 1789 : « LA LOI N’A LE DROIT DE DÉFENDRE  QUE LES ACTIONS NUISIBLES À LA SOCIÉTÉ ».

Ainsi, toute mesure votée par le Parlement ou édictée par le Gouvernement ne peut interdire que « DES ACTIONS NUISIBLES À LA SOCIÉTÉ ».

La CHARGE DE LA PREUVE de ces prétendues actions nuisibles à la société incombe donc aux pouvoirs législatif et exécutif.

 

b/ LA LOI NE PEUT PAS EMPÊCHER DE FAIRE CE QUI N’EST PAS DÉFENDU LÉGITIMEMENT PAR LA LOI 

L’article 5 (DDHC de 1789) précise aussi que :

« TOUT CE QUI N’EST PAS DÉFENDU PAR LA LOI NE PEUT ÊTRE EMPÊCHÉ, ET NUL NE PEUT ÊTRE CONTRAINT À FAIRE CE QU’ELLE N’ORDONNE PAS. »

Or, UNE LOI QUI OBLIGE à faire quoi que ce soit, INTERDIT par là même de ne pas faire ce à quoi elle oblige.

Dès lors, puisque « TOUT CE QUI N’EST PAS DÉFENDU PAR LA LOI NE PEUT ÊTRE EMPÊCHÉ », s’il n’est pas démontré qu’une loi qui oblige serait bien légitime à interdire « DES ACTIONS NUISIBLES À LA SOCIÉTÉ », alors cette loi est manifestement ILLÉGALE et ne peut pas « EMPÊCHER » les citoyens de faire quoique ce soit, sans porter automatiquement atteinte, par définition, à la LIBERTÉ et aux autres droits fondamentaux.

Comme il sera montré ci-après, il apparaît ainsi qu’en l’ABSENCE DE TOUTES PREUVES SCIENTIFIQUES des prétendues « actions nuisibles à la société » qu’interdiraient les lois liberticides relatives :

– au COVID 19

– aux VACCINATIONS des nourrissons et bientôt des adultes,

– à l’obligation de vivre sous le bombardement d’ondes 5G, des compteurs LINKY, sous l’obligation du PAIEMENT NUMÉRIQUE interdisant le paiement en espèces ayant cours légal, etc.,

alors toutes ces lois et mesures sont parfaitement ILLÉGALES au regard de la Loi des lois, la Déclaration des Droits de 1789, et chaque citoyen responsable a le DEVOIR de s’en informer pour pouvoir protéger les droits et libertés de tous.

L’autorité publique qui édicterait de telles mesures et tenterait de les imposer par l’entretien de la PEUR et l’ABUS DE LA FORCE PUBLIQUE serait donc manifestement ILLÉGITIME.

 

 

2/ LES LOIS ET MESURES LIBERTICIDES SUR LA MALADIE « COVID 19 » n’ont aucune base scientifique quant à la contagion, l’infection, la pandémie, le virus sars cov 2, le masque, les tests PCR ou autres, le confinement, la distanciation, la quarantaine etc… prouvant que ne pas leur obéir constituerait une « action nuisible à la société »

Les doutes sur la légitimité des lois et mesures liées à la maladie Covid 19 sont d’autant plus fondés qu’il apparaît au premier abord, d’après les mesures imposées par les politiciens, que nous aurions prétendument affaire à :

– un VIRUS MULTI-TÂCHES, COMME AUCUN VIRUS NE L’A JAMAIS ÉTÉ puisque ses SYMPTÔMES prétendus couvriraient « TOUT L’ORGANISME DE LA TÊTE AUX PIEDS », ce qui n’est le cas pour AUCUN AUTRE VIRUS connu !

Voir : des symptômes de plus en plus « bizarre » :  https://www.doctissimo.fr/sante/epidemie/coronavirus-chinois/symptomes-coronavirus-que-faire


A cet égard, le Dr. Josè Luis Sevillano interroge : « QUEL VIRUS EST CAPABLE D’AGIR DE CETTE FAÇON, UNIVERSELLE, SUR TOUT L’ORGANISME ? LA THÉORIE BIOLOGIQUE EST DÉJÀ D’EMBLÉE ÉLIMINÉE PAR LES MÉCANISMES PHYSIO-PATHOLOGIQUES DE LA MALADIE (DU COVID 19) » !  Voir : Dr. Josè Luis Sevillano, sur « Importante conférence internationale : 3 octobre 2020 – Guy Boulianne » : https://youtu.be/qt2YJKvgIsA?t=6158 (à partir de 1:42:58) :

– et en outre à un VIRUS MODERNE ET INTELLIGENT car :

. pour être dangereux dans un groupe supérieur à 6 PERSONNES, ils SAIT COMPTER !

. pour être dangereux à moins de 1 mètre de distanciation, et seulement à partir de 1,35 mètre pour les personnes non-assises dans les restaurants, il possède UN MÈTRE ruban ou un TÉLÉMÈTRE à laser,


. pour être dangereux à partir de 22h dans les bars et restaurants, et désormais de 21h à 6h du matin, pendant le couvre-feu, il doit posséder UN MONTRE et connaître la date de passage à l’heure d’hiver,


. pour être dangereux dans une deuxième vague annoncée de longue date, il possède UN AGENDA

. pour être dangereux dans certains quartiers ou certaines villes pendant certaines périodes, il possède même UN GPS ASSOCIÉ À SON AGENDA ÉLECTRONIQUE…


. et pour être dangereux seulement lors des manifestations que veut interdire le gouvernement, il possède un SENS POLITIQUE QUI LUI EST PROPRE puisque « 1000 experts de santé » ont effectivement confirmé le 8 juin 2020 l’absence de danger du virus lors des manifestations visant à affirmer de façon discriminatoire que certaines vies ont de l’importance (mouvement Black Lives Matter) alors que toutes les vies ont de l’importance !  Voir : https://www.cbc.ca/radio/asithappens/as-it-happens-monday-edition-1.5603024/over-1-000-health-experts-sign-letter-supporting-anti-black-racism-protests-despite-covid-19-risks-1.5603025

En réalité, comme il sera montré ci-après, AUCUNE PREUVE SCIENTIFIQUE n’existe actuellement pour justifier que les mesures liberticides imposées en raison du virus de la maladie Covid 19 appelé SARS COV 2 interdiraient prétendument aux citoyens de commettre « DES ACTIONS NUISIBLES À LA SOCIÉTÉ ».

En effet l’argument principal de la théorie de l’infection ou de la contamination qui serait causée par un virus, ainsi que tous les arguments subsidiaires avancés pour justifier de ces mesures liberticides, sont absolument dépourvus de toute base scientifique :

a/ Sur la THÉORIE de l’infection et de la CONTAGION d’un virus qui n’a jamais été prouvée scientifiquement

b/ Sur la culpabilité prétendue du VIRUS au lieu de la présomption d’innocence du virus

c/ Sur la l’absence de preuve d’une PANDÉMIE

d/ Sur l’absence de preuve de la GRAVITÉ de la maladie covid 19 comparée à la grippe hivernale

e/ Sur l’absence de preuve que le prétendu VIRUS sars cov 2 serait la CAUSE de la Covid 19

f/ Sur l’absence de preuve de la validité des TEST RT-PCR

g/ Sur l’absence de preuve de la validité de tout AUTRE TEST du covid 19

h/ Sur l’inutilité et la dangerosité prouvées des MASQUES dits « de protection »

i/ Sur l’inutilité et la dangerosité prouvées du CONFINEMENT OU DU COUVRE-FEU

j/ Sur l’inutilité et la dangerosité prouvées de la DISTANCIATION SOCIALE

k/ Sur l’inutilité prouvée de la QUARANTAINE

 

a/ SUR LA « THEORIE » DE L’INFECTION, DE LA CONTAMINATION ET DE LA CONTAGION PAR UN VIRUS QUI N’A JAMAIS ÉTÉ PROUVÉE SCIENTIFIQUEMENT

L’infection, la contamination, ou la contagion virale n’est qu’une THÉORIE qui n’a jamais été prouvée scientifiquement à ce jour en suivant les postulats scientifiques dits de « Koch » établis il y a 150 ans précisément à cet effet !

Cela signifie qu’il n’a jamais été prouvé scientifiquement qu’un seul virus prélevé sur un malade, puis cultivé, puis ré-introduit sur un animal ou une personne non-malade l’aurait à son tour rendu malade !
Voir les videos du Dr Andrew Kaufman !! :  https://www.bitchute.com/video/TXargSbVp7E/ 

Depuis début 2020 on nous a parlé de virus aéro-porté, sans aucune preuve scientifique, ni aucune preuve de la vitesse du virus en plein vol !

On a appris des CDC aux Etats-Unis en septembre 2020 que finalement le virus serait « manu-porté » et non pas aéro-porté…

On nous parle désormais de micro-gouttelettes…

Cependant aucune preuve scientifique à cet égard n’a encore été présentée à cet égard à ce jour !
Il s’agit seulement d’une THEORIE pour expliquer que des personnes tombent malades.

Cette théorie de l’infection est soumise par la science elle-même à des conditions scientifiques appelées Postulats KOCH établis il y a 150 ans qui décrivent le protocole qui serait susceptible de prouver scientifiquement qu’un agent dit « pathogène » serait véritablement la cause d’une maladie, puis qu’il pourrait être transmis à une autre personne, et enfin qu’il pourrait rendre malade une personne non-malade !

Or à ce jour, AUCUNE PREUVE DE LA CONTAMINATION ou de l’infection d’une personne non-malade par un virus quelconque n’a JAMAIS été apportée en respectant les conditions imposées par la science elle-même.

Voir vidéos d’Andrew Kaufman :

La CHARGE DE LA PREUVE qu’une telle théorie de la contagion serait valide scientifiquement incombe aux autorités liberticides, afin qu’elles puisse démontrer alors que les citoyens commettraient l’action nuisible d’infection, de contamination ou de contagion à l’encontre d’autres personnes par la prétendue transmission d’un prétendu virus qui causerait prétendument une maladie chez des personnes non-malades !

A ce jour une telle preuve n’a PAS été rapportée.

Toutes les mesures liberticides imposées sur la base de cette théories n’ont donc aucune légitimité à interdire aux citoyens de jouir de leurs droits et libertés.

Ces mesures sont donc manifestement ILLEGALES au regard de la Loi des lois : la Déclaration des Droits de 1789.

A supposer même par extraordinaire que la théorie de l’infection soit prouvée scientifiquement, ce qui n’est pas le cas :

b/ SUR LA CULPABILITÉ PRÉTENDUE DU VIRUS AU LIEU DE LA PRÉSOMPTION D’INNOCENCE DU VIRUS !

Une certaine « science » prétend qu’un virus serait la cause de maladies au seul motif qu’on le trouverait en quantité importante chez un malade ! C’est ce qui est appelé la « charge virale ».

Toutefois, prétendre qu’un virus serait la cause d’une maladie parce qu’on le trouve en grand nombre chez un malade, comme l’indiquent de nombreux scientifiques, c’est comme prétendre que les pompiers seraient la cause des incendies car on trouve toujours de pompiers près des ncendies…

Ou dire que les mouches seraient la cause des morts ou de la saleté des poubelles parce qu’on les trouve en surnombre sur les cadavres ou les poubelles sales ! 

C’est faire bien peu de cas de la PRÉSOMPTION D’INNOCENCE DU VIRUS !!

Car il n’existe à ce jour aucune preuve SCIENTIFIQUE d’un lien de causalité entre un virus, même présent en grande quantité et une maladie quelle qu’elle soit.

Il apparaît au contraire qu’un virus, contrairement aux théories contestées de Pasteur, n’est pas la cause de la moindre maladie.

En effet, comme l’explique le Dr Tal Schaller, un virus est créé par la cellule lorsqu’elle est intoxiquée, POUR SE NETTOYER ! Voir la video : Virus, exosomes, radio-fréquences, vaccins (avec Tal Schaller)

https://www.youtube.com/watch?v=l94woaRN2Co&feature=youtu.be

Voir : le livre du Dr Eric Ancelet : « Pour en finir avec Pasteur – Un siècle de mystification scientifique »:  https://www.youtube.com/watch?v=_jkhpt4VoTI

Voir pourquoi la contagion n’existe pas : « Médecine de la vie versus contagion, peur et pandémie » :  https://www.youtube.com/watch?v=4JG-KlS9cWo

Les causes d’intoxication de la cellules sont notamment :

– les résidus colloïdaux ou crystalloïdaux d’aliments inappropriés et pas complètement digérés qui encrassent les liquides intersticiels.   Voir : Irène Grosjean : La vie en abondance, Biovie éditeur, 2019

Voir : Irène Grosjean : videos : https://www.youtube.com/watch?v=fFzgRTLTgDU   –   https://www.youtube.com/watch?v=3pupDVbec2s

– la peur, les médicaments et les vaccins :

« développer la peur, c’est de l’assassinat »

« Le virus, comme le disait Pasteur, au moment de mourir : le microbe n’est rien, le terrain est tout »  Voir : Irène Grosjean : https://www.youtube.com/watch?v=MZVaRX5QvME

– les ondes électro-magnétiques… : notamment de la 5G à raison de la concentration des rayons émis, différents d’une simple radiation multidirectionnelle des technologies précédentes).
Voir : Dr Thomas COWAN sur la corrélation entre la mise en œuvre de chaque avancée technologique en matière d’ondes radio-électriques et les épidémies, à commencer à par la grippe dite espagnole ne 1917 :  https://www.bitchute.com/video/XV4nqpXf4s71/

Le Dr. Thomas COWAN explique notamment que le virus n’est rien et cite le Dr STEINER qui affirmait déjà en 1918 lorsqu’il était interrogé sur la Grippe Espagnole :

« LES VIRUS SONT SIMPLEMENT UNE EXCRÉTION PROVENANT D’UNE CELLULE TOXIQUE » 

Les virus sont des morceaux d’ADN ou d’ARN avec quelques protéines qu’ils trouvent dans la cellule : ils apparaissent lorsque la cellule est empoisonnée. 

Ils ne sont pas la cause de quoi que ce soit. »  (Rudolf STEINER, 1918)

Ainsi, au lieu de combattre le virus, il faut nettoyer le corps comme l’explique Irène Grosjean :

« Il est certain que les microbes et les virus, comme tous les parasites, ne peuvent arriver que sur un terrain bien empoisonné pour essayer d’évacuer toutes ces saletés. Et il viennent pour se régaler. A la limite le Cornavirus est un système de nettoyage ! Il est écologique ! Alors on ne va pas le combattre : on va nettoyer le terrain ! Exactement comme si on voulait tuer les mouches sur un poubelle sale. Alors on peut toujours tuer les mouches : tant que la poubelle sera salle elles reviendront pour se régaler de toutes ces saletés. Et tous les virus, tous les parasites, ne sont là que pour ça : ils sont écologiques ! Ce n’est pas eux qu’il faut tuer. Il faut apprendre à nettoyer notre corps et arrêter de faire mal-à-di-e : mal à la vie et à ses lois et apprendre à le nourrir avec ce que la nature a prévu pour lui. Donc ce coronavirus, s’il vous plaît, n’en ayez pas peur : c’est vraiment une affaire commerciale de la plus haute importance et de la plus grande négativité. »  Voir : Irène Grosjean : https://www.youtube.com/watch?v=MZVaRX5QvME

DÈS LORS, À CE JOUR, ET JUSQU’À PREUVE DU CONTRAIRE, LE VIRUS DOIT ÊTRE PRÉSUMÉ INNOCENT !

A supposer même par extraordinaire qu’un virus puisse être contaminant, ce qui n’est pas démontré scientifiquement :

c/ SUR L’ABSENCE DE PREUVE DE LA PANDÉMIE

Les critères de pandémie ont été modifiés arbitrairement en 2009 par l’OMS pour ne plus prendre en considération la gravité des cas de maladie mais seulement le fait que la maladie soit présente dans plusieurs régions définies par l’OMS.

Il n’y a pas non plus de pandémie comme l’explique Alexandra Henrion-Caude en juillet 2020 : « Je porte un regard terrifié sur le vaccin COVID. »

Ancienne directrice de recherche à l’Inserm, Alexandra Henrion-Caude s’exprime sur le COVID19.

À son tour, cette chercheuse expose la tromperie mondiale et les fausses communications, l’hystérie médiatique injustifiée autour des « cas », les conséquences du confinement, le danger du vaccin COVID et les crimes vaccinaux de Bill Gates en Afrique à travers sa société Moderna.

« Même si, par les tests, on trouve de plus en plus de cas, il ne faut pas faire l’erreur de penser que nous sommes toujours dans une épidémie. »

« Je ne comprends pas pourquoi on en fait autant. On peut raisonnablement douter du mot même de ‘pandémie’ quand on voit au niveau mondial, comparé aux mois équivalents sur les années précédentes, que nous n’avons pas assisté à la surmortalité qui est attendue pour une pandémie. »

« Quand on nous dit que des scientifiques parlent de deuxième vague, j’aimerais bien les confronter sur ce plateau. Une courbe épidémique en cloche, suivie d’une deuxième cloche dans la foulée, personnellement, je n’en ai jamais rencontré. J’ai beaucoup cherché, il n’y en a pas. Il faut arrêter avec cette idée de deuxième vague. »

« 1.5 million de morts de la Tubercoluse, contre 600.000 morts du COVID. On n’entend jamais parler de la Tuberculose alors qu’elle est hautement contagieuse. »

« Cet épisode de folie collective nous mène dans le mur d’une économie abîmée colossalement et en profondeur. »

« J’en appelle à votre bon sens. C’est d’ailleurs bien marqué sur chaque boîte de masques, que les mailles ne protègent pas du tout du COVID. Je ne suis pas sceptique sur les masques, je suis pour une évaluation des moyens adaptés. »

« On est en train d’implémenter l’idée d’un vaccin obligatoire. Si vous n’êtes pas vacciné, vous n’aurez plus le droit de voyager, de voter, je ne sais pas jusqu’où ils vont aller. »

« Je suis très malheureuse et abasourdie par le fait que notre élite intellectuelle mondiale ait si peu osé parler. Mais je l’ai compris, parce que des collègues exceptionnels sont muselés par des conflits d’intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques : par décence, ils ne mordent pas la main qui les nourrit. »  Voir : Interview – Alexandra Henrion-Caude : TVLibertés, 31/07/2020 :

 

A supposer même par extraordinaire qu’il ait existé une pandémie, ce qui n’est pas prouvé :

d/ SUR L’ABSENCE DE PREUVE DE LA GRAVITÉ DE LA COVID 19 COMPARÉE À LA GRIPPE HIVERNALE

Il meurt de faim 24.000 personnes par jour, et on n’a jamais bloqué l’économie du monde pour cela ni même pour une grippe hivernale qui tue 10.000 personnes par an en France, ou même 30.000 personnes en 2017 !

De plu en France les statistiques officielles sur la grippe hivernale en 2020 décomptent en tout et pour tout 72 décès causés par la grippe, car à partir du mois de mars 2020 le virus de la grippe s’est arrêté de tuer et tous les décès de type grippal ont été prétendument causés par la Covid 19.

Et malgré cela, il n’existe aucune preuve d’une épidémie de COVID 19 qui serait prétendument plus dangereuse que la grippe hivernale A ou B !

Le Dr Alexandra Henrion-Caude le confirme clairement ici : https://www.youtube.com/watch?v=ilgJOhydvVQ

Elle affirme également : le virus « n’aura causé aucune sur-mortalité dans de très nombreux pays » !

  1. Dr Alexandra Henrion-Caude :  https://www.youtube.com/watch?v=6C1JuPim4cw

Le 5 octobre 2020, l’OMS a confirmé à son tour sans s’en rendre compte que LA MORTALITÉ DE LA COVID 19 N’EST PAS PLUS GRAVE QUE CELLE DE LA GRIPPE !

L’OMS a déclaré en effet le 5 octobre 2020 qu’elle estime le nombre cas d’infection à 10% de la population mondiale, c’est à dire 780 millions de personnes.

C’est beaucoup plus que les 35 millions de cas officiellement reconnus.

Voir les déclarations de Michael RYAN, Head of Emergencies à l’OMS le 5 octobre 2020 : https://off-guardian.org/2020/10/08/who-accidentally-confirms-covid-is-no-more-dangerous-than-flu/
Il le dit précisément sur la video de la Session 1 de l’OMS du 5/10/2020 à 1:01:33 et l’audio peut être entendu en bas de cette page : https://off-guardian.org/2020/10/08/who-accidentally-confirms-covid-is-no-more-dangerous-than-flu/ :

« Our current best estimates tell us that about TEN PERCENT of the global population may have been infected by this virus. This varies depending on country, it varies from urban to rural, it varies between different groups. » (Michael RYAN, Chef des Urgences à l’OMS, 5/10/2020)

Traduction : « NOS MEILLEURES ESTIMATIONS ACTUELLES NOUS INDIQUENT QU’ENVIRON DIX POUR CENT DE LA POPULATION MONDIALE POURRAIT AVOIR ÉTÉ INFECTÉE PAR CE VIRUS. Ce chiffre varie selon les pays, il varie d’un milieu urbain à un milieu rural, il varie entre les différents groupes. »

 

Or, l’OMS prétend que la Covid 19 aurait fait plus de 1 Million de morts dans le monde, sans pour autant exclure les décès finalement non attribuables à la Covid 19. Toutefois, même en prenant le chiffre de 1 million de morts pour 780 millions de personnes prétendument infectées, cela correspond à un taux de mortalité de 0,14 %, soit inférieur au taux de mortalité de la grippe hivernale par rapport aux cas d’infection !  https://off-guardian.org/2020/10/08/who-accidentally-confirms-covid-is-no-more-dangerous-than-flu/


En réalité la SUR-MORTALITE constatée est due aux 20.000 VICTIMES COLLATERALES en France dues aux refus de soigner et traiter les malades sous prétexte de réserver les hôpitaux aux malades de la Covid 19 !  Voir : Science et Avenir : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-au-dela-du-virus-plus-de-20-000-victimes-collaterales-de-la-crise-en-france_148354

Il n’a donc JAMAIS existé la moindre preuve scientifique ou statistique que la maladie Covid 19 serait prétendument PLUS grave et mortelle que la grippe hivernale pour justifier des mesures liberticides ! 

A supposer même, par extra-ordinaire, qu’un virus pût être responsable d’une maladie, ce qui n’est pas prouvé scientifiquement :

e/ SUR L’ABSENCE DE PREUVE QUE LE PRETENDU VIRUS SARS COV 2 SERAIT LA CAUSE DE LA MALADIE COVID 19

Il est établi que le virus SARS COV 2 a été fabriqué et breveté à partir du virus SARS COV 1 breveté etc…l

Voir sur ce point la video Jasper Mader : 30 ANS D’HISTOIRE DE COVID 19 !  https://www.youtube.com/watch?v=0K3CDmh6mFc

Malgré l’origine artificielle de ce virus Sars Cov 2 invoqué par les autorités, il n’existe pour autant AUCUNE PREUVE SCIENTIFIQUE À CE JOUR QUE CE VIRUS SERAIT PRÉTENDUMENT LA CAUSE DE LA MALADIE COVID 19, car il n’a JAMAIS ÉTÉ ISOLÉ ET PURIFIÉ.

A DÉFAUT D’ÊTRE ISOLÉ ET PURIFIÉ, IL EST ABSOLUMENT IMPOSSIBLE D’APPLIQUER LES POSTULATS SCIENTIFIQUES NOTAMMENT DE KOCH, INDISPENSABLE POUR DÉTERMINER SI UN VIRUS SERAIT LE FACTEUR CAUSAL D’UNE MALADIE QUELCONQUE !

TOUTES CES INFORMATIONS SONT CONNUES DEPUIS LE DEBUT DE LA PRÉTENDUE ÉPIDÉMIE !

EN EFFET, AU CANADA :

Le National Research Center du Canada, dans le cadre du droit à l’information libre, à répondu en juillet 2020 à CHRISTINE MASSEY qu’IL NE DÉTIENT AUCUN DOCUMENT PROUVANT SCIENTIFIQUEMENT QUE LE VIRUS SARS COV 2 AURAIT BIEN ÉTÉ ISOLÉ ET PURIFIÉ SCIENTIFIQUEMENT EN L’ABSENCE DE TOUS AUTRES MATÉRIELS ANIMAUX OU HUMAINS OU D’AMPLIFICATION OU D’EXTRAPOLATION… !

Voir la lettre du NRC du 14 juillet 2020 :  https://twitter.com/christi45657364/status/1283126240254341121 et  https://twitter.com/Christi45657364/status/1283126240254341121/photo/1 

PAR AILLEURS :

Voir à ce sujet les videos du DR ANDREW KAUFMAN en mars et avril 2020 :  https://freedomplatform.tv/unmasking-the-lies-around-covid-19-facts-vs-fiction-of-the-coronavirus-pandemic/

https://www.youtube.com/watch?v=0BSWt5L97VE

https://www.youtube.com/watch?v=8JPrYNOJ0Ys

 

et la VIDEO de DAVID ICKE CENSURÉE DU 6 AVRIL 2020 TRADUITE EN FRANÇAIS DÈS LE 18 AVRIL 2020 :  https://eveilhomme.com/2020/04/18/interview-explosive-du-divulgateur-david-icke-sur-le-covid-19-et-la-5g/

Voir aussi la Vidéo du Dr STUCKELBERGER du 14 octobre 2020 :  https://www.youtube.com/watch?v=mFNSYAUntsw&feature=youtu.be

Il n’existe donc AUCUNE PREUVE SCIENTIFIQUE, à ce jour, que la maladie COVID 19 serait causée spécifiquement par le virus SARS COV 2 alors qu’il existe des tas d’autres types de Coronavirus, déjà connus et à l’origine de grippes et rhumes, et alors que ce virus n’a encore jamais à ce jour été dûment isolé et purifié afin d’en identifier le matériel génétique et de tester s’il est vraiment susceptible de créer une infection chez un patient non-malade !!!

A supposer même par extraordinaire qu’un virus soit infectieux, puisse être la cause de maladies, et que la cause de la maladie COVID 19 soit même le virus SARS COV 2, ce qui n’est pas démontré :

f/ SUR L’ABSENCE DE PREUVE DE LA VALIDITÉ PRÉTENDUE DES TEST RT-PCR

1° De façon catégorique, le Pr. KARY MULLIS, Prix Nobel et INVENTEUR du test PCR, décédé en août 2019, a toujours indiqué clairement que CE TEST N’EST PAS CONÇU POUR DIAGNOSTIQUER LA MOINDRE MALADIE ou INFECTION !

Comme le précise le Pr Kary Mullis : ce test permet juste de prendre un petit peu de quelque chose non-visible qui n’est pas un virus mais un résidu de virus non-actif, de l’amplifier en le doublant un  certain nombre de fois pour arriver à un objet qui ne prouve ni la présence d’un virus particulier, ni même l’existence d’une charge virale qui pourrait prouver que le soi-disant virus aurait un lien de causalité quelconque avec les symptômes de la maladie !  Voir : https://fr.sott.net/article/36162-Kary-Mullis-Le-test-PCR-ne-permet-pas-de-savoir-si-vous-etes-malade

Voir : Interview de Kary Mullis, traduite :  https://www.youtube.com/watch?v=57YQjM5_30E&feature=youtu.be

Kary Mullis, explique pourquoi le Test PCR ne peut PAS être utilisé pour diagnostiquer une maladie ou prouver une infection en disant :

« AVEC LE TEST PCR SI VOUS LE FAITES BIEN, VOUS POUVEZ TROUVER PRATIQUEMENT N’IMPORTE QUOI CHEZ N’IMPORTE QUI ! » (Kary Mullis)  https://fr.sott.net/article/36162-Kary-Mullis-Le-test-PCR-ne-permet-pas-de-savoir-si-vous-etes-malade

Ainsi, le TEST PCR, en variant le nombre de cycle d’amplification, de trouver n’importe quoi chez n’importe qui, et donc de faire monter ou descendre le nombre de cas soi-disant « positifs » au bon gré des décideurs, pour entretenir la peur et pouvoir imposer des mesures liberticides. 

2° – Les instructions du CDC confirme que le TEST PCR n’est PAS la preuve que la maladie serait causée par un virus et encore moins par le virus Sars Cov 2.

Le test RT-PCR n’a aucune validité en matière de diagnostic d’infection virale, comme l’indiquent les instructions d’utilisation d’un Kit de Test RT-PCR selon le CDC (Center of Disease Control) aux Etats-Unis.

Il y est clairement indiqué que :

– ce test NE PROUVE PAS que la maladie ou infection serait liée au virus Sars Cov 2 car : « DES RÉSULTATS POSITIFS … N’EXCLUENT PAS UNE INFECTION BACTÉRIENNE OU UNE CO-INFECTION AVEC D’AUTRES VIRUS. L’AGENT DÉTECTÉ PEUT NE PAS ÊTRE LA CAUSE PRÉCISE DE LA MALADIE. » :

« Utilisation prévue :

Le panneau de diagnostic en temps réel par RT-PCR du CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) est un test RT-PCR en temps réel destiné à la détection qualitative de l’acide nucléique du 2019-nCoV dans les échantillons des voies respiratoires supérieures et inférieures (tels que les écouvillons nasopharyngés ou oropharyngés, les expectorations, les aspirations des voies respiratoires inférieures, le lavage bronchoalvéolaire, et lavage nasopharyngé/aspiration ou aspiration nasale) recueillies auprès d’individus qui répondent aux critères cliniques et/ou épidémiologiques du 2019-nCoV (par exemple, signes et symptômes cliniques associés à l’infection par le 2019-nCoV, contact avec un cas probable ou confirmé de 2019-nCoV, antécédents de voyage dans des zones géographiques où des cas de 2019-nCoV ont été détectés, ou autres liens épidémiologiques pour lesquels un test de dépistage du 2019-nCoV peut être indiqué dans le cadre d’une enquête de santé publique). Aux États-Unis, les tests sont limités aux laboratoires certifiés en vertu des Clinical Laboratory Improvement Amendments of 1988 (CLIA), 42 U.S.C. § 263a, pour effectuer des tests très complexes.

Les résultats sont destinés à l’identification de l’ARN 2019-nCoV. L’ARN du 2019-nCoV est généralement détectable dans les échantillons des voies respiratoires supérieures et inférieures lors d’une infection. DES RÉSULTATS POSITIFS INDIQUENT UNE INFECTION ACTIVE PAR LE 2019-NCOV, MAIS N’EXCLUENT PAS UNE INFECTION BACTÉRIENNE OU UNE CO-INFECTION AVEC D’AUTRES VIRUS. L’AGENT DÉTECTÉ PEUT NE PAS ÊTRE LA CAUSE PRÉCISE DE LA MALADIE. Les laboratoires des États-Unis et de ses territoires sont tenus de signaler tous les résultats positifs aux autorités de santé publique compétentes.

Les résultats négatifs n’excluent pas une infection par le 2019-nCoV et ne doivent pas être utilisés comme seule base pour le traitement ou d’autres décisions de prise en charge des patients. Les résultats négatifs doivent être associés aux observations cliniques, aux antécédents du patient et aux informations épidémiologiques. »  sur : https://www.fda.gov/media/134922/download

3° On peut s’interroger non seulement sur l’utilité d’un tel test, mais SURTOUT sur l’obligation de procéder à un prélèvement NASO-PHARYNGÉ PAR ÉCOUVILLON, car selon le Dr Alexandra Henrion-Caude, il n’existe AUCUNE RAISON SCIENTIFIQUE d’effectuer un prélèvement si profond car si un virus était soi-disant actif et contaminant par de soi-disant gouttelettes de salive contaminantes, alors on doit pouvoir effectuer le prélèvement de salive et le cas échéant de cellules dans la bouche directement.

Le Dr Alexandra Henrion-Caude précise que LE SEUL INTÉRÊT DU PRÉLÈVEMENT PAR ÉCOUVILLONNAGE NASO-PHARYNGÉ DANS UNE ZONE APPELÉE LA PLAQUE CRIBRIFORME CORRESPOND À DES ÉTUDES ENVISAGEANT DES NOUVELLES THÉRAPIES PAR LE DÉPÔT DE NANO-PARTICULES DESTINÉES À PÉNÉTRER DANS LE CERVEAU !  VOIR : https://www.youtube.com/watch?v=6C1JuPim4cw

Il n’y a donc aucune justification scientifique à aller toucher la plaque cribriforme près du cerveau pour effectuer un test salivaire qui peut être fait dans la bouche !

Le seul intérêt serait d’insérer des nano-particules dans le cerveau !

Le test PCR par ÉCOUVILLONNAGE est donc manifestement un viol totalement injustifié du corps humain qui est largement traumatisant physiquement et psychiquement, sans AUCUNE JUSTIFICATION SCIENTIFIQUE.

Il fait même douter des intentions réelles de ceux qui l’ordonnent puisqu’il permet d’insérer des nano-particules directement dans le cerveau !!!

4° Une tribune de scientifiques publiée par FRANCE SOIR explique en détail également comment les tests PCR ne sont PAS FIABLES, à supposer qu’ils puissent diagnostiquer la moindre maladie infectieuse, ce qui n’est pas le cas, en fonction du nombre de cycles d’amplification qui sont effectués.

En effet, le test PCR a pour but d’amplifier quelque chose d’invisible et chaque cycle d’amplification en DOUBLE la taille ! Or, si l’usage normal du test PCR est prévu pour effectuer 25 à 30 amplifications comme en Allemagne, en revanche, en France et en Angleterre, il serait effectué 40 à 45 cycles, ce qui d’un point de vue scientifique n’a plus aucune valeur.

Une telle pratique dépourvue de toute base scientifique expliquerait pourquoi le virus serait soi-disant MOINS CONTAMINANT dès qu’il traverse le RHIN puisque les chiffres de soi-diant « cas positifs » est bien moins élevé en Allemagne !  VOIR : http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes-politique-monde/message-dalerte-international-de-professionnels-de-sante-aux?fbclid=IwAR3xlvn-w5ndqor-_2kJ3Rn5QxE3uD2rEzxgikxgHkKt5Gjl-zAPWgyT3Y8

La pratique du test PCR utilisant 45 cycles d’amplification, telle qu’elle est ordonnée par les autorités françaises n’a AUCUNE BASE SCIENTIFIQUE.

Une telle pratique contraire aux règles scientifiques élémentaires connues de tous invite même à s’interroger sur son caractère volontaire et ses objectifs qui ne peuvent être que de créer et entretenir la peur en créant un grand nombre de cas soi-disant « positifs ».

5° En tout état de cause, il va de soi qu’en l’absence de toute isolation et de purification à ce jour d’un virus qui serait cause de la maladie COVID 19, IL N’EXISTE PAR DÉFINITION AUCUN TEST DE RÉFÉRENCE POUR ÉTALONNER ET CONTRÔLER LA VALIDITÉ DES RÉSULTATS DU TEST PCR OU DE TOUTE AUTRE TEST.

Par conséquent, l’obligation de subir des TESTS PCR avec prélèvement naso-pharyngé ou même salivaire est imposée sans AUCUNE BASE SCIENTIFIQUE pour diagnostiquer une maladie infectieuse et sans aucune justification scientifique d’un prélèvement naso-pharyngé dangereux, alors que la finalité d’un tel prélèvement invasif et traumatisant est plus que douteuse.

Il n’est donc pas démontré que cette OBLIGATION de subir un TEST PCR interdirait une action nuisible quelconque d’un citoyen qui refuserait de s’y soumettre !

La loi ou le règlement qui impose une telle mesure est donc manifestement ILLEGALE au regard de la Loi des lois : la Déclaration des Droits de 1789 !

Il s’agit en revanche clairement d’une atteinte grave et infondée à la sûreté du corps humain et la liberté de chacun, et dès lors parfaitement illégitime au regard des Droits de l’Homme.

Il s’agit également d’une instrumentalisation du Test PCR pour créer et entretenir la peur dans la population.

D’ailleurs il suffit pour s’en convaincre de constater que depuis l’été 2020 le gouvernement ne communique plus chaque jour le nombre de décès mais le nombre de prétendus « cas positifis » testés, sans même préciser s’il s’agit de personnes malades.

Il est enfin désormais notoirement reconnu que 97% des tests sont « négatifs » et que sur les 3% environ de tests dits « positifs » 86% à 94% sont des « faux positifs », ce qui représente moins de 0,2 % des cas testés, comme l’a rappelé le Pr. Jean-François TOUSSAINT à plusieurs reprise dans les media.

Le DR TOUBIANA a également confirmé clairement :

« LES MESURES SONT PRISES À PARTIR DE CHIFFRES DÉLIRANTS !! »  https://www.egaliteetreconciliation.fr/Docteur-Laurent-Toubiana-Les-mesures-sont-prises-a-partir-de-chiffres-delirants-61146.html

Ces chiffres annoncés par les autorités ne veulent donc rien dire d’autre que la volonté affichée de créer et d’entretenir la peur pour tenter de justifier toujours davantage de mesures liberticides qui s’inscrivent dans l’exécution en parfaite connaissance de cause d’un plan mondial de destruction des populations sur tous les plans comme indiqué plus loin.

 

g/ SUR L’ABSENCE DE PREUVE DE LA VALIDITÉ DE TOUT AUTRE TEST DU COVID 19

Il est désormais annonéc depuis mi-octobre 2020 en France que des TESTS ANTI-GÉNOMIQUES plus rapides vont être proposés.

Or, comme on l’a vu, il va de soi qu’en l’absence de toute isolation et de purification à ce jour d’un virus qui serait cause de la maladie COVID 19, IL N’EXISTE PAR DÉFINITION AUCUN TEST DE RÉFÉRENCE POUR ÉTALONNER ET CONTRÔLER LES RÉSULTATS D’UN TEST, QU’IL SOIT PCR ou ANTI-GÉNOMIQUES, ou SÉROLOGIQUE ou autre !!!

En effet, dès lors qu’on ne sait pas si on cherche un virus ou une bactérie ou autre agent pathogène, ni même quel virus est recherché, comment pourrait-on savoir ce que les tests doivent trouver ?

A supposer même qu’un virus soit la cause de la COVID 19, et qu’une personne ait été testée porteur du virus et malade de Covid 19 

h/ SUR L’INUTILITÉ ET LA DANGEROSITÉ PROUVEES DES MASQUES DITS « DE PROTECTION »

1° Les masques ne protègent pas des virus ni des bactéries comme l’indiquent les fabricants sur chaque boîte de masque !
Même le journal Le Monde confirme que le masque dit chirurgical ne protège pas des virus ni des infections, comme indiqué sur la boîte. 
Toutefois, le journal Le Monde croit devoir prétendre sans la moindre preuve scientifique, que le masque permettrait soi-disant de protéger les autres en évitant la projection de gouttelettes prétendument contaminantes !  https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/07/17/pourquoi-est-il-marque-sur-des-boites-de-masques-qu-ils-ne-protegent-pas-des-virus_6046550_4355770.html

Cependant, comme on l’a vu, la théorie du virus contaminant, et donc a fortiori des gouttelettes contaminantes, n’a JAMAIS été prouvée scientifiquement selon les 4 postulats de KOCH.

Et à supposer même que de telles gouttelettes contaminantes existent, la preuve de l’inutilité et de la dangerosité des masques est établie comme indiqué ci-après.
Le journal Le Monde, et tous autres media, sont donc susceptibles d’engager leur responsabilité en continuant à inciter au port du masque en connaissance de cause.

2° Au moins 42 études scientifiques ont prouvé l’inutilité des masques dans la propagation des infections virales !

Voir en ANNEXE : 42 Etudes revues par des pairs, sur les masques


3° Le ministre de la Santé Olivier Véran a reconnu lui-même au Sénat en ptembre 2020 que pour la grippe hivernale : « 

 

4° LE MASQUE est inutile et dangereux, spécialement pour les enfants et adolescents, comme l’explique une neurologue, puisqu’ils détruisent des cellules cérébrales qui ne se reconstruiront JAMAIS : https://fr.sott.net/article/36152-Une-neurologue-allemande-met-en-garde-contre-le-port-du-masque-La-privation-d-oxygene-provoque-des-dommages-neurologiques-irreversibles
Vidéo originelle
 du Dr Griesz-Brisson :

 

Transcription :


Le Dr Margarite Griesz-Brisson, docteur en médecine, est neurologue consultante et neurophysiologiste, titulaire d’un doctorat en pharmacologie, avec un intérêt particulier pour la neurotoxicologie, la médecine environnementale, la neurorégénération et la neuroplasticité. Voici ce qu’elle a à dire sur les masques et leurs effets sur notre cerveau : 

« La réinhalation de l’air que nous respirons va incontestablement générer un déficit en oxygène et une saturation en dioxyde de carbone. Nous savons que le cerveau humain est très sensible à la privation d’oxygène. Il y a des cellules nerveuses, par exemple dans l’hippocampe, qui ne peuvent pas rester plus de 3 minutes sans oxygène – elles ne peuvent pas survivre. 

Les symptômes d’alerte aigus sont les maux de tête, la somnolence, les vertiges, les problèmes de concentration, le ralentissement du temps de réaction – qui sont des réactions du système cognitif. 

Cependant, lorsque vous souffrez d’une privation chronique d’oxygène, tous ces symptômes disparaissent, car vous vous y habituez. Mais votre fonctionnement demeure altéré, et la sous-alimentation en oxygène de votre cerveau continue de progresser. 

Nous savons que les maladies neurodégénératives mettent des années, voire des décennies, à se développer. Si aujourd’hui, vous oubliez votre numéro de téléphone, cela indique que le processus de dégradation de votre cerveau a démarré il y a 20 ou 30 ans. 

Vous pensez peut-être que vous vous êtes habitué à porter un masque et à inspirer l’air que vous venez d’expirer, mais il n’en reste pas moins que les processus dégénératifs dans votre cerveau s’amplifient à mesure que votre privation d’oxygène se poursuit. 

Le deuxième problème est que les cellules nerveuses de votre cerveau sont incapables de se diviser normalement. Ainsi, au cas où nos gouvernements seraient assez généreux pour nous autoriser à enlever nos masques et à respirer à nouveau librement de l’oxygène dans quelques mois, les cellules nerveuses perdues ne seront plus régénérées. Ce qui est perdu est perdu. 

Je ne porte pas de masque, j’ai besoin de mon cerveau pour réfléchir. Je veux avoir les idées claires quand je m’occupe de mes patients, et ne pas être anesthésiée au dioxyde de carbone. 

Il n’existe pas d’exemption médicale infondée pour les masques faciaux, car la privation d’oxygène est dangereuse pour chaque cerveau. Chaque être humain doit pouvoir décider librement s’il veut porter un masque absolument inefficace pour se protéger contre un virus. 

Pour les enfants et les adolescents, les masques sont un interdit absolu. Les enfants et les adolescents ont un système immunitaire extrêmement actif et adaptatif, et ils ont besoin d’une interaction constante avec le microbiome de la Terre. Leur cerveau est également incroyablement actif, car il a beaucoup à apprendre. Le cerveau de l’enfant, ou de l’adolescent, a soif d’oxygène. Plus l’organe est métaboliquement actif, plus il a besoin d’oxygène. Chez les enfants et les adolescents, chaque organe est métaboliquement actif. 

Priver le cerveau d’un enfant ou d’un adolescent d’oxygène, ou le restreindre de quelque manière que ce soit, est non seulement dangereux pour sa santé, mais aussi absolument criminel. Le manque d’oxygène inhibe le développement du cerveau, et les dommages qui en résultent ne PEUVENT PAS être réparés. 

L’enfant a besoin du cerveau pour apprendre, et le cerveau a besoin d’oxygène pour fonctionner. Nous n’avons pas besoin d’étude clinique pour le savoir. C’est un fait physiologique simple et incontestable. Un manque d’oxygène provoqué consciemment et délibérément est un danger absolu pour la santé, et une contre-indication médicale absolue. 

En médecine, une contre-indication médicale absolue signifie que ce médicament, cette thérapie, cette méthode ou mesure ne doit pas être utilisé, et n’est pas autorisé à être utilisé. Pour contraindre par la force toute une population à utiliser une contre-indication médicale absolue, il faut qu’il y ait des raisons précises et sérieuses à cela, et ces raisons doivent être présentées à des organismes interdisciplinaires et indépendants compétents, pour être vérifiées et autorisées. 

Lorsque, dans dix ans, la démence augmentera de manière exponentielle et que les jeunes générations ne pourront pas atteindre leur potentiel inné, cela ne servira à rien de dire que « nous n’avions pas besoin des masques ». 

Comment un vétérinaire, un distributeur de logiciels, un homme d’affaires, un constructeur de voitures électriques et un physicien peuvent-ils décider des questions concernant la santé d’une population entière ? S’il vous plaît, chers collègues, nous devons tous nous réveiller. 

JE SAIS À QUEL POINT LE MANQUE D’OXYGÈNE EST DOMMAGEABLE POUR LE CERVEAU, LES CARDIOLOGUES SAVENT À QUEL POINT IL EST DOMMAGEABLE POUR LE CŒUR, LES PNEUMOLOGUES SAVENT À QUEL POINT IL EST DOMMAGEABLE POUR LES POUMONS. LA PRIVATION D’OXYGÈNE ENDOMMAGE TOUS LES ORGANES. 

Où sont nos services de santé, notre assurance maladie, nos associations médicales ? Il aurait été de leur devoir de s’opposer avec véhémence au confinement et d’y mettre fin – dès le début. 

Pourquoi les autorités médicales infligent-elles des sanctions aux médecins qui accordent des exemptions aux gens ? La personne ou le médecin doivent-ils sérieusement prouver que la privation d’oxygène est nocif pour tous ? Quel genre de médecine nos médecins et nos associations médicales représentent-ils ? 

Qui est responsable de ce crime ? Ceux qui veulent le faire appliquer ? Ceux qui le laissent se produire et jouent le jeu, ou ceux qui ne l’empêchent pas ? 

Il ne s’agit pas de masques, ni de virus, et certainement pas de votre santé. Il s’agit de bien plus que cela. Je ne rentre pas dans ce jeu. Je n’ai pas peur. 

Comme vous pouvez le remarquer, ils nous prennent déjà notre air. L’impératif à l’heure actuelle est la responsabilité personnelle. Nous sommes responsables de ce que nous pensons – pas les médias. Nous sommes responsables de ce que nous faisons – pas nos supérieurs. Nous sommes responsables de notre santé – pas l’Organisation mondiale de la santé. Et nous sommes responsables de ce qui se passe dans notre pays – pas le gouvernement. »

https://fr.sott.net/article/36152-Une-neurologue-allemande-met-en-garde-contre-le-port-du-masque-La-privation-d-oxygene-provoque-des-dommages-neurologiques-irreversibles

 

 

 

A supposer même qu’un virus soit infectieux et contagieux et puisse causer la maladie du Covid 19, ce qui n’est pas démontré :

 

i/ SUR L’INUTILITÉ ET LA DANGEROSITÉ PROUVÉES DU CONFINEMENT OU DU COUVRE-FEU :

Le gouvernement n’a jamais produit la moindre preuve scientifique que le CONFINEMENT de la population non-malade pendant 2 semaines ou plus, ou même le « COUVRE-FEU » de 21H à 6H, permettrait soi-disant d’empêcher des personnes de tomber malade.

 

Tous les scientifiques n’ont cessé de répéter qu’IL N’A JAMAIS EXISTÉ LA MOINDRE ÉTUDE NI PRATIQUE DU CONFINEMENT DE PERSONNES NON-MALADES POUR CONTENIR UNE ÉPIDÉMIE DANS TOUTE L’HISTOIRE DE LA MÉDECINE !

 

Il n’existe donc encore à ce jour AUCUNE PREUVE SCIENTIFIQUE !

La charge de la preuve incombe aux autorités.
A défaut d’une telle preuve, il va de soi qu’il n’est pas prouvé que déroger au confinement serait uen « ACTION NUISIBLE À LA SOCIÉTÉ ».

 

De surcroît, l’absence totale de confinement en SUÈDE a démontré au contraire l’inutilité totale du confinement pour limiter la soi-disant transmission d’un soi-disant virus, soi-disant infectieux et soi-disant contagieux, puisqu’il est notoirement connu que la SUÈDE n’a en proportion pas eu plus de décès de COVID 19 que les pays qui ont procédé au confinement ! 

VOIR : https://www.anguillesousroche.com/sante/la-suede-est-proche-de-la-victoire-sur-le-coronavirus-elle-na-jamais-eu-de-confinement-ou-de-masque/

 

En revanche, les effets néfastes du confinement ont pu être constatés notamment en France en mars et avril 2020, amplifiant le stress, les violences conjugales, l’isolation psychologique, ruinant l’activité économique du pays, et donc affaiblissant la santé physique, psychique et économique des citoyens, et les poussant dans la misère et jusqu’au suicide !

 

LE CONFINEMENT ainsi été ordonné sans aucun fondement scientifique est une mesure totalement abusive et illégitime.
Les dirigeants de la République qui l’ont ordonné en mars et avril et qui continuent de l’ordonner partiellement à partir du 16 octobre 2020 agissent donc nécessairement en toute connaissance de cause et sont d’autant plus illégitimes et responsables pénalement.

 

 

 

j/ SUR L’INUTILITÉ ET LA DANGEROSITÉ PROUVÉES DE LA DISTANCIATION SOCIALE
Le gouvernement n’a jamais produit la moindre preuve scientifique que la distanciation sociale à 1 mètre ou 2 mètres dans les lieux ou transports publics ou la quarantaine permettrait soi-disant d’empêcher d’autres personnes de tomber malade ou permettrait d’empêcher une prétendue transmission d’un prétendu virus prétendument infectieux !

Il est au contraire reconnu que les mesures liberticides qui imposent la distanciation sociale et la quarantaine causent des dommages psychologiques, physiologiques et économiques, considérables :

– aux personnes âgées qui se retrouvent isolées, sans contact, sans raison de vivre, déprimées, affaiblies et donc plus susceptibles de tomber malade et d’en décéder,

– aux enfants qui sont accusés d’être potentiellement responsables de la mort des personnes âgées

– à l’économie en limitant abusivement l’activité des bars, restaurants, salles des spectacles, salles de sport, etc…

 

Dès lors, à supposer qu’un virus soit prétendument responsable de la maladie Covid 19, et à supposer que les tests soient efficaces pour le détecter, et que les masques et le confinement soient efficaces pour s’en protéger, ce qui n’est pas démontré à ce jour, il est encore plus clair que la distanciation sociale est une mesure totalement abusive et illégitime, qui de surcroît porte gravement atteinte à l’intégrité psychologique, physique et économique des personnes.

 

 

 

k/ SUR L’INUTILITÉ PROUVÉE DE LA QUARANTAINE

Comme on l’a vu, et comme pour les mesures précédentes, il n’existe aucune preuve scientifique que la quarantaine permettrait d’empêcher la contagion d’une maladie infectieuse quelle qu’elle soit et a fortiori la COVID 19.

 

En effet, puisqu’aucun virus n’a à ce jour été scientifiquement isolé et purifié, et comme le concept de contagion et d’infection n’est qu’une théorie jamais prouvée scientifiquement, rien ne permet d’affirmer que la maladie COVID 19 serait causée par un virus quel qu’il soit et que dès lors la quarantaine serait un moyen d’empêcher une prétendue transmission d’un tel virus prétendument infectieux.

 

L’exemple de la SUÈDE qui n’a appliqué aucune mesure de quarantaine en est la preuve.

 

VOIR : https://www.anguillesousroche.com/sante/la-suede-est-proche-de-la-victoire-sur-le-coronavirus-elle-na-jamais-eu-de-confinement-ou-de-masque/

 

Les mesures liberticides imposant la quarantaine sont donc totalement illégitimes.

 

 

 

IL RESSORT DE TOUT CE QUI PRÉCÈDE QUE CETTE ABSENCE DE PREUVES SCIENTIFIQUES EST POUR LE MOINS ALARMANTE PUISQU’IL S’AGIT D’UNE CONDITION « SINE QUA NON » DE LA LÉGALITÉ DES LOIS ET MESURES QUI PRÉTENDENT LIMITER LA LIBERTÉ DES CITOYENS, aux termes de la Déclaration des Droits de 1789.

 

EN CONCLUSION sur les mesures liberticides concernant la maladie COVID 19 :

Il faut noter que toutes les informations qui précèdent sur la théorie de la contagion, les exosomes, la pandémie, le virus prétendu cause de maladie, le test PCR, le confinement, la distanciation, le masque, etc. sont CONNUES par les scientifiques depuis bien avant la prétendue épidémie de Covid 19… en 2020.

 

L’imposition de ces mesures liberticides sous prétexte d’une prétendue pandémie, à supposer même qu’elle fût réelle, est donc une décision délibérée prise connaissance de cause, car on ne saurait imaginer qu’à un tel niveau de l’ETAT nos dirigeants ne connaîtraient pas les données les plus exactes de la science.

 

On ne peut dès lors que s’interroger sur le but qui motive l’imposition de ces mesures liberticides et sur la responsabilité pénale de ces dirigeants et de ceux qui les aident ou les assistent en connaissance de cause dans l’exécution de leur plan destructeur.  (Voir la partie IV plus loin).

 

 

 

 

3/ LES OBLIGATIONS VACCINALES EN GÉNÉRAL ET LA LOI DU 30 DÉCEMBRE 2017 IMPOSANT 11 VACCINS AUX NOURRISSONS (décret du 25 janvier 2018) n’ont aucune base scientifique prouvant que leur refus serait une action nuisible à la société

 

Le décret du 25 janvier 2018, « relatif à la loi d’obligation vaccinale » du 30 décembre 2017, a rendu OBLIGATOIRE l’injection de ONZE VACCINS dans l’organisme des nourrissons avant l’âge de 18 mois.

Cette mesure est non seulement une annulation du droit parental, mais c’est aussi une atteinte délibérée à l’intégrité physique susceptible d’être qualifiée de  » CRIME CONTRE L’HUMANITÉ « .

 

En effet, il est notoire depuis des décennies que :

– contrairement aux allégations des grands laboratoires pharmaceutiques et des professionnels de santé à leur service, les vaccins n’ont jamais mis fin à la moindre maladie infectieuse puisque les campagnes vaccinales ont été déclenchées alors que les maladies étaient déjà pratiquement éradiquées,

– les vaccins contiennent des produits toxiques
– et les vaccins sont inutiles et inefficaces.

 

Voir les livres :

– du Dr Tal Schaller (« Vaccins – Un génocide mondial ? » )

 et du Dr Eric ANICET (« Pour en finir avec Pasteur ») et autres.

Voir aussi : « Médecine de la vie versus contagion, peur et pandémie »

https://www.youtube.com/watch?v=4JG-KlS9cWo

 

Liste des composants des vaccins :
– aux USA :
https://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/downloads/appendices/b/excipient-table-2.pdf
– en France :
https://www.infovaccin.fr/composants.html

 

On y trouve notamment :
– des cellules diploïdes humaines MRC-5 issues d’embryons humains… :

Les cellules MRC-5 sont des fibroblastes diploïdes issus de poumons fœtaux d’origine humaine dont le milieu de culture contient des résidus de composants cellulaires (ADN, protéines, etc.), ou d’origine bovine (sérum de veau fœtal).

Les MRC-5 sont une lignée de cellules de type fibroblastes embryonnaires humain, lignée obtenue à partir d’un fœtus avorté. Elles sont utilisées pour réaliser des cultures de virus (par exemple le Cytomégalovirus), à des fins diagnostic, de recherche ou pour produire des vaccins comme celui contre l’hépatite A. On parle donc de cellules qui sont les lointaines descendantes de cellules d’embryons avortés (1966).

https://fr.wikipedia.org/wiki/MRC-5

du mercure : appelé mercurothiolate sodique, thimerosal, ou timérosal
– de l’aluminium à des doses dépassant 40 fois la dose maximale autorisée par l’OMS elle-même par kilo de poids.

 

Voir Dr. Vercoutere (décédé le 21/12/2018) : L’inavouable composition des vaccins :
1/ la soupe de poisons, 2/ Enorme scandale sanitaire, 3/ un crime contre l’humanité

https://www.youtube.com/watch?v=_cqT-WrRKK0&feature=youtu.be

 

Il n’existe donc aucune preuve scientifique que les vaccins seraient efficaces et que dès lors leur refus constituerait une « action nuisible à la société » qui justifierait d’interdire un tel refus !

 

Toutes les lois imposant des vaccinations sont donc manifestement ILLEGALES au regard de la Loi des lois : la Déclaration des Droits de 1789 !

 

 

 

 

4/ LES LOIS ET MESURES IMPOSANT de vivre sous l’influence des ondes 5G, des compteurs LINKY, et le paiement numérique interdisant le paiement en espèces, n’ont aucune base scientifique prouvant que leur refus serait une action nuisible à la société

 

a/ SUR L’ABSENCE DE PREUVE QUE REFUSER LA 5G SERAIT UNE ACTION NUISIBLE À LA SOCIÉTÉ

 

L’industrie de la 5G a reconnu n’avoir procédé à aucune étude scientifique sur les effets sanitaires de la 5G en dehors des effets simplement thermiques.
De nombreux scientifiques ont exigé des études à ce sujet et un moratoire au déploiement de la 5G mais en vain puisque le gouvernement Français l’impose de façon accélérée depuis le décret du 25 mars 2020 qui dispense les opérateurs d’obtenir l’autorisation préalable des autorités de contrôle et des élus locaux !

 

Or, le gouvernement n’a pas produit à ce jour la moindre preuve scientifique montrant en quoi le fait de vivre dans un environnement non-pollué par les ondes directionnelles concentrées électro-magnétiques de la technologie 5G serait prétendument une « action nuisible à la société. »

 

La charge de la preuve lui en incombe pourtant !

 

Au contraire, il apparaît que des scientifiques ont donné l’alarme sur les dangers de la 5G qui ne se limitent pas à l’effet thermique mais qui affectent de manière irrégulière et beaucoup plus forte que les technologies antérieures le métabolisme des cellules vivantes tant animale, que végétales et humaines.

 

Voir notamment :

La Vérité sur la 5G – Entretien avec le Dr Paul Héroux
Video Youtube 14 10 2020

https://www.youtube.com/watch?v=Dr_0zVrcZjQ

 

La vérité sur le  »5G » – Entrevue Entrevue avec le Dr. Paul Héroux, Toxicologiste et Physicien. – Qu’est-ce que le  »5G » – Les avantages du  »5G » – Les désavantages et les dangers du  »5G » – Les éléments ayant contribué à la venue du  »5G » – L’impact du  »5G » – Les champs électromagnétiques, une cause de maladie ? – Les recherches sur le sujet – L’impact financier ? – Transhumanisme Bonne écoute ! L’équipe ThéoVox

 

Voir aussi les effets de l’introduction de nouvelles technologies à radio-fréquences sur le déclenchement de nouvelles épidémies expliqués par le Dr THOMAS COWAN.

Voir : Dr Thomas COWAN sur la corrélation entre la mise en œuvre de chaque avancée technologique en matière d’ondes radio-électriques et les épidémies, à commencer à par la grippe dite espagnole ne 1917 :

https://www.bitchute.com/video/XV4nqpXf4s71/

 

Voir enfin la LETTRE OUVERTE à BORIS JOHNSON du 28 avril 2020 sur la 5G et la pandémie prétendue, exposant toutes les preuves scientifiques  :

https://www.5gexposed.com/2020/05/03/an-open-letter-to-boris-johnson-uk-pm/

 

 

 

b/ SUR L’ABSENCE DE PREUVE QUE REFUSER LE LINKY SERAIT UNE ACTION NUISIBLE À LA SOCIÉTÉ

 

Le gouvernement n’a produit aucune preuve scientifique montrant que refuser le compteur LINKY imposé en remplacement des compteurs analogiques serait une action nuisible à la société !


Au contraire, il est établi que sous prétexte d’assurer un meilleur suivi de la consommation, en réalité le compteur LINKY aboutit à des facturations abusives et qu’il dangereux, comme l’ont montré les nombreux incendies causés par des smart-meters aux USA et au Canada, comme en France.
Il est aussi établi que le compteur LINKY permet un contrôle inadmissible de l’activité de tous les appareils connectés dans le lieu privé concerné et qu’il utilise les fils électriques d’un lieu privé comme vecteur de transmission des informations de tous les compteurs LINKY environnants vers un concentrateur.
Il est aussi établi que ces compteurs LINKY nécessitent l’implantation de nouvelles antennes de radio-téléphone augmentant de plus fort la pollution électro-magnétique au détriment des populations.

Toutes les lois et mesures imposant le compteur LINKY sont donc dépourvues de toute légitimité.

 

 

 

c/ SUR L’ABSENCE DE PREUVE QUE REFUSER L’OBLIGATION DU PAIEMENT NUMÉRIQUE ET LA DISPARITION DE L’ARGENT LIQUIDE SERAIT UNE ACTION NUISIBLE À LA SOCIÉTÉ


Le gouvernement n’a produit aucune preuve scientifique montrant que refuser le paiement numérique et la disparition de l’argent liquide serait une action nuisible à la société !


Au contraire, il est établi que la disparition de l’argent liquide se fera au profit d’une technologie de traçage numérique par implantation de puce électronique sous-cutané ou de nano-particules qui permettront un contrôle total sur les ressources et les activités d’une personne.

Voir : https://bourgoinblog.wordpress.com/2016/05/26/disparition-de-largent-liquide-et-pucage-de-masse-vers-la-dictature-integrale/

 

 

 

D/ SUR L’ILLÉGITIMITÉ DE LA RÉPUBLIQUE ET L’ILLÉGALITÉ MANIFESTE DE SES ORDRES LOIS ET RÈGLEMENTS : pas de garantie des droits – pas de constitution – absence de république – autorité illégitime – illégalité manifeste de tous les ordres lois règlements de la république depuis au moins 2008.

 

Il ressort clairement de ce qui précède qu’avant 2008, en tous cas depuis le 14 février 2008 et de plus fort en 2020 avec les mesures liberticides relatives au COVID 19, à la 5G et au projet de loi Bio-éthique adopté, la république n’a eu de cesse de VIOLER MANIFESTEMENT les DROITS ET LIBERTÉS les plus naturels, élémentaires, fondamentaux et sacrés des citoyens.

Comme on l’a vu, la GARANTIE DES DROITS SUPRA-CONSTITUTIONNELS des citoyens :
– sur la propriété collective des biens et entreprises ayant le caractère de monopoles ou de service public national,
– sur le devoir de la Nation d’assurer les conditions de développement de la famille,
– sur la protection de la santé, de la sécurité matérielle, et le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence, surtout pour l’enfant, la mère et les vieux travailleurs,
– la garantie du droit essentiel à la souveraineté nationale,
– du droit à concourir personnellement à la formation de la loi,

– du droit à la liberté, à la propriété, à la sûreté et à la résistance à l’oppression,
N’EST MANIFESTEMENT PLUS ASSURÉE en France depuis au moins le 14 février 2008 !

 

De surcroît, on a vu que les ORDRES, LOIS ET RÈGLEMENTS LIBERTICIDES émanant des organes et institutions de la République concernant les vaccinations obligatoires en 2018, le COVID 19 en 2020, le déploiement de la technologie 5G ne reposent sur AUCUNE BASE SCIENTIFIQUE de nature à justifier les atteintes graves aux droits et libertés des citoyens.

 

Dès lors :

– en application de l’article 16 de la DDHC de 1789, la CONSTITUTION a nécessairement cessé d’exister juridiquement, en servant littéralement de FUSIBLE afin de protéger les droits et libertés du peuple,

– la « RÉPUBLIQUE » instituée par cette ex-constitution de 1958 n’est donc plus l’autorité publique légitime de France.

 

Cela n’exclut cependant pas que les lois en vigueur et qui seraient légitimes en elles-même puissent demeurer applicables, mais sous l’autorité de la souveraineté du peuple, même en l’absence de Constitution et de République. 

 

 

 

E/ SUR LA DÉRIVE SECTAIRE QUASI-RELIGIEUSE DE LA RÉPUBLIQUE :

 

Pour détecter une dérive sectaire et déterminer sa dangerosité, la MIVILUDES utilise un certain nombres de critères sectaires, ainsi que des critères supplémentaires concernant les personnes, les biens, la vie sociale et démocratique.


La comparaison de cette définition et de ces critères avec les caractères manifestés par les institutions de la République notamment depuis 2020, permettra donc de déterminer si, dans les faits, la République est devenue une dérive sectaire.

 

1/ la dérive sectaire selon la MIVILUDES

 

Par décret du 28 novembre 2002, une Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) a été créée.

Comme l’indique son site internet : « La MIVILUDES observe et analyse le phénomène sectaire, coordonne l’action préventive et répressive des pouvoirs publics à l’encontre des dérives sectaires, et informe le public sur les risques et les dangers auxquels il est exposé. »

https://www.derives-sectes.gouv.fr

 

Bien qu’il n’existe pas de définition légale de la dérive sectaire, la MIVILUDES définit une Dérive Sectaire de la façon suivante :

« IL S’AGIT D’UN DÉVOIEMENT DE LA LIBERTÉ DE PENSÉE, D’OPINION OU DE RELIGION QUI PORTE ATTEINTE À L’ORDRE PUBLIC, aux lois ou aux règlements, AUX DROITS FONDAMENTAUX, À LA SÉCURITÉ OU À L’INTÉGRITÉ DES PERSONNES. Elle se caractérise par la mise en œuvre, PAR UN GROUPE ORGANISÉ ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de PRESSIONS ou de TECHNIQUES ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne UN ÉTAT DE SUJÉTION PSYCHOLOGIQUE OU PHYSIQUE, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des CONSÉQUENCES DOMMAGEABLES POUR CETTE PERSONNE, SON ENTOURAGE OU POUR LA SOCIÉTÉ. »

https://www.derives-sectes.gouv.fr/quest-ce-quune-dérive-sectaire 

            2/ les critères sectaires sont remplis

« Des critères élaborés sur la base du travail accompli par plusieurs commissions d’enquêtes parlementaires ont permis d’établir un faisceau d’indices facilitant la caractérisation d’un risque de dérive sectaire :

la déstabilisation mentale

le caractère exorbitant des exigences financières

la rupture avec l’environnement d’origine

l’existence d’atteintes à l’intégrité physique

l’embrigadement des enfants

le discours antisocial

les troubles à l’ordre public

l’importance des démêlés judiciaires

l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels

les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.

 

Un seul critère ne suffit pas pour établir l’existence d’une dérive sectaire et tous les critères n’ont pas la même valeur. Le premier critère (déstabilisation mentale) est toutefois toujours présent dans les cas de dérives sectaires. »


            3/ les critères supplémentaires sont remplis

« Sur la base des signalements reçus depuis une dizaine d’année, la MIVILUDES a précisé le contenu de ces critères de manière à déterminer des signaux d’alerte. Ces signaux d’alerte sont indiqués ci-après à titre d’information. Ils n’ont aucun caractère impératif ou exhaustif et découlent de l’analyse des situations de dérives sectaires transmises à la MIVILUDES. Ils peuvent toutefois aider des victimes, des proches de victimes, des acteurs institutionnels, professionnels ou associatifs, à déceler un risque de dérive sectaire. Plusieurs d’entre eux sont nécessaires pour caractériser une telle situation.

Dérives concernant les personnes

Comment déceler l’influence sectaire dans le comportement d’un proche :

adoption d’un langage propre au groupe

modification des habitudes alimentaires ou vestimentaires

refus de soins ou arrêt des traitements médicaux régulièrement prescrits

situation de rupture avec la famille ou le milieu social et professionnel

engagement exclusif pour le groupe

soumission absolue, dévouement total aux dirigeants

perte d’esprit critique

réponse stéréotypée à toutes les interrogations existentielles.

embrigadement des enfants

existence d’atteintes à l’intégrité physique ou psychique

manque de sommeil

Dérives concernant les biens

Comment déceler l’influence sectaire en matière économique et financière ?

acceptation d’exigences financières de plus en plus fortes et durables

engagement dans un processus d’endettement

legs ou donations à des personnes physiques ou morales en lien avec le groupe auquel appartient la victime

obligation d’acheter ou de vendre certains matériels ou services comme condition incontournable d’appartenance au groupe

participation à des conférences, stages, séminaires, retraites, en France ou à l’étranger

existence d’escroqueries ou de publicité mensongère sur les qualités substantielles d’un produit ou d’un service

 

Dérives concernant la vie sociale et démocratique

 

Comment déceler l’influence sectaire dans le domaine de la vie sociale et démocratique ?
 

discours antisocial ou anti démocratique

critique des institutions de la République

troubles à l’ordre public

perturbation du fonctionnement normal des services publics (par exemple intrusion non autorisée dans les hôpitaux pour empêcher certains actes médicaux)

existence de condamnations judiciaires ou ordinales

détournement des circuits économiques traditionnels

tentatives d’infiltration ou de déstabilisation des pouvoirs publics

publication de documents ayant l’apparence d’un caractère officiel dénigrant certains services publics

détournement de marques, dessins, titres et modèles officiels pour amener une confusion dans l’esprit du public

 

Si l’on observe les mesures imposées par la République depuis au moins 2008 et surtout depuis janvier 2020 et leur impact traumatisant pour la population à tous points de vue, et si on les compare aux critères de la MIVILUDES en matière de dérive sectaire, il ressort à l’évidence de ce qui précède que la République correspond non pas à un seul critère de dérive sectaire mais bien à la quasi-totalité des critères d’une dérive sectaire !

Dès lors, la République qui n’a déjà plus d’existence juridique depuis au moins 2008 comme on l’a vu, correspond bien de surcroît à ce qu’on peut appeler une dérive sectaire, assimilable à un Culte ou une Religion avec des Dogmes, sans aucune légitimité pour gouverner la France.

 

 

4/ la république sectaire n’a aucune d’autorité dans un ETAT LAÏC

 

Ainsi, la « RÉPUBLIQUE », dont l’existence est dépourvue de tout fondement juridique depuis au moins 2008 et de plus fort en 2020 au vu des lois liberticides prises par ses dirigeants, n’est plus qu’une CROYANCE, assimilable à une RELIGION, un CULTE et même une DERIVE SECTAIRE avec des Dogmes !

 

Or, en droit, la France est et demeure un ÉTAT LAÏC et neutre comme elle l’est depuis la loi du 9 décembre 1905, et ne saurait privilégier aucun culte ni religion, ni en particulier la religion de la république, ni ses cultes du Covid 19, de la 5G ou autres.

 

La REPUBLIQUE n’est donc qu’une AUTORITÉ quasi-RELIGIEUSE, dont l’autorité publique qu’elle prétend détenir sur les citoyens est totalement ILLÉGITIME !

 

En réalité, les adeptes et agents de la République font donc partie « DES GENS QUI NE SONT RIEN » pour diriger la France !

 

Dès lors, LES ADEPTES ET AGENTS DE CETTE RELIGION DE LA « RÉPUBLIQUE » N’ONT AUCUN DROIT LÉGITIME D’IMPOSER AUX CITOYENS :
– des IMPÔTS, TAXES, AMENDES, pour financer leur religion et leurs cultes,
– des RITUELS, DES GESTES, ET DES TECHNOLOGIES LIÉS À LEURS CULTES tels que : leurs cultes du « COVID 19 », ou des technologies de la 5G ou plus, du compteur LINKY, du suivi/traçage ou de l’identification numérique, du paiement électronique ou numérique obligatoire…
– des ATTEINTES AUX LIBERTÉS pour imposer leurs cultes et rituels, tels que : le confinement, le port d’un masque, des tests de dépistage, la vaccination, des entraves aux libertés (de circuler, de voyager, de se réunir, de travailler, du commerce, d’expression, de manifester…), ou pour imposer des radiations 5G, Linky, des épandages chimiques, le refus des paiements en espèces ayant cours légal, tout en ruinant l’économie et en réduisant la population au chômage et à la misère,
– des FERMETURES OU REFUS DE VENTE, DE SOINS, D’ACCÈS À L’ENSEIGNEMENT, AUX BARS, DISCOTHÈQUES, RESTAURANTS, SALLES DE SPORT, MAGASINS D’ALIMENTATION, SALLES DE SPECTACLES, ETC… , sous prétexte de non-respect de leurs cultes, rituels et croyances religieuses, causant la ruine économique, la faillite, le chômage…
– des INFORMATIONS fausses ou trompeuses destinées à RÉPANDRE LA PEUR D’UN VIRUS FANTÔME TOUT EN AFFAIBLISSANT DE FAIT PSYCHOLOGIQUEMENT, PHYSIQUEMENT ET ÉCONOMIQUEMENT LES FRANÇAIS,
– ni de créer ainsi une DÉTRESSE PSYCHOSOCIALE qui ne peut que conduire à SOUMETTRE LA POPULATION À LEUR RELIGION ET À L’ASSERVIR plus facilement !

En imposant ainsi l’autorité de la république, les organes, agents et adeptes médicaux et médiatiques de la République se rendent coupables ou à tout le moins complice de l’exécution du PLAN MONDIAL GÉNOCIDAIRE destiné à détruire la France et les peuples, et dont la réalité est désormais FLAGRANTE comme il sera expliqué plus loin !

 

 

 

5/ le DEVOIR DES CITOYENS face à la dérive sectaire de la République

 

Comme on l’a vu, connaître et faire respecter la DDHC de 1789 relève du DEVOIR de chaque citoyen, et de chaque magistrat, à chaque instant, en contrepartie des droits qu’elle leur reconnaît, car comme le rappelle son Préambule : « L’IGNORANCE, L’OUBLI OU LE MÉPRIS DES DROITS DE L’HOMME SONT LES SEULES CAUSES DES MALHEURS PUBLICS ET DE LA CORRUPTION DES GOUVERNEMENTS ».

 

A ce jour, il apparaît que LA JUSTICE a manqué depuis trop longtemps à sa mission d’assurer le respect et la garantie des droits, au point que LA CONSTITUTION ET SES INSTITUTIONS SONT devenues ILLÉGITIMES.

 

En effet, « Lorsque la justice ne respecte pas la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, elle commet un DÉNI DE JUSTICE, UN SACRILÈGE DÉSHONORANT ET ELLE DEVIENT DIRECTEMENT COMPLICE ET COUPABLE DE L’ARBITRAIRE ET DE LA CORRUPTION. »

Cf. « La Dictature à la Française », Claude Le Moal, Books on Demand, éditeur, 2009, p. 108

 

Il en résulte que depuis au moins 2008, le peuple français est placé DE FAIT, ET NON EN DROIT, sous l’OPPRESSION de l’UNION EUROPÉENNE et de la RELIGION de la « RÉPUBLIQUE » imposée par les politiciens traîtres, avec la complicité de ses adeptes et agents !

 

Les présidents SARKOZY, HOLLANDE et MACRON, leurs ministres et les parlementaires silencieux sur ce point, ainsi que le CONSEIL CONSTITUTIONNEL et le CONSEIL D’ETAT sont directement responsables de ce COUP D’ÉTAT PERMANENT violant les droits fondamentaux du peuple !

 

Les citoyens sont dès lors fondés :
– à exercer leur droit naturel et imprescriptible de RÉSISTANCE A L’OPPRESSION prévu à l’Article 2 de la DDHC de 1789
– et à exercer légitimement leur SOUVERAINETÉ pour rétablir l’état de DROIT en France dans le respect du droit international, comme indiqué ci-après.

 

C’est pourquoi, en prenant connaissance des informations contenues dans la présente « SOMMATION ET RAPPEL À LA LOI », et en prenant conscience de votre droit à réclamer l’application du JUSTE DROIT contenu dans cette Déclaration de 1789, vous pourrez alors accomplir votre DEVOIR de citoyen pour protéger ces droits et pouvoir en transmettre l’héritage aux générations futures et contribuer ainsi « au BONHEUR DE TOUS ».

Ne pas accomplir votre devoir aujourd’hui vous rend COMPLICE de la dictature dans laquelle vos enfants et petits-enfants seront contraints de se débattre et de tenter de survivre. Que leur direz-vous lorsqu’ils vous demanderont ce que vous avez fait en 2020, au moment où cette dictature s’est installée ? Allez-vous leur dire que vous avez obéi aux ordres de vos supérieurs, fait confiance aux politiciens et aux media, et appliqué docilement les lois scélérates de la république devenue illégitime ? Resterez-vous à genoux, ou aurez-vous la dignité de vous lever et de protéger les droits  du peuple ?

 

 

 

 

II – SUR LA RÉSISTANCE DU PEUPLE À L’OPPRESSION GRÂCE AU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION

 

A/ EN DROIT : absence de constitution et de république – oppression du peuple par la république et l’Union Européenne – droit de résistance oppression – la souveraineté appartient au corps social/peuple – droit des peuples à disposer d’eux même – CNT créé à cet effet par l’ONU en 2011

 

En l’absence de constitution, la norme juridique la plus haute demeurant en vigueur en France est bien la DDHC de 1789 visée “ solennellement ” dans le préambule de l’ex-constitution de 1958 et qui dispose que la “ SOUVERAINETÉ RÉSIDE ESSENTIELLEMENT DANS LA NATION ” (art. 3, DDHC), c’est à dire le “ CORPS SOCIAL “, et donc le peuple, comme rappelé également dans le préambule de la DDHC de 1789.

 

C’est pourquoi le peuple français, placé au depuis 2008 sous l’OPPRESSION de la République et de l’Union Européenne, autorités manifestement illégitimes, comme on l’a vu, exerce son droit naturel de « RÉSISTANCE À L’OPPRESSION »(art. 2, DDHC) pour exercer sa souveraineté, conformément au principe du “ DROIT DES PEUPLES À DISPOSER D’EUX-MÊMES ” énoncé par la Charte des Nations Unies du 26 juin 1945 (art. 1, al. 2).

 

A cet effet, le peuple français utilise légitimement un instrument juridique de droit international, à savoir le CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION, qui a été créé par l’ONU, et utilisé pour la première fois en Libye en 2011 pour justifier les interventions militaires françaises et américaines pour venir en aide au peuple opprimé selon un ou deux citoyens qui avaient ainsi créé le premier Conseil National de Transition, en Libye.



B/ EN FAIT :

 

1/ 2015 : promulgation et déclaration du CNT à l’ONU

 

En France, le Conseil National de Transition a été proclamé à la date symbolique du 18 juin 2015 et déclaré à l’ONU en septembre 2015.

 

Le Conseil National de Transition de France (CNT) constitue ainsi depuis cette date LA SEULE AUTORITÉ PUBLIQUE LÉGITIME REPRÉSENTANT LE PEUPLE DE FRANCE EN DROIT FRANÇAIS ET EN DROIT INTERNATIONAL.

 

Le CNT a prévu un programme pour permettre une TRANSITION politique, SANS LES POLITICIENS, dans la PAIX et la LIBERTÉ.

 

Ce programme précis est destiné à restaurer très rapidement l’économie française, à restaurer la sérénité des Français, à procéder à un audit approfondi des institutions de la République, à instituer des Cours légitimes du peuple remplaçant les cours d’appel pour juger en fonction de la justice, et à mettre en place un processus constituant qui permettra au peuple de décider lui-même sous 2 ou 3 ans, du mode de gouvernance qu’il choisira en toute connaissance de cause.
Voir le PROGRAMME DE LA TRANSITION :

https://conseilnational.tv/wp-content/uploads/2020/07/livret-revu-2020-juillet-pour-web.pdf


2/ 2019 : institution de la « Cour Suprême du Peuple Souverain » au « procès de Milan »

 

De plus, en décembre 2019 les membres du CNT appelés à se réunir à Milan pour se constituer en Ministère Public pour mettre en accusation les dirigeants illégitimes de la France ont également découvert par l’intelligence collective, un concept nouveau permettant de garantir désormais la souveraineté absolue du peuple.

 

Il s’agit de la Cour Suprême du Peuple Souverain qui a ainsi été instituée par les membres du CNT et qui a placé le CNT directement sous son contrôle.

 

Pour mieux comprendre et découvrir les détails du concept de Cour Suprême du Peuple Souverain, voir :

https://conseilnational.fr/historique/proces-de-milan/

et

https://conseilnational.fr/historique/cours-supreme/

 

Voir aussi :

https://cour-supreme.blogspot.com/2020/01/proces-de-milan-rapport-complet.html

 

3/ 2019 : institution de la « Néopol » :

L’article 12 de la Déclaration de 1789 proclame que :

« LA GARANTIE DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN NÉCESSITE UNE FORCE PUBLIQUE : CETTE FORCE EST DONC INSTITUÉE POUR L’AVANTAGE DE TOUS, ET NON POUR L’UTILITÉ PARTICULIÈRE DE CEUX AUXQUELS ELLE EST CONFIÉE. »

Afin de permettre aux membres des forces armées de rester fidèles à leur serment et fidèles à l’article 12 de la DDHC de 1789, une Force appelée NEOPOL a été créée pour la protection des membres du CNT.

 

 

 

III – SUR LA LIMITATION DE VOTRE RESPONSABILITÉ PAR LA RECONNAISSANCE DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION COMME SEULE AUTORITÉ PUBLIQUE LÉGITIME DE FRANCE

 

A/ EN DROIT :

collaboration active ou passive avec une autorité illégitime – absence d’excuse par commandement de l’autorité légitime – responsabilité civile et pénale

 

 

B/ EN FAIT 

 

Pour vous protéger d’une responsabilité civile et pénale ultérieure, sans préjudice de votre responsabilité éventuelle pour les faits commis antérieurement à la présente sommation : 

 

1/ CESSER D’APPLIQUER LES LOIS DE LA RÉPUBLIQUE ILLÉGITIME


VOUS êtes SOMMÉ DE : VOUS ABSTENIR D’OBÉIR à la Constitution devenue illégitime, et à tous les ORDRES LOIS ET RÈGLEMENTS MANIFESTEMENT ILLÉGAUX édictés par la république illégitime.

 

 

2/ ADHÉRER AU CNT SUR www.conseilnational.fr :

 

Il vous est fortement suggéré de participer à la restauration de l’état de droit en reconnaissant le  CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION DE FRANCE (CNT), et en y ADHÉRANT sur www.conseilnational.fr , afin de participer à son INSTALLATION au pouvoir le plus vite possible.

 

 

3/ REJOINDRE LA NÉOPOL APRÈS AVOIR ADHÉRÉ AU CNT :

 

Si vous êtes une personne dépositaire de la FORCE PUBLIQUE (policier, gendarme, militaire) vous êtes également par la présente sommation appelé à :

 

– exécuter les MANDATS D’ARRÊT des gouvernants illégitimes dûment émis par le CNT, et

– rejoindre la NEOPOL le plus vite possible, selon les instructions fournies après votre adhésion au CNT.

 

L’installation du CNT, sous le contrôle de la Cour Suprême du Peuple Souverain de France garantissant la démocratie absolue, permettra de restaurer l’état de droit, dans la paix et la liberté, et d’établir une transition politique pour restaurer la France à tous points de vue, SANS LES POLITICIENS, selon le Programme de la Transition, afin de permettre au peuple français de déterminer lui-même à l’issue de cette transition, le mode de gouvernance de son choix.

 

LIRE LE PROGRAMME DE LA TRANSITION :

https://conseilnational.tv/wp-content/uploads/2020/07/livret-revu-2020-juillet-pour-web.pdf

 

 

 

et, à défaut,

IV – SUR VOTRE RESPONSABILITÉ CIVILE ET PÉNALE COMME COLLABORATEUR, ADEPTE OU AGENT DE L’AUTORITÉ ILLÉGITIME DE LA RÉPUBLIQUE ET COMPLICE DE GÉNOCIDE ET CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ OU AUTEUR DE DÉLITS PORTANT ATTEINTE AUX LIBERTÉS


L’irresponsabilité est une des causes des violations des droits fondamentaux et comme le rappelait Claude Le Moal : 

« L’exercice d’un pouvoir quel qu’il soit, implique que celui qui en assume la charge soit totalement responsable des conséquences de ses actes dans l’exercice de cette mission. L’irresponsabilité politique, civile et pénale que se sont octroyés les membres de la technostructure, fait qu’il n’y a pas plus à attendre d’éthique, de rectitude et de moralité (des) magistrats, que ne sont capables d’en manifester l’ensemble des agents publics de n’importe quelle administration.

L’Histoire, sur une longue période parfois très tourmentée, démontre où mène l’irresponsabilité civile et pénale de ces serviteurs de l’utilité commune, que ce soit sous l’ancien régime, celui du système communiste, ou celui du fascisme. Ce ne sont pas les fonctionnaires qui font rempart à la tyrannie et au despotisme, au contraire ils sont toujours les forces complices indispensables à leur avènement et à leur maintien illégitime au pouvoir.

Si chaque agent public savait, – quel que soit son rang dans la hiérarchie administrative, qu’en sollicitant, expédiant, exécutant ou faisant exécuter des ordres arbitraires -, qu’il engage sa responsabilité civile et pénale, que cette responsabilité, par la nature même des droits de l’homme qu’il viendrait à violer délibérément, est imprescriptible, il y a fort à parier que ces agents publics ne pourraient plus servir de cohortes serviles et zélées à un gouvernement corrompu, mais qu’ils deviendraient, par leur élévation de conscience et de moralité publique, les plus sérieux protecteurs des libertés et de ses droits naturels, inaliénables, sacrés et imprescriptibles. »
Cf. « La Dictature à la Française », Claude Le Moal, Books On Demand, éditeur, 2009, pp 209-210.

 

A ce jour, l’irresponsabilité n’est plus de mise puisque la Constitution et la République ont disparu et ne pourront donc pas couvrir les agissements des individus qui lui obéissent !

 

Toute personne

– qui ordonne ou applique des mesures liberticides édictées par la République illégitime à l’encontre des citoyens

– ou qui ne fait pas tout ce qui est en sont pouvoir pour empêcher leur application,

agit à présent en parfaite connaissance de cause du fait de la présente Sommation – Rappel à la loi,

et sera donc désormais susceptible d’être jugée directement personnellement responsable au plan civil et pénal, de ses ACTIONS et de ses ABSTENTIONS, comme auteur ou complice de génocide,  de crimes contre l’humanité ou de délits portant atteinte aux libertés individuelles visés ci-après, tels qu’ils sont prévus dans le Code Pénal qui demeure en vigueur.

 

 

A/ SUR LA COMPLICITÉ DE GÉNOCIDE OU CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ

 

Les agissements des dirigeants de la République illégitime sont susceptibles d’être qualifiés de GÉNOCIDE et de CRIME CONTRE L’HUMANITÉ dont ils est vraisemblable qu’ils devront en répondre comme auteurs principaux avec d’autres personnes poursuivant le même plan concerté et destructeur, dans le monde entier.

 

Pour qualifier leurs agissements de génocide ou de crime contre l’humanité, il faut établir la preuve de l’élément moral, c’est à dire intentionnel, et de l’élément matériel du crime.

 

Une fois que ces éléments sont établis pour les auteurs principaux de ces crimes, alors toute personne qui après avoir reçu ou pris connaissance de la présente sommation continuerait par ses actions ou ses abstentions à apporter AIDE ou ASSISTANCE à ces auteurs principaux des crimes, pourrait voir sa responsabilité engagée comme COMPLICE.

 

 

1/ ÉLÉMENT MORAL DES CRIMES CHEZ LES AUTEURS PRINCIPAUX :

crime de génocide – crimes contre l’humanité

 

a/ EN DROIT :

 

L’élément moral du crime de génocide est défini au premier paragraphe de l’article 211-1 du code pénal :

Article 211-1

Constitue un génocide le fait, EN EXÉCUTION D’UN PLAN CONCERTÉ TENDANT À LA DESTRUCTION TOTALE OU PARTIELLE D’UN GROUPE NATIONAL, ETHNIQUE, RACIAL OU RELIGIEUX, OU D’UN GROUPE DÉTERMINÉ À PARTIR DE TOUT AUTRE CRITÈRE ARBITRAIRE, de commettre ou de faire commettre, à l’encontre de membres de ce groupe, l’un des actes suivants :(…)

– atteinte volontaire à la vie ;

– atteinte grave à l’intégrité physique ou psychique ;

– soumission à des conditions d’existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe ;

– mesures visant à entraver les naissances ;

– transfert forcé d’enfants.

Le génocide est puni de la réclusion criminelle à perpétuité.

Les deux premiers alinéas de l’article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables au crime prévu par le présent article.

 

L’élément moral du crime contre l’humanité est défini au premier paragraphe de l’article 212-1 du code pénal :

 

Article 212-1

Constitue également un crime contre l’humanité et est puni de la réclusion criminelle à perpétuité l’un des actes ci-après COMMIS EN EXÉCUTION D’UN PLAN CONCERTÉ À L’ENCONTRE D’UN GROUPE DE POPULATION CIVILE DANS LE CADRE D’UNE ATTAQUE GÉNÉRALISÉE OU SYSTÉMATIQUE :

1° L’atteinte volontaire à la vie ;

2° L’extermination ;

3° La réduction en esclavage ;

4° La déportation ou le transfert forcé de population ;

5° L’emprisonnement ou toute autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international ;

6° La torture ;

7° Le viol, la prostitution forcée, la grossesse forcée, la stérilisation forcée ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable ;

8° La persécution de tout groupe ou de toute collectivité identifiable pour des motifs d’ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux ou sexiste ou en fonction d’autres critères universellement reconnus comme inadmissibles en droit international ;

9° La disparition forcée ;

10° Les actes de ségrégation commis dans le cadre d’un régime institutionnalisé d’oppression systématique et de domination d’un groupe racial sur tout autre groupe racial ou tous autres groupes raciaux et dans l’intention de maintenir ce régime ;

11° Les autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou psychique.

Les deux premiers alinéas de l’article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables aux crimes prévus par le présent article.

 

 

b/ EN PSYCHOLOGIE ET SPIRITUALITE
L’oligarchie utilise un certain nombre de concepts spirituels et de techniques de manipulation psychologique pour parvenir au but recherché, confirmant ainsi sa volonté d’exécuter son plan :

 

1° LES INJONCTIONS CONTRADICTOIRES, LE MENSONGE ET LA CONFUSION

– Les objectifs du mensonge et de la confusion sont décrits par Hannah Arendt : 

« Quand tout le monde vous MENT en permanence, le RESULTAT n’est pas que vous croyez ces mensonges mais que PLUS PERSONNE NE CROIT PLUS RIEN. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut se faire une opinion. Il est PRIVE non seulement de sa capacité d’agir mais aussi de SA CAPACITE DE PENSER ET DE JUGER. ET AVEC UN TEL PEUPLE, VOUS POUVEZ FAIRE TOUT CE QUE VOUS VOULEZ ! »

– Les injonctions contradictoires créent ainsi la confusion nécessaire à cette manipulation.

 

 

2° LA PEUR ET LA TERREUR :
L’usage historique de la peur et de la TERREUR pour restreindre les libertés :

– L’Eglise a créé la peur de l’enfer pour obtenir le paiement des indulgences à prix d’or et asseoir ainsi sa puissance financière,

– Comme on l’a vu plus haut (I/ B/ 4/) : La Ière République en 1792 a été instituée et maintenue grâce à la TERREUR (massacre des 10 août 1792, 2 au 7 septembre 1792, Terreur de 1792 à 1795, génocide des Vendéens de 1793 à 1796

 

– Les plus gros mensonges sont les plus crédibles, grâce à la PEUR :

Comme le rappelle Robert F. Kennedy Jr le 29 août 2020 à Berlin : « Il y a 75 ans, Hermann Göring témoignait au Procès de Nuremberg. On lui a demandé : “Comment avez-vous fait pour que le peuple allemand gobe tout cela ?” Et il a répondu :  “Cela n’a rien à voir avec le Nazisme. Cela tient à la nature humaine. Vous pouvez y arriver dans un régime Nazi. Vous pouvez y arriver danss un régime Socialiste. Vous pouvez y arriver dans un régime Communiste. Vous pouvez y arriver dans une monarchie ou dans une démocratie. LA SEULE CHOSE DONT LES GOUVERNEMENTS ONT BESOIN POUR METTRE LE PEUPLE EN ESCLAVAGE, C’EST LA PEUR.” »
https://www.abscondo.com/abscondo/2020/08/robert-f-kennedy-transcript-of-the-historic-speech-in-berlin-on-august-28th-2020-text-quotes.html


– Aux Etats-Unis : le 11 septembre 2001 : organisation de la terreur et de la peur du terrorisme pour justifier de lois liberticides

 

– Les Présidents Hollande et Macron depuis 2015 et en 2017 ont utilisé la peur du terrorisme pour justifier de lois liberticides.

 

 

3° LES ANNONCES POUR RESPECTER LE LIBRE-ARBITRE ET LA LOI DU CONSENTEMENT :

Les membres de l’oligarchie mondiale savent qu’ils engagent leur responsabilité spirituelle et karmique pour les actes qu’ils commettraient sur la population sans respecter le libre arbitre des êtres humains ;
– or le respect du libre arbitre des êtres humains nécessite leur consentement ;
– ils font donc usage d’annonces claires de leurs plans, pour respecter le libre-arbitre et obtenir le consentement des masses.
– ainsi, annoncer à l’avance permet d’informer et aussi de programmer le subconscient des masses  pour qu’elles considèrent ce plan comme normal et inéluctable, ou bien comme tellement invraisemblable, que c’est de la « science-fiction » et donc impossible

– ces annonces permettent ainsi de créer  une véritable acceptation du fait du silence et l’inaction des populations.

 

C’est pourquoi il est dit que « le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes »…

 

Ainsi, depuis des décennies, et des siècles, « ils » (les Présidents mondiaux et nationaux et leurs conseillers) annoncent clairement ce qu’ils veulent faire… : c’est un moyen de ne pas violer le consentement des peuples, en les informant dans des livres, puis par des films, grâce à Hollywood, pour respecter le libre arbitre en ne forçant personne, mais en obtenant un consentement passif : personne ne fait rien et chacun devient donc complice, grâce à la programmation des esprits profondément pour faire admettre que c’est inéluctable et pas surprenant car déjà évoqué et connu depuis longtemps, ou que c’est le progrès, ou bien en faisant croire aussi à l’inverse que tout cela est de la science-fiction, donc pas crédible, tout en faisant croire que c’est nécessaire pour lutter contre le terrorisme ou la crise sanitaire, pour le « bien » de la population, ce qui incite le plus grand nombre à ne rien faire croyant que c’est inéluctable, ou indispensable pour le bien de tous,, ou n’y croyant pas du tout.

 

C’est par ce moyen que les individus ainsi manipulés sont rendus COMPLICES de fait, aux dépens de leur âme, des plans de contrôle et de destruction des populations.


4° LA FOCALISATION DE L’ATTENTION DES POPULATIONS SUR LE BUT À OBTENIR :

– « On devient et on obtient ce à quoi on pense tout le temps » :
Voir l’audio d’Earl Nightingale : « le secret le plus étrange » :
https://www.youtube.com/watch?v=g0VZzSUgjEA
– Utilisation par les media de masse : TV, presse, manipulation pour non seulement créer la peur mais aussi RENDRE MALADE : en parlant sans cesse depuis février 2020 de Covid 19 et de virus, de maladie, de morts, puis depuis l’été 2020 de prétendus cas de contamination détectés par de prétendus tests positifs, même à supposer que ces informations soient vraies, on crée non seulement la peur, mais on focalise aussi l’esprit des personnes sur ces sujets en sorte qu’elles manifestent ainsi ce à quoi elles pensent tout le temps

 

 

5° LA VISUALISATION CREATRICE : l’oligarchie utilise des mises en scène pour visualiser et ressentir la réalisation de ses buts comme s’ils étaient déjà atteints.
Voir la cérémonie Tunnel du Gothard avec des esclaves… et autres symboles.
Voir aussi la cérémonie d’ouverture des J.O. de Londres en 2012 mettant en scène des centaines d’infirmières de lits d’hôpital, d’enfants apeurés etc… avec symboles rappelant le Corona virus etc…

 

 

c/ EN FAIT :

Les preuves de l’existence d’un plan concerté à but génocidaire voulu et annoncé :

 

1° Les étapes historiques du plan génocidaire

2° Les déclarations d’intention des chefs d’Etat et de leurs conseillers

3° Les actes d’exécution du plan génocidaire depuis au moins 2009 jusqu’en 2020

 

1°/ LES ÉTAPES HISTORIQUES DU PLAN GÉNOCIDAIRE

 

Voir : Pierre Hillard : livres, video 12 oct 2020 sur les origines historiques du plan et les raisons : https://www.youtube.com/watch?v=a4qOjtd7WPM&feature=youtu.be

Ce plan est cité dans l’Apocalypse (Révélation) de Saint Jean : la marque de la bête sans laquelle personne ne pourra ni acheter ni vendre : article du monde qui annonce le traçage  numérique voulu et annoncé par Bill Gates pour contrôle etc… (voir Pierre Hillard op. cit.)

 

Voir aussi les ouvrages de Pierre Hillard sur les étapes historiques de ce plan depuis 1215 puis par l’instauration des républiques :

– l’instauration des républiques, notamment en France en 1792, en vue d’instaurer La République Mondiale (voir livres de Pierre Hillard)


– la 1ère guerre mondiale pour faire disparaître les dernières monarchie et les remplacer par des républiques permettant la division des peuples et la corruption des gouvernements 

– l’instauration d’ORGANISMES MONDIAUX OU RÉGIONAUX destinés à terme à mener à un gouvernement mondial et une monnaie mondiale, supprimant la liberté des peuples et des nations :


– 1919 : la Société des Nations proclame le droit des peuples à disposer d’eux-même, pendant que sont président Paul Warburg déclare en 1920 : « Nous aurons un gouvernement mondial, que cela plaise ou non. La seule question sera de savoir si il sera créé par conquête ou par consentement. » Paul Warburg en 1920


– 1945 : ONU : les Nations Unies confirment « le droit des peuples à disposer d’eux-même » (Charte des Nations Unies du 26 juin 1945, art. 1, al. 2)

 

– CECA puis CEE puis U.E. (livres de Philippe de Villiers sur le mensonge européen…. )

 

– Codex Alimentarius : pour appauvrir l’alimentation et supprimer les remèdes naturels non

 chimiques …..    

 

Ce plan a aussi été annoncé en détails dans les livres :

– par Aldous HUXLEY dans  : « Le meilleur des mondes », 1932

https://www.futura-sciences.com/livres/science-fiction-meilleur-mondes-13/

– puis par George ORWELL : « 1984 », écrit en 1949

https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/actu-des-mots/2018/05/17/37002-20180517ARTFIG00096–1984-d-orwell-une-nouvelle-traduction-plus-glacante.php

 

Ce plan a été enfin annoncé par l’inauguration le 22 MARS 1980 des GEORGIA GUIDE STONES.
Il s’agit d’un monument en pierres gravées installé à l’initiative d’un mécène ayant conservé l’anonymat et énonçant clairement le plan de réduire la population mondiale à 500.000.000 d’habitants seulement, soit pour une population actuelle de près de 7,5 milliards d’habitants, une réduction de plus de 93% !

Voir : https://www.youtube.com/watch?v=CKuHpH_SGek

 

 

2° LES DÉCLARATIONS D’INTENTIONS DES CHEFS D’ETATS ET DE LEURS CONSEILLERS :

 

Les présidents et leurs conseillers ont également annoncé ce plan de longue date :

 

  • Jacques Attali : 3.05.09 «L’Histoire nous apprend que l’humanité n’évolue significativement que quand elle a vraiment peur». «Il ne faudra pas oublier, comme pour la crise économique, d’en tirer les leçons, pour qu’avant la prochaine, inévitable, on mette en place des mécanismes de prévention et de contrôle et des processus logistiques de distribution équitable des médicaments et de vaccins. On devra pour cela mettre en place une police mondiale, un stockage mondial et donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors, beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial.» https://www.valeursactuelles.com/soci… https://blogs.lexpress.fr/attali/2009… 09.10 : « On peut rêver d’un Jérusalem devenant capitale de la planète, qui sera un jour unifié autour d’un gouvernement mondial » https://m.youtube.com/watch?v=YREF_W5… et https://www.youtube.com/watch?v=v0AKd…

 

  • Georges W.H. Bush le 11.09.90 : « Nous avons devant nous l’occasion de construire pour nous-même et pour les générations futures un nouvel ordre mondial. Un monde ou la primauté de la loi, pas la loi de la jungle, régit la conduite des nations. Lorsque nous serons victorieux, et nous le serons, nous aurons une réelle chance avec ce nouvel ordre mondial. Un ordre régi par un conseil crédible qui tiendra enfin son rôle, et maintiendra la paix, afin d’accomplir la promesse et la vision des fondateurs des nations unies. » https://www.youtube.com/watch?v=gjZO4…

 

 

 

  • Barack Obama en 2015 : « Quant à l’ordre international que nous avons élaboré pour les générations à venir : les hommes et les femmes ordinaires ont un esprit trop étroit pour gérer leurs propres affaires. Cet ordre et ce progrès ne peuvent venir que par la soumission complète des individus et de leurs droits à un souverain tout puissant. » https://www.youtube.com/watch?v=3smZS…

 

  • Emmanuel Macron le 25.09.18 : a « rappelé la nécessité de s’attaquer aux causes des déséquilibres mondiaux que sont les inégalités pour pouvoir bâtir un nouvel ordre mondial. »

 

 

  • « Nous aurons un gouvernement mondial, que cela plaise ou non. La seule question sera de savoir si il sera créé par conquête ou par consentement. » Paul Warburg en 1920, président de la Société des Nations.

 

  • «La pandémie représente une fenêtre d’opportunité rare mais étroite pour réfléchir, réinventer et réinitialiser notre monde» Klaus Schwab (fondateur du WEF) 2020
  • «La pandémie de coronavirus modifiera à jamais l’ordre mondial»

 

  • « Aujourd’hui, l’Amérique serait outrée si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour restaurer l’ordre. Demain ils en seront reconnaissants ! Ceci est particulièrement vrai s’il leur était dit qu’un danger extérieur, qu’il soit réel ou promulgué, menace leur existence. C’est alors que les peuples du monde demanderont à être délivrés de ce mal. L’unique chose que tous les hommes craignent est l’inconnu. Confrontés à ce scénario, les droits individuels seront volontairement abandonnés au profit de la garantie de leur bien-être assuré par le gouvernement mondial. » Henry Kissinger

 

  • « Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années.Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés. »
  • « Nous sommes à la veille d’une transformation globale.Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure,et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial. » David Rockefeller

 

 

  • Voir aussi le site du WORLD ECONOMIC FORUM :

https://www.weforum.org

 

  • Voir : LE GRAND RESET selon l’Homme des hommes de Davos : Klaus Schwab, Fondateur du WORLD ECONOMIC FORUM :

Le gouvernement mondial, la dictature verte face au prétendu réchauffement climatique, la dictature sanitaire et la destruction génétique et physique de l’homme par le prétendu vaccin, le contrôle de la population par la technologie, la déshumanisation de la population, prélude à tous les massacres,

https://www.youtube.com/watch?v=lQ9cJqxYWcE

 

  • Voir encore le plan de la FONDATION ROCKFELLER qui en 2010 annonçait notamment la phase « confinement » dans le cadre d’une pandémie venant de Chine, etc… :

https://librepenseur-demosophy.blogspot.com/2020/10/acte-daccusation.html

 

  • Voir aussi sur ce rapport de la FONDATION ROCKFELLER DE 2010 : Voici le sort qui est réservé à l’Humanité pour 2021, si nous laissons appliquer ce Plan de… 2010 ! : (interview de 2014) :

https://tvs24.ru/pub/watch/2040/voici-le-sort-qui-est-r-serv-l-humanit-pour-2021-si-nous-laissons-appliquer-ce-plan-de-2010/

 

  • Voir enfin A VOIR ABSOLUMENT : en 2009 le livre d’Alexandre ADLER intitulé « Le nouveau rapport de la CIA – Comment sera le monde de demain », annonçait déjà de façon « prémonitoire » une pandémie de grippe avec un virus corona de type SARS qui partirait d’une chauve-souris, et de Wuhan en Chine etc…

On peut noter l’emploi du temps futur : « comment SERA le monde de demain »…
Exactement comme le récit qui a été servi par les media en 2020 pour le covid 19…
« Bizarre ! …  Vous avez dit bizarre ? … »

 

 

3° LES ACTES D’EXÉCUTION DU PLAN GÉNOCIDAIRE DEPUIS 2009

 

Les preuves des actes d’exécution de ce plan génocidaire sont partout.

 

Pour mieux comprendre l’étendue du plan, il est suggéré de commencer en prenant connaissance en ANNEXE des textes suivants :

– VLADIMIR VASSILIEVITCH  ex-agent du renseignement russe confirme l’existence d’un PLAN MONDIAL À QUATRE VOLETS dès MARS 2020 !

– « BAS LES MASQUES NOUS SOMMES EN GUERRE » : Texte et vidéo d’Olivier Probst montrant que la guerre contre les peuples est déclarée

 

Voici par ailleurs de nombreux autres éléments de preuve des actes d’exécution du plan génocidaire mondial en cours :

 

– Pillage du système économique par l’oligarchie mondiale

Video (manipulation mondiale des peuples : comment l’oligarchie mondiale veut faire de nous des esclaves)  https://www.youtube.com/watch?v=HKXTbTzzi9M

– Pourquoi ? Stratégie d’appauvrissement du peuple, pour le réduire en esclavage :

Youssef Hindi : https://www.youtube.com/watch?v=psTo9AvZG1U

 

– Confirmé par Ronald  Bernard : Videos  : Révélations/ Confessions…
il a tout accepté jusqu’au moment où meurtre

« 8500 personnes dirigent tout ».
Voir ses vidéos sur la haute finance, les trafiques d’organes d’enfants, la programmation mentale des élites par les traumatismes infantiles… :

https://www.youtube.com/watch?v=BSuP_rFX2Uw

https://www.youtube.com/watch?v=suusClO4eUk

https://www.youtube.com/watch?v=N_1SgUgUAtY

https://www.youtube.com/watch?v=Q_WH1Q3RUkk

 

– Les VACCINS : CDC reconnaît que les vaccins tuent 1 million de personnes par an aux Etat-Unis depuis 50 ans, soit 50 millions de personnes depuis 50 ans ! Plus fort que Hitler et Staline !  (Voir les travaux de Robert F. Kennedy Jr. )

 

– 2018 : l’ONU et Macron : renversement du rôle de l’ONU après 73 ans :
Le président MACRON demande à l’ONU qui l’accepte, le Pacte de Marrakesh sur les migrations, et le signe en décembre 2018. Ce pacte met en place le contraire du principe fondateur de l’ONU qui est le « DROIT DES PEUPLES À DISPOSER D’EUX-MÊME » et la liberté. Il institue désormais «  LE DROIT DES PEUPLES À DISPOSER DES TERRITOIRES DES AUTRES PEUPLES !!! »
La mauvaise foi des auteurs de ce pacte apparaît aussi en le comparant aux buts affichés de l’ONU dont le but

– Renversement du sens annoncé des institutions européennes pour la destruction des peuples européens : voir les projets de l’Union Européenne sur les capacités migratoires des Etats, prévoyant 300 millions pour la France et plus de 1,4 milliards d’habitants pour l’Europe… !


– Agenda 21 ONU

– Event 201
– ID 20
– Agenda 2030 

– les villes intelligentes (surveillées et contrôlées) : SMART CITIES

 

– comme dans le livre de Aldous Huxley « Le meilleur des mondes » : établir une santé procréative

une identité mondiale, grâce à la manipulation génétique et mentale.

 

Voir :

LE PLAN DU NOUVEL ORDRE MONDIAL SELON BILL GATES

https://www.youtube.com/watch?v=S4A3F1tX77w

 

EVENT 201 : le scénario d’un virus d’origine animale passant de la chauve-souris au porc puis à l’humain… Un scénario qui ressemble plus à un script à suivre…
Evénement organisé par la Fondation Bill et Melinda Gates, la Fondation Rockfeller et le World Economic Forum…

Voir : https://www.centerforhealthsecurity.org/event201/scenario.html

Selon l’institut John Hopkins, le but de EVENT 201 serait de tester l’état de préparation

https://www.freethink.com/articles/global-pandemic-preparedness-plan

 

  1. HILLARD : interview du 12/10/2020 :

https://www.youtube.com/watch?v=a4qOjtd7WPM

 

LE GRAND RESET selon l’Homme des hommes de Davos : Klaus Schwab, Fondateur du WORLD ECONOMIC FORUM :

Le gouvernement mondial, la dictature verte face au prétendu réchauffement climatique, la dictature sanitaire et la destruction génétique et physique de l’homme par le prétendu vaccin, le contrôle de la population par la technologie, la déshumanisation de la population, prélude à tous les massacres,

https://www.youtube.com/watch?v=lQ9cJqxYWcE

 

DES CAMPS DE DÉTENTION AU CANADA en 2020 :

Le Gouvernement canadien met en place un réseau de camps de détention pour incarcérer ceux qui ne coopèrent pas avec la tyrannie médicale :

https://www.naturalnews.com/2020-10-14-canadian-government-erecting-detainment-camps-medical-tyranny.html

 

AGENDA 21 : origine et actualité :

Voir cette importante video qui expose les enjeux et les intentions des promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, à savoir un contrôle total d’une population asservie commencé avec le CECA l’accord européen sur le charbon et l’acier en 1956… :
Qu’est-ce qui se cache derrière l’AGENDA 21 :

 

SUR LES PREUVES DÈS JANVIER 2020 DE LA MAUVAISE FOI ET DU BUT GÉNOCIDAIRE DES DIRIGEANTS FRANÇAIS, PAR L’ORGANISATION ET L’ENTRETIEN DE LA PEUR DE LA MALADIE DU COVID 19 :


–– dans tous les pays sauf notamment la SUÈDE : par la diffusion d’informations fausses ou trompeuses basées sur la théorie de l’infection jamais prouvée scientifiquement (cf. supra I/ C/ 2/ a/), sur la dangerosité prétendue des virus, sur l’existence même d’un virus soi-disant mortel qui causerait la maladie Covid 19 mais jamais isolé ni purifié, par la communication incessante sur le nombre de morts, puis seulement sur les cas soi-disant de contamination même pour les personnes non-malades, la dissimulation des traitements efficaces et des moyens de renforcer le système immunitaire et la santé…

–– ils ont invoqué une prétendue saturation des services hospitaliers pour justifier :

— de refuser dans les hôpitaux à partir de mars 2020 tous malades autres que ceux du prétendu Covid 19        

— de faire le tri des malades susceptibles d’être soignés et donner des directives pour de fait euthanasier les autres, notamment les personnes âgées dans les EHPADS, par des soins palliatifs au Rivotril
— alors que le gouvernement a volontairement détruit 120.000 lits d’hôpital depuis la présidence Sarkozy en 2007 : l’intention d’exécuter ainsi le plan mondial apparaît ainsi, et la responsabilité des président Sarkozy, Hollande et Macron semble engagée,
— et alors que de nombreuses videos et témoignages ont confirmé qu’en mars et avril 2020, en France et dans le monde entier, les hôpitaux et les cliniques privées étaient VIDES !!!

—- dissimulation et interdiction des traitements efficaces contre le Covid 19 :

– 1er mars 2020 : la Chine traite et guérit les patients atteints du prétendu Covid 19 avec la Vitamine C par intra-veineuse à raison de 10g par jour :
http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n16.shtml

https://mp.weixin.qq.com/s/bF2YhJKiOfe1yimBc4XwOA (utiliser un traducteur chinois)


— le Dr Chen de Shanghaï l’a confirmé par sa vidéo début mars 2020 (censurée sur Youtube depuis, mais réitérée par la suite) :

https://www.youtube.com/watch?v=KKXShCRD29M
et

https://www.youtube.com/watch?v=aNwDY5WuCdc


DE PLUS, les autorités française n’ont jamais communiqué sur les moyens de renforcer le système immunitaire ou sur les traitements alternatifs connus tels que notamment :
– la Vitamine C qui n’est jamais mentionnée pendant que les ampoules de plus de 0,5 gramme de Vitamine C pour injection sont interdites en France depuis longtemps,
– le Zinc
– l’Artémisia (Armoise)
– l’hydroxychloroquine telle que préconisée par le Pr. Didier Raoult à Marseille…
– des traitements à base d’anti-biotiques…

 

LES DIRIGEANTS FRANÇAIS NE POUVAIENT PAS IGNORER LA VÉRITE SUR L’ABSENCE DE VIRUS ET DE PANDÉMIE PUISQUE LE DR ANDREW KAUFMAN ET DAVID ICKE ANNONÇAIENT CETTE VERITE DÈS MARS ET AVRIL 2020 :

 

— Vidéos du Dr ANDREW KAUFMAN : Nul ne pouvait ignorer qu’il n’y avait aucune virus coupable d’infection ni aucune pandémie dès mars et avril 2020 puisque le Dr Andrew Kaufman l’expliquait dans ses vidéos sur la vérité du virus et de la prétendue pandémie :
– https://freedomplatform.tv/unmasking-the-lies-around-covid-19-facts-vs-fiction-of-the-coronavirus-pandemic/

https://www.youtube.com/watch?v=0BSWt5L97VE

https://www.youtube.com/watch?v=8JPrYNOJ0Ys

 

— VIDEO de David Icke censurée du 6 avril 2020 traduite en français dès le 18 avril 2020 :

https://eveilhomme.com/2020/04/18/interview-explosive-du-divulgateur-david-icke-sur-le-covid-19-et-la-5g/

 

UNE LETTRE OUVERTE DOCUMENTÉE AVAIT MÊME ÉTÉ ENVOYÉE AU PREMIER MINISTRE ANGLASI BORIS JOHNSON LE 28 AVRIL 2020 :

 la LETTRE OUVERTE à BORIS JOHNSON du 20 avril 2020 sur la 5G et la pandémie prétendue, exposant toutes les preuves scientifiques  :

https://www.5gexposed.com/2020/05/03/an-open-letter-to-boris-johnson-uk-pm/

 

DÈS LORS, SI LE DR ANDREW KAUFMAN ET DAVID ICKE POUVAIENT ANNONCER CES FAITS C’EST PARCE QU’IL SONT CONNUS DE LA SCIENCE DEPUIS DES ANNÉES.
LES DIRIGEANTS FRANÇAIS NE POUVAIENT PAS IGNORER LA VÉRITÉ !

 

Leur intention d’exécuter le plan génocidaire mondial sera difficile à nier.

 

 

2/ ÉLÉMENTS MATÉRIELS 

 

3/ COMPLICITÉ : élément moral – éléments matériels

 

Le code pénal définit la complicité comme suit :

 

Article 121-6

Sera puni comme auteur le complice de l’infraction, au sens de l’article 121-7.

 

Article 121-7

Est complice d’un crime ou d’un délit la personne qui sciemment, par aide ou assistance, en a facilité la préparation ou la consommation.

Est également complice la personne qui par don, promesse, menace, ordre, abus d’autorité ou de pouvoir aura provoqué à une infraction ou donné des instructions pour la commettre.

 

4/ CAS DES MEDIA ET JOURNALISTES : complicité de génocide et crimes contre l’humanité par censure, abstention d’informer ou informations trompeuses – en connaissance de cause – même en l’absence de délit de diffusion de fausse nouvelle

 

5/ CAS DES OPÉRATEURS 5G ET INSTALLATEURS LINKY

 

B/ SUR LES DÉLITS PORTANT ATTEINTE AUX LIBERTÉS

 

1/ Dépositaires de l’autorité publique / chargés de mission de service public

– délit d’atteinte arbitraire aux libertés individuelles

 

2/ Forces de l’ordre, employeurs, fournisseurs de lieux de réunion, publics ou privés

– délit d’entrave concertée aux libertés



3/ Employeurs, fournisseurs de produits ou services publics ou privés

– discriminations fondées sur la non-appartenance à la religion de la république


4/ Employeurs, fournisseurs de produits ou services publics ou privés – peines aggravées :

– discriminations fondées sur la non-appartenance à la religion de la république
« dans un lieu accueillant du public ou pour en interdire l’accès ».

 

 

ANNEXES :

– SUR L’INUTILITÉ DES MASQUES :
42 Etudes revues par des pairs qui montrent que le masque n’est ni sain ni efficace (il s’agit de soumission et de contrôle, pas de contrôle de la santé, sauf pour la détruire)


– VLADIMIR VASSILIEVITCH  ex-agent du renseignement russe confirme dès MARS 2020 l’existence d’un PLAN MONDIAL À QUATRE VOLETS !

– « BAS LES MASQUES NOUS SOMMES EN GUERRE » : Texte et vidéo d’Olivier Probst montrant que la guerre contre les peuples est déclarée

 

________________________________


SUR L’INUTILITÉ DES MASQUES :
42 Etudes revues par des pairs qui montrent que le masque n’est ni sain ni efficace (il s’agit de soumission et de contrôle, pas de contrôle de la santé, sauf pour la détruire)

Sources :

1  T Jefferson, M Jones, et al. Physical interventions to interrupt or reduce the spread of respiratory viruses. MedRxiv. 2020 Apr 7.

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.30.20047217v2

2  J Xiao, E Shiu, et al. Nonpharmaceutical measures for pandemic influenza in non-healthcare settings – personal protective and environmental measures.  Centers for Disease Control. 26(5); 2020 May.

https://wwwnc.cdc.gov/eid/article/26/5/19-0994_article

3  J Brainard, N Jones, et al. Facemasks and similar barriers to prevent respiratory illness such as COVID19: A rapid systematic review.  MedRxiv. 2020 Apr 1.

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.01.20049528v1.full.pdf

4  L Radonovich M Simberkoff, et al. N95 respirators vs medical masks for preventing influenza among health care personnel: a randomized clinic trial.  JAMA. 2019 Sep 3. 322(9): 824-833.

https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2749214

5  J Smith, C MacDougall. CMAJ. 2016 May 17. 188(8); 567-574.

https://www.cmaj.ca/content/188/8/567

6  F bin-Reza, V Lopez, et al. The use of masks and respirators to prevent transmission of influenza: a systematic review of the scientific evidence. 2012 Jul; 6(4): 257-267.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5779801/

7  J Jacobs, S Ohde, et al.  Use of surgical face masks to reduce the incidence of the common cold among health care workers in Japan: a randomized controlled trial.  Am J Infect Control. 2009 Jun; 37(5): 417-419. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19216002/

8  M Viola, B Peterson, et al. Face coverings, aerosol dispersion and mitigation of virus transmission risk.

https://arxiv.org/abs/2005.10720https://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/2005/2005.10720.pdf

9  S Grinshpun, H Haruta, et al. Performance of an N95 filtering facepiece particular respirator and a surgical mask during human breathing: two pathways for particle penetration. J Occup Env Hygiene. 2009; 6(10):593-603.

https://www.tandfonline.com/doi/pdf/10.1080/15459620903120086

10 H Jung, J Kim, et al. Comparison of filtration efficiency and pressure drop in anti-yellow sand masks, quarantine masks, medical masks, general masks, and handkerchiefs. Aerosol Air Qual Res. 2013 Jun. 14:991-1002. https://aaqr.org/articles/aaqr-13-06-oa-0201.pdf

11  C MacIntyre, H Seale, et al. A cluster randomized trial of cloth masks compared with medical masks in healthcare workers.  BMJ Open. 2015; 5(4)

https://bmjopen.bmj.com/content/5/4/e006577.long

12  N95 masks explained. https://www.honeywell.com/en-us/newsroom/news/2020/03/n95-masks-explained

13  V Offeddu, C Yung, et al. Effectiveness of masks and respirators against infections in healthcare workers: A systematic review and meta-analysis.  Clin Inf Dis. 65(11), 2017 Dec 1; 1934-1942.

https://academic.oup.com/cid/article/65/

14  C MacIntyre, Q Wang, et al. A cluster randomized clinical trial comparing fit-tested and non-fit-tested N95 respirators to medical masks to prevent respiratory virus infection in health care workers. Influenza J. 2010 Dec 3.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1111/j.1750-2659.2011.00198.x?fbclid=IwAR3kRYVYDKb0aR-su9_me9_vY6a8KVR4HZ17J2A_80f_fXUABRQdhQlc8Wo

15  M Walker. Study casts doubt on N95 masks for the public. MedPage Today. 2020 May 20.

https://www.medpagetoday.com/infectiousdisease/publichealth/86601

16  C MacIntyre, Q Wang, et al. A cluster randomized clinical trial comparing fit-tested and non-fit-tested N95 respirators to medical masks to prevent respiratory virus infection in health care workers. Influenza J. 2010 Dec 3.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1111/j.1750-2659.2011.00198.x?fbclid=IwAR3kRYVYDKb0aR-su9_me9_vY6a8KVR4HZ17J2A_80f_fXUABRQdhQlc8Wo

17  N Shimasaki, A Okaue, et al. Comparison of the filter efficiency of medical nonwoven fabrics against three different microbe aerosols. Biocontrol Sci.  2018; 23(2). 61-69.

https://www.jstage.jst.go.jp/article/bio/23/2/23_61/_pdf/-char/en

18  T Tunevall. Postoperative wound infections and surgical face masks: A controlled study. World J Surg. 1991 May; 15: 383-387.

https://link.springer.com/article/10.1007%2FBF01658736

19  N Orr. Is a mask necessary in the operating theatre? Ann Royal Coll Surg Eng 1981: 63: 390-392. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2493952/pdf/annrcse01509-0009.pdf

20  N Mitchell, S Hunt. Surgical face masks in modern operating rooms – a costly and unnecessary ritual?  J Hosp Infection. 18(3); 1991 Jul 1. 239-242.

https://www.journalofhospitalinfection.com/article/0195-6701(91)90148-2/pdf

21  C DaZhou, P Sivathondan, et al. Unmasking the surgeons: the evidence base behind the use of facemasks in surgery.  JR Soc Med. 2015 Jun; 108(6): 223-228.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4480558/

22  L Brosseau, M Sietsema. Commentary: Masks for all for Covid-19 not based on sound data. U Minn Ctr Inf Dis Res Pol. 2020 Apr 1.

https://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2020/04/commentary-masks-all-covid-19-not-based-sound-data

23  N Leung, D Chu, et al. Respiratory virus shedding in exhaled breath and efficacy of face masks Nature Research.  2020 Mar 7. 26,676-680 (2020).

https://www.researchsquare.com/article/rs-16836/v1

24  S Rengasamy, B Eimer, et al. Simple respiratory protection – evaluation of the filtration performance of cloth masks and common fabric materials against 20-1000 nm size particles. Ann Occup Hyg. 2010 Oct; 54(7): 789-798.

https://academic.oup.com/annweh/article/54/7/789/202744

25  S Bae, M Kim, et al. Effectiveness of surgical and cotton masks in blocking SARS-CoV-2: A controlled comparison in 4 patients.  Ann Int Med. 2020 Apr 6.

https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/M20-1342

26  S Rengasamy, B Eimer, et al. Simple respiratory protection – evaluation of the filtration performance of cloth masks and common fabric materials against 20-1000 nm size particles. Ann Occup Hyg. 2010 Oct; 54(7): 789-798.

https://academic.oup.com/annweh/article/54/7/789/202744

27  C MacIntyre, H Seale, et al. A cluster randomized trial of cloth masks compared with medical masks in healthcare workers.  BMJ Open. 2015; 5(4)

https://bmjopen.bmj.com/content/5/4/e006577.long

28  W Kellogg. An experimental study of the efficacy of gauze face masks. Am J Pub Health. 1920.  34-42.

https://ajph.aphapublications.org/doi/pdf/10.2105/AJPH.10.1.34

29  M Klompas, C Morris, et al. Universal masking in hospitals in the Covid-19 era. N Eng J Med. 2020; 382 e63. https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMp2006372

30  E Person, C Lemercier et al.  Effect of a surgical mask on six minute walking distance.  Rev Mal Respir. 2018 Mar; 35(3):264-268.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29395560/

31  B Chandrasekaran, S Fernandes.  Exercise with facemask; are we handling a devil’s sword – a physiological hypothesis. Med Hypothese. 2020 Jun 22. 144:110002.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32590322/

32  P Shuang Ye Tong, A Sugam Kale, et al.  Respiratory consequences of N95-type mask usage in pregnant healthcare workers – A controlled clinical study.  Antimicrob Resist Infect Control. 2015 Nov 16; 4:48.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26579222/

33  T Kao, K Huang, et al. The physiological impact of wearing an N95 mask during hemodialysis as a precaution against SARS in patients with end-stage renal disease.  J Formos Med Assoc. 2004 Aug; 103(8):624-628.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15340662/

34  F Blachere, W Lindsley et al. Assessment of influenza virus exposure and recovery from contaminated surgical masks and N95 respirators. J Viro Methods.  2018 Oct; 260:98-106.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30029810/

36  F Blachere, W Lindsley et al. Assessment of influenza virus exposure and recovery from contaminated surgical masks and N95 respirators. J Viro Methods.  2018 Oct; 260:98-106.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30029810/

37  A Chughtai, S Stelzer-Braid, et al.  Contamination by respiratory viruses on our surface of medical masks used by hospital healthcare workers.  BMC Infect Dis. 2019 Jun 3; 19(1): 491.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31159777/

38  L Zhiqing, C Yongyun, et al. J Orthop Translat. 2018 Jun 27; 14:57-62.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30035033/

39  C MacIntyre, H Seale, et al. A cluster randomized trial of cloth masks compared with medical masks in healthcare workers.  BMJ Open. 2015; 5(4) https://bmjopen.bmj.com/content/5/4/e006577

40  A Beder, U Buyukkocak, et al. Preliminary report on surgical mask induced deoxygenation during major surgery. Neurocirugia. 2008; 19: 121-126.

http://scielo.isciii.es/pdf/neuro/v19n2/3.pdf

41  D Lukashev, B Klebanov, et al. Cutting edge: Hypoxia-inducible factor 1-alpha and its activation-inducible short isoform negatively regulate functions of CD4+ and CD8+ T lymphocytes. J Immunol. 2006 Oct 15; 177(8) 4962-4965.

https://www.jimmunol.org/content/177/8/4962

42  A Sant, A McMichael. Revealing the role of CD4+ T-cells in viral immunity.  J Exper Med. 2012 Jun 30; 209(8):1391-1395.

https://europepmc.org/article/PMC/3420330

 

 

________________________________

 

 

– VLADIMIR VASSILIEVITCH  CONFIRME DÈS MARS 2020 L’EXISTENCE D’UN PLAN MONDIAL DE DESTRUCTION À QUATRE VOLETS ! :
https://www.youtube.com/watch?v=_C9vM5XK6jc  :

 

L’officier Vladimir Vassilievitch, ex-agent russe, nous parle du covid-19 en mars 2020 et nous dévoile les vraies raisons de sa création !

Pour cet ex-agent du renseignement russe : ce coronavirus est  une STRATÉGIE POLITICO-ÉCONOMICO-MILITAIRE POUR CONTRÔLER ET REDUIRE LA POPULATION :

 

« Le phénomène du Coronavirus, la soi-disant pandémie– et laissez-moi vous dire qu’IL N’Y A PAS DE PANDÉMIE, CE N’EST QU’UN MENSONGE– doit être considéré comme une OPÉRATION SPÉCIALE MONDIALE ET STRATÉGIQUE (…) VISANT À CONTRÔLER L’HUMANITÉ. Ainsi, l’objectif, en coulisses, des pouvoirs (…) financiers est de réduire la population. C’est leur idée fixe. Ils pensent que nous, les gens ordinaires, sommes trop nombreux dans le monde, que les gens de leur espèce devraient être environ 100 millions, avec un maximum de 1 milliard de personnes pour les servir. Ainsi ils vivraient dans l’abondance ici sur terre. Parce que nous les gens, les terriens, nous sommes trop nombreux pour les puissances mondiales en coulisses.
C’est pourquoi le Coronavirus et la crise financière qui est apparue presque immédiatement sont inextricablement liés.
L’objectif est de réduire les mouvements de population dans le monde entier, de réduire les libertés politiques.
En termes politiques il serait pratiquement impossible de faire tout cela. Il y a des différences entre les constitutions ; qu’elles soient appliquées ou non, c’est une autre question. Cependant il existe des droits politiques auxquels les gens sont habitués et qu’ils croient leur appartenir pour toujours. Peu de gens semblent se souvenir que la guerre mondiale contre le terrorisme a été déclarée après la prétendue attaque contre les tours du World Trade Center, le Pentagone, et la Maison Blanche aux Etats-Unis.
Afin de comprendre ce qu’est le Coronavirus aujourd’hui, souvenons-nous et analysons cette première tentative
« La première tentative de retirer ces droits aux gens a eu lieu le 11 septembre 2011, la DECLARATION DE GUERRE CONTRE L’HUMANITE déguisée en guerre contre le terrorisme. C’était il y a 19 ans. Les puissances mondiales en coulisses ont créé les événements du 11 septembre 2001. Aujourd’hui, elles ont besoin d’une autre excuse pour mieux contrôler l’humanité et pour s’en emparer. C’est ainsi qu’elles ont créé le Coronavirus. En gros, CE N’EST POUR AINSI DIRE, NI UNE PANDÉMIE, NI UNE ÉPIDÉMIE. (…)
Ces exercices, en coulisses, de commandement et d’Etat-majors des puissances mondiales ont pour BUT de LIMITER LES DIFFERENTS DROITS POLITIQUES et de FAIRE PEUR AUX GENS. (…)
Le but est d’effrayer les gens. Encore une fois, il s’agit d’exercices, en coulisses, de commandement et d’Etat-majors des puissances mondiales (…) financières libérales dans le BUT de LIMITER LES DROITS POLITIQUES que les gens sont fondamentalement habitués à avoir. Surtout en EUROPE OCCIDENTALE !
C’est leur deuxième objectif. Le premier objectif est de réduire le nombre d’habitants sur Terre. C’est leur BUT (…).
Le deuxième objectif, en coulisses, des puissances mondiales, est de PRENDRE LE POUVOIR.
Et le troisième objectif est lié aux FINANCES et au POUVOIR SUR L’ECONOMIE. (…) Pour chaque produit qui existe (…) il a été mis en circulation 20 fois le montant de son prix, en actions, billets à ordre, actions et autres produits financiers dérivés. (…) En conséquences toutes les relations financières et économiques sont passées de l’économie réelle à cette économie virtuelle. C’est une BULLE FINANCIERE qui existe maintenant et qui englobe, je pense, UN QUADRILLION ET 200 TRILLIONS DE DOLLARS. C’est une bulle financière QUI DOIT ÊTRE DEGONGLEE.
Il y a quelques jours, en février, je crois, le système de la Réserve Fédérale (FRS) a introduit un taux d’intérêt de 0% sur les dépôts. Maintenant dans de nombreux pays c’est même un taux d’intérêt négatif – c’est à dire que quand vous déposez 100 dollars, vous obtenez 90 ou 95 dollars. Mais au moins vous ne perdez pas tout. Ainsi nous obtenons déjà des taux négatifs sur les dépôts. Cette richesse doit donc être dégonflée. Comment sera-t-elle dégonflée ?
Encore une fois, A TRAVERS CETTE INTERNATIONALISATION ARTIFICIELLE en disant : nous voyons que l’économie s’est effondrée ; c’est clair et en conséquence nous ne pouvons pas satisfaire votre demande intérieure comme nous le faisions auparavant : vous devez vous serrer la ceinture, etc.
C’est maintenant un moment très important : notez que cela a commencé par la Chine. Même si les chinois sont catégoriques et affirment– cela a déjà été prouvé scientifiquement.

(…) Il est parfaitement évident que –les scientifiques chinois l’ont compris– il a été créé artificiellement et répandu à dessein : initialement à WUHAN. Et qu’en est-il de l’ITALIE ? Que s’est-il passé là-bas ? Comment se fait-il qu’une souche encore plus dangereuse que la souche chinoise apparaisse soudain en Italie ? Je pense qu’ils ont maintenant quelques milliers de personnes infectées et qu’un millier d’entre-elles sont déjà mortes. Mais encore une fois ; 100 FOIS PLUS DE PERSONNES MEURENT EN ITALIE DE LA GRIPPE, DE LA PNEUMONIE, DE LA SCROFULE ET DE L’HÉPATITE. MAIS ON NE NOUS PARLE PAS DE CELA. AU LIEU DE CELA, ON NOUS SERT UNE PROPAGANDE D’INFORMATION POLITIQUE SPECIALE, UNE PROPAGANDE PSYCHO-INFORMATIVE. UNE OPERATION PSYCHO-INFORMATIVE SPECIALE DES MEDIA MONDIALISTES QUI, EN COULISSES, SERT LES PUISSANCES LIBERALES (…) QUI CREENT MAINTENANT CETTE TERREUR.
C’est pourquoi nous devons faire face à ce phénomène comme nous le ferions pour une opération spéciale menée sous forme d’exercices de commandement et d’Etat-major.
Maintenant ILS SONT EN TRAIN D’OBSERVER QUI OBEIT ET QUI N’OBEIT PAS.

(…) C’en était fini du virus en Chine. Et ensuite cela a commencé en EUROPE.
Par conséquent, en tant que services de renseignements militaires, nous nous demandons : « QUI ? » – c’est évident– et « Où » ? – ce qui est également évident :

L’EUROPE ET ET LA CHINE SONT DEUX ADVERSAIRES GÉO-ÉCONOMIQUES DES ETATS-UNIS. C’EST LÀ QU’ILS ONT INJECTÉ LE VIRUS.
CE VIRUS A ÉGALEMENT UNE QUATRIÈME DIMENSION, LA DIMENSION ÉCONOMIQUE.

La première est d’ordre religieux : destruction des populations, réduction des effectifs.

La deuxième est d’établir un contrôle politique sur l’humanité.
La troisième est la déflation financière de cette gigantesque bulle financière.
Et la quatrième est L’ÉLIMINATION DE LEUR CONCURRENCE GÉO-ÉCONOMIQUE.
Voilà mon point de vue, celui d’un officier du Centre de défense et d’études stratégiques de l’Etat-major général des forces armées (russes). C’est mon évaluation de l’épidémie actuelle. 
(…)
– QUESTION : Bien sûr, nous aimerions connaître votre avis sur un PLAN D’ACTION PRATIQUE, sur la manière d’agir, sur la manière de se protéger : avez-vous quelques recommandations à nous faire ?
– « Je ne suis évidemment pas épidémiologiste. Mais on pourrait dire que je suis PARASITOLOGUE car il faut l’être pour comprendre les structures du pouvoir en Russie. Je parle donc EN TANT QUE MEDECIN MILITAIRE : ÉPIDÉMIOLOGISTE ET PARASITOLOGUE : TANT QUE NOUS NE SERONS PAS CAPABLES DE NOUS DEBARRASSER DE NOS PARASITES INTERNES QUI NOUS GOUVERNENT, NOUS NE POURRONS PAS NOUS ATTAQUER AUX AUTRES PARASITES ! »

 

https://www.youtube.com/watch?v=_C9vM5XK6jc

 

 

________________________________


 

« BAS LES MASQUES NOUS SOMMES EN GUERRE » :

Texte et vidéo d’Olivier Probst montrant que la guerre contre les peuples est déclarée

 

https://m.facebook.com/groups/743374913156021 :
Texte de la video du 3 octobre 2020 d’Olivier Probst : « Bas les masques nous sommes en guerre »

 

« LE COVID 19 A BON DOS POUR NOUS METTRE EN ESCLAVAGE SOUS CONTRÔLE TOTAL.

 

NOUS SOMMES EN GUERRE


Finalement Emanuel Macron avait raison : « nous sommes bien en GUERRE »: une guerre impitoyable pour nos libertés les plus fondamentales et même littéralement une guerre pour nos vies car ils vont nous mettre à genoux avec la crise économique ultra-violente qui s’en vient.

Si seconde vague il y a, il faut bien comprendre qu’elle sera avant tout économique et qu’elle fera beaucoup plus de dégâts et de morts que ce virus !

 

Une crise qui aurait pourtant pu être évitée avec des dirigeants responsables et raisonnables.

Cette crise sanitaire étant de toute évidence l’arbre qui cache la forêt de cette crise économique d’une ampleur sans précédent qui s’en vient et qui couve depuis des décennies.

 

LES DIRIGEANTS NE VEULENT PAS DE NOTRE BIEN

 

Et si vous pensez que nos dirigeants s’agitent et entretiennent tout ce cirque médiatique, ce qu’il convient maintenant d’appeler une bien cruelle mascarade pour notre plus grand bien, pour prendre soin de nous, eh bien regardez un peu avec quelle absence d’humanité ils ont traité les anciens dans les EHPADS en les EUTHANASIANT ARBITRAIREMENT AVEC DES BRIGADES D’URGENCE VIA UN PROTOCOLE CRIMINEL À BASE DE RIVOTRIL.

Et du côté des plus jeunes, ce n’est guère plus reluisant avec l’imposition du masque, bâillon qu’ils sont forcés de porter toute la journée pour assister à leurs cours, quelques fois jusqu’au malaise, sous peine d’être exclus de leurs établissements scolaires. Quels seront à long terme les effets de cette expérience traumatisante sur leur psyché et sur leur relation aux autres ?

 

Et je ne parle même pas des 11 INJECTIONS VACCINALES DANS LES VEINES DES BÉBÉS imposées par l’ex-ministre de la santé Agnès Buzyn ! Une véritable aberration et une attaque en règle sur des systèmes immunitaires en formation.

De plus, pensez-vous encore que si ces gouvernements et ceux qui les financent en coulisses voulaient réellement notre bien ils bloqueraient DES TRAITEMENTS EFFICACES COMME L’HYDROXYCHLOROQUINE, LE ZINC, LA VITAMINE C OU ENCORE DES PLANTES NATURELLES COMME L’ARTÉMISIA (Armoise), tout EN NE PARLANT JAMAIS DES MOYENS EFFICACES POUR RENFORCER NOTRE IMMUNITÉ ET NOTRE SANTÉ au moment même où c’est justement le plus essentiel et décisif ?

 

D’autre part, s’ils voulaient vraiment notre bien, pensez-vous qu’ils censureraient sans la moindre vergogne des experts scientifiques ou des médecins qui apporteraient des pistes de solution pour enrayer le virus ou qui auraient des avis divergents sur l’ampleur réelle de la pandémie ? (Pr. Montagné, Pr. Raoult, Pr. Perronne, Pr. Toussaint, Dr. Toubiana, Dr. Eve Engerer, … )

Pensez-vous qu’ils mettraient tout en œuvre pour museler systématiquement toutes les voix dissidentes (Silvano Trotta, chaînes du CNT… ) allant jusqu’à faire passer un homme droit  épris de liberté et de justice comme Robert Kennedy Jr. comme un fasciste s’adressant à des foules de nazis en liesse.

 

LE MASQUE :

 

Les média n’hésitent pas à présenter LES ANTI-MASQUE, comme un ramassis d’affreux complotistes et une résurgence du Troisième Reich alors même que les représentants du gouvernement (Sibeth Ndiaye, Jérôme Salomon, Agnès Buzyn, Olivier Veran…) avaient eux-même pendant des mois MARTELÉ HAUT ET FORT L’INUTILITÉ, VOIRE LA DANGEROSITÉ DE LA GÉNÉRALISATION DESDITS MASQUES AU GRAND PUBLIC POUR LUTTER CONTRE UNE ATTAQUE DE NATURE VIRALE.

 

Ils étaient alors allés jusqu’à ORGANISER DIRECTEMENT LA PÉNURIE DES MASQUES comme en témoignent certains entrepreneurs empêchés d’importer ces masques directement de Chine via leurs filières d’approvisionnement, tout en promouvant (le 3 mars 2020) L’INTERDICTION FORMELLE DE LEUR VENTE EN PHARMACIE (SOUS PEINE DE 6 MOIS D’EMPRISONNEMENT ET 10.000 EUROS D’AMENDE ENCOURRUS PAR LE PHARMACIEN) !

 

Entre-temps, (en mai 2020) il serait paradoxalement devenu la pierre angulaire pour combattre la propagation de la maladie ! De qui se moque-t-on ?

 

En outre, n’oublions non plus jamais que ces mêmes politiques qui prennent tant à cœur notre santé à tous ont consciencieusement et méticuleusement saboté et détruit l’hôpital public en le privant de moyens durant des décennies.

 

PRODUITS TOXIQUES – ALIMENTATION – EDUCATION :

 

D’autre part, s’ils pensaient vraiment à notre bien, pensez-vous vraiment :

– qu’ils laisseraient des PRODUITS AUSSI NOCIFS QUE LE GLYPHOSATE DE MONSANTO (Roundup) être distribué et diffusé dans la nature malgré leur toxicité avérée et éprouvée ?

 

– qu’ils encourageraient la mal-bouffe au détriment d’une alimentation saine et respectueuse de l’environnement en nous inondant de PRODUITS ALIMENTAIRES DÉNATURÉS, APPAUVRIS, SATURÉS EN SUCRES ET BOURRÉS DE CHIMIE, SOUVENT CANCÉRIGÈNE ?

– en outre pensez-vous qu’ils nous dispenseraient UNE ÉDUCATION AUSSI MÉDIOCRE dans les établissements scolaires EN COLLANT MAINTENANT LES ENFANTS DEVANT DES TABLETTES NUMÉRIQUES QUI NOUS LAISSERAIENT BAIGNER DANS UNE CULTURE DE MASSE D’UNE BÊTISE CRASSE qui relève plus de l’idiocratie et de l’abrutissement qu’autre chose ?

 

INCOMPÉTENCE ???

 

Et avec cette crise, COMMENT CROIRE ENCORE, APRÈS TOUTE CETTE IMPROBABLE ACCUMULATION DE MENSONGES, D’INJONCTIONS PARADOXALES D’APPROXIMATION, DE MANIPULATION, ET DE MAUVAISE PRISE DE DÉCISIONS QUE TOUT CECI NE SERAIT QUE LE FRUIT DE REGRETTABLES MALADRESSES OU D’INCOMPÉTENCE ?

 

UNE VOLONTÉ DÉLIBÉRÉE DE DESTRUCTION !

 

Comment ne pas comprendre et finir par admettre que tout cela ne relève en réalité que d’une PURE MALVEILLANCE, DE POLITIQUE DÉLIBÉRÉE ET MÛREMENT RÉFLÉCHIE QUI JOUE SUR UNE CONFUSION SAVAMMENT ENTRETENUE ET ORCHESTRÉE POUR AVANCER DANS LEURS FUNESTES AMBITIONS ?

(Emmanuel Macron : « la bête de l’événement est là ! »)

 

DES TECHNIQUES DE TORTURE CONNUES :

 

Car, à bien y regarder de près, le déroulement de cette pandémie rappelle les TECHNIQUES DE TORTURE développées à l’échelle individuelle sur les prisonniers dans des camps de détention comme Guantanamo avec le manuel de torture psychologique « KUBARK » mais qui serait cette fois-ci appliqué à grande échelle : celle des sociétés :

(https://fr.wikipedia.org/wiki/Manuels_d%27interrogatoire_de_l%27U.S._Army_et_de_la_CIA

https://nsarchive2.gwu.edu/NSAEBB/NSAEBB27/docs/doc01.pdf (KUBARK Counter Intelligence Interrogation, July 1963)

(en français : https://editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Kubark-9782355220456.html )

 

Ainsi, on y retrouve :

– LA PRIVATION SENSORIELLE avec le port du masque obligatoire,
– LE DÉVELOPPEMENT D’UN SENTIMENT D’INSÉCURITÉ ET DE STRESS PERMANENT avec un martelage médiatique incessant et quotidien du nombre de morts (Jérôme Salomon, Olivier Veran…) ; quoi de mieux aussi pour rendre les gens malades que de leur parler de maladie à longueur de journée, surtout pour les personnes les plus sensibles et hypochondriaques,
– L’ISOLATION avec le confinement, les gestes barrière et l’éloignement des proches,
– LE HARCÈLEMENT des concitoyens avec des mesures absurdes sous peine de recevoir des amendes exorbitantes (135 euros, 200 euros, 3750 euros), le port du masque continuel.
– tout est fait pour RENDRE LA VIE QUOTIDIENNE PÉNIBLE,

– LA DÉSORIENTATION ET LA PERTE DES REPÈRES, avec des discours officiels évolutifs et qui changent en permanence et de manière contradictoire ( « la vente du masque est interdite » / « Ici, le masque est obligatoire » ), des mesures à géométrie variable, voire parfaitement incohérentes ( « Couvre-feu Covid 19 – interdiction de sortir de 22H à 5H – infraction passible d’amende » ).


On dirait donc bien la mise en œuvre de ce que la politologue Naomie KLEIN décrivait dans son essai sur la montée du capitalisme du désastre comme « LA STRATÉGIE DU CHOC ».
Une stratégie proprement machiavélique qui permet de profiter de l’état de sidération générale pour passer en force et sans réaction des mesures absolument inacceptables d’un point de vue moral et démocratique et qui seraient rejetées avec force en temps normal.

En somme, nous nous retrouvons face à une gigantesque expérience de contrôle social et de soumission de la population à l’instar de la fameuse expérience de Milgram : on doit OBÉIR AVEUGLÉMENT AUX DÉCISIONS LES PLUS ABERRANTES AU NOM DU RESPECT DE L’AUTORITÉ SUPÉRIEURE car c’est elle qui aurait l’expertise scientifique, les compétences et le savoir, malgré des conflits d’intérêt qui sautent aux yeux. Mais que vaut encore la compétence si elle est corrompue et ne vise plus l’intérêt du bien commun ?

 

Une SOUMISSION qui a culminé jusqu’à l’absurde avec la nécessité de SE FAIRE SIGNER À SOI-MÊME une dérogation d’autorisation de sortie lors du confinement ( « ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE » ). A croire qu’ils sont aussi en train d’évaluer le degré d’abrutissement et de zombification de la population générale avant de passer à la vitesse supérieure.

 

On entretient aussi LA DIVISION DANS LA POPULATION, on encourage LA DÉLATION comme lors de l’une des plus sombres et funestes époques de notre histoire.

 

Ainsi, désormais, TOUT LE MONDE SURVEILLE TOUT LE MONDE ET TOUT LE MONDE SE MÉFIE DE TOUT LE MONDE, soit la mise en place d’une société délirante, paranoïaque et kafkaïenne, en somme invivable et infernale.

 

On pourra aussi penser à l’expérience en psychologie sociale qui fut menée (THE STANFORD PRISON EXPERIMENT) où l’on donnait l’autorité à tout un groupe d’individus lambda sur un autre groupe avec le pouvoir de surveiller et de punir ces derniers.

( https://fr.wikipedia.org/wiki/Expérience_de_Stanford )

 

Ainsi, on ne peut que déplorer que dans cette crise sanitaire, certains, forts de cette nouvelle autorité se prêtent très bien au jeu, se faisant LES RELAIS ZÉLÉS DU POUVOIR.

 

On pourra par exemple penser à certains vigiles surveillant les entrées des magasins ou autres contrôleurs SNCF qui jouent les shérifs et n’hésitant pas à stopper tout un train et à plaquer violemment un père de famille devant les yeux apeurés de sa fille traumatisée et sanglotante au seul motif d’un port du masque jugé trop relâché !

 

En fait, force est de constater que tout se passe comme :

– s’ils nous livraient UNE GUERRE TOTALE,
– s’ils mettaient tout en œuvre pour NOUS AFFAIBLIR SUR TOUS LES PLANS : PHYSIOLOGIQUE, AFFECTIF, PSYCHOLOGIQUE, INTELLECTUELLE ET ÉCONOMIQUE.  (vaccination obligatoire, suppression de l’argent liquide, gouvernement mondial).

 

Depuis des mois, ils mettent en place à grands coups de propagande médiatique une CAMPAGNE DE TERREUR INCESSANTE HORS DE PROPORTION AVEC LE DANGER RÉEL.

ILS METTENT L’ÉCONOMIE DU MONDE À GENOUX.

ILS ASPHYXIENT ET TUENT LES PETITS EXPLOITANTS ET ENTREPRENEURS TOUT EN RENFORÇANT LES GRANDS GROUPES (GAFAM) POUR UN VIRUS QUI, SOMME TOUTE, N’EST PAS PLUS MORTEL ET RAVAGEUR QU’UNE GRIPPE SAISONNIÈRE.

 

Sera alors venu le règne incontesté et sans partage des multinationales qui n’auront plus qu’à racheter à vil prix et à aspirer ces petites exploitations et entreprises.

 


UN PLAN CONCERTÉ ET CYNIQUE !

 

SOMMES-NOUS FACE À UNE PLANDÉMIE ?

Il faut bien comprendre que l’origine de cette crise est certainement non-naturelle, contrairement à ce que l’on nous a affirmé à l’envie dans un premier temps dans les media. En effet, elle ne serait pas transmise par une chauve-souris et un pangolin, mais le fruit d’un laboratoire de type P4 avec un virus qui aurait été trafiqué de la main de l’homme comme l’ont affirmé des équipes de scientifiques indiens mais aussi LE VIROLOGUE LUC MONTAGNÉ QUI A DÉCELÉ DES SÉQUENCES ENTIÈRES DE VIH (ET DE MALARIA) et qu’on fait passer depuis cette déclaration pour un vieillard sénile.

 

Tout porte à croire que nous sommes donc en présence d’une PLANDÉMIE et non d’une simple pandémie, c’est à dire d’un événement planifié en hauts lieux. Plusieurs documents tout à fait officiels et vérifiables nous portent vers cette hypothèse :

 

JACQUES ATTALI (2019)

Ainsi, comme l’affirmait déjà Jacques ATTALI, l’éminence grise et conseiller de l’ombre de nos présidents, dans un article tiré du journal L’Express, daté du 13 mars 2019 : les crises permettraient de faire évoluer l’humanité, de faire table rase du passé pour tout remettre à plat, de créer un nouvel ordre à partir du chaos comme le dit la devise de l’ordre maçonnique auquel il appartient : « ORDO AB CHAO ».

 

Voici ce qu’il affirmait alors : « L’histoire nous apprend que L’HUMANITÉ N’ÉVOLUE SIGNIFICATIVEMENT QUE LORSQU’ELLE A VRAIMENT PEUR ». « LA PANDÉMIE QUI DÉMARRE POURRAIT DÉCLENCHER UNE DE CES PEURS STRUCTURANTES. » « ON EN VIENDRA ALORS BEAUCOUP PLUS VITE QUE NE L’AURAIT PERMIS LA SEULE RAISON ÉCONOMIQUE, À METTRE EN PLACE LES BASES D’UN VÉRITABLE GOUVERNEMENT MONDIAL. » !

 

ALEXANDRE ADLER (2010)

De même en 2010, le journaliste et spécialiste des relations internationales, Alexandre ADLER, dans son essai « LE NOUVEAU RAPPORT DE LA CIA – Une vision prospective pour l’année 2025 », évoquait de manière visionnaire LA SURVENUE EN CHINE D’UNE PANDÉMIE DE CORONA-VIRUS, UNE MALADIE RESPIRATOIRE ENTRAÎNANT DES DIZAINES DE MILLIONS DE MORTS EN OCCIDENT !

 

FONDATION ROCKEFELLER (2010)

On peut aussi évoquer l’un des documents de travail de la FONDATION ROCKEFELLER daté de 2010 : la fondation prévoyait comment UNE PANDÉMIE DE VIRUS TRANSMISE À L’HOMME PAR DES OIES SAUVAGES POURRAIT ÊTRE UTILISÉE POUR JETER LES BASES D’UN POUVOIR AUTORITAIRE MONDIAL !

 

 

Le document s’intitulait : SCENARIO POUR LE FUTUR DE LA TECHNOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL :

L’un des scenarii dont il était question était intitulé LOCK STEP, pour « ETAPE DE CONFINEMENT » !

Il décrivait un monde où LE GOUVERNEMENT EXERCERAIT UN CONTRÔLE TOTAL ET UN LEADERSHIP AUTORITAIRE.

Il envisageait UN AVENIR OÙ UNE PANDÉMIE PERMETTRAIT L’INSTAURATION ET L’IMPOSITION DE NOUVELLES RÈGLES D’EXCEPTION SÉCURITAIRES ET LIBERTICIDES QU’IL S’AGIRAIT DE MAINTENIR ET DE PÉRENNISER DANS LE TEMPS.

Un scenario qui laisse véritablement songeur et qui ressemble en tous points à celui que nous sommes en train de vivre avec l’actuelle pandémie de Corona-virus.

 

BILL GATES – EVENT 201 (OCTOBRE 2019)
De plus, il est extrêmement curieux, voire particulièrement douteux que le pseudo philanthrope Bill GATES ait participé, coïncidence extraordinaire, en octobre 2019, par le biais de sa FONDATION BILL ET MELINDA GATES à un événement appelé : « EVENT 201 ».

Il s’agissait d’une SIMULATION AUTOUR D’UNE PANDÉMIE FICTIVE DE CORONA-VIRUS SE SOLDANT PAR LA BAGATELLE DE 65 MILLIONS DE MORTS.

Or, comme chacun le sait, tout juste 5 mois après cet exercice, une véritable épidémie de corona-virus se déclarait depuis le site de Wuhan en Chine.

 

BILL GATES : SÉRIE NETFLIX « EXPLAINED »

Mais ce n’est pas tout, car BILL GATES intervenait même dans une video sur Netflix dans la série « EXPLAINED » dont le scenario se déroulait précisément dans un marché chinois où des animaux étaient entassés et un virus hautement mortel propagé dans le monde entier. Gates apparaissait comme expert dans la video pour lancer, tel un oracle de malheur, ce sinistre avertissement : « SI VOUS PENSES A QUELQUE CHOSE QUI POURRAIT TUER DES MILLIONS DE PERSONNES, UNE PANDEMIE EST NOTRE PLU           S GRAND RISQUE » !         

 

THE ECONOMIST (ROTHSHILD) « LE MONDE EN 2019 » :

Autres éléments fort interpellant : la couverture annuelle de THE ECONOMIST, « Le Monde en 2019 », la feuille de chou économique de la puissante dynastie des Rothshilds qui est LITTÉRALEMENT TRUFFÉE DE SYMBOLISME EN LIAISON AVEC LA PANDÉMIE !

Voir : https://www.youtube.com/watch?v=jV9X_-avU6w

On y retrouve pèle-mêle représentés :

– un PANGOLIN, animal qui fut tenu pour responsable de la propagation du virus à l’homme au tout début de l’épidémie en Chine

– les QUATRE CAVALIERS DE L’APOCALYPSE, figures menaçantes et macabres s’il en est, qui sont SYNONYMES DE GRANDES TRIBULATIONS, CE CATACLYSME, ET INTERVIENNENT DANS LES ÉPIDÉMIES EN SEMANT DERRIÈRE EUX CHAOS ET DÉSOLATION : l’un des cavaliers semble même porter un MASQUE DE PROTECTION médicale pour les pandémies !

En figure centrale de la composition se dresse un Homme de Vitruve, célèbre figure cabalistique de Léonard de Vinci, ici dans une version modernisée :

– il tient dans la main à droite un smartphone avec un QR Code, ce qui peut rappeler les autorisations de déplacement pendant le confinement
– sur son bras à gauche on peut apercevoir un brin d’ADN tatoué ; or, le vaccin qui va être utilisé pour lutter contre le Corona-virus sera justement UN VACCIN À ARN, CAPABLE D’INTERVENIR AU NIVEAU DE L’ADN HUMAIN SANS DOUTE POUR L’ALTÉRER
– il s’agit ici sans nul doute d’une satire de l’homme moderne qui est tout simplement tourné en dérision avec malice par les ROTHSHILDS : en effet, si cette figure représente traditionnellement l’homme accompli réalisant l’union entre la matière représentée par le carré et l’esprit représenté par le cercle, ici CE NOUVEL HOMME DE VITRUVE 2.0, CET HOMO-NUMERICUS semble désespérément ancré dans le matérialisme coupé de toute transcendance et connexion divine : en effet, il tient dans ses mains un portable, une feuille de canabis, une base de base-ball, ET VOIT SON REGARD EMPÊCHÉ PAR CE QUI S’APPARENTE ÊTRE UN CASQUE VIRTUEL : IL EST LITTÉRALEMENT AVEUGLÉ ET NE COMPREND RIEN À CE QUI LUI ARRIVE, EMPÊTRÉ DANS SON UNIVERS FACTICE ET INSIGNIFIANT DE DIVERTISSEMENT. LES YEUX ÉTANT LE REFLET DE L’ÂME, CELLE-CI EST ALORS DÉFINITIVEMENT VOILÉE.
– une reproduction d’un tableau auto-portrait de la peintre ARTEMISIA GENTILESCHI, sans doute pour jouer avec le nom de l’ARTÉMISIA : en effet, cette dernière, aussi appelée ARMOISE est une plante médicinale efficace contre le paludisme tout comme la CHLOROQUINE et elle est donc efficace pour lutter contre le Corona-virus : cette couverture parle alors du mal, mais aussi subtilement de son remède.

IL FAUT BIEN PRÉCISER QUE RIEN NE LAISSAIT PRÉSAGER ALORS D’UN AVENIR AUSSI CHAOTIQUE ET SOMBRE AU MOMENT DE LA PARUTION DE CETTE COUVERTURE !!!

(EN NOVEMBRE 2018 !!!)

 

Mais ce n’est pas tout !
Pour rester sur les couvertures de la revue THE ECONOMIST,
sur l’édition d’avril 2020 

https://www.facebook.com/lesaventuresdetintinaupaysdesgiletsjaunes/videos/2564601393814056

figure un citoyen lambda qui promène avec son masque médical son chien en laisse pendant la pandémie et qui est lui-même tenu en laisse et surveillé par une main invisible que l’on peut interpréter comme la main cachée des élites.  En somme, il est désormais placé sous le contrôle et la botte des puissants comme un bon toutou à son maître.

Sur cette même couverture il est aussi précisé que « TOUT EST SOUS CONTRÔLE : LE GOUVERNEMENT GLOBALISÉ MONDIAL, LES LIBERTÉS ET (même) LE VIRUS. »

( Couverture intitulée « EVERYTHING’S UNDER CONTROL : BIG GOVERNMENT, LIBERTY AND THE VIRUS » ).
Encore une fois, de la part de ces élites, QUELLE AUDACE ET QUEL CYNISME ABSOLU !!!

 

Mais la couverture la plus sinistre et la plus menaçante de THE ECONOMIST est sans nul doute celle de JUIN 2020 :

« THE NEXT CATASTROPHE (AND HOW TO SURVIVE IT) »

littéralement : « LA PROCHAINE CATASTROPHE (ET COMMENT Y SURVIVRE) » :

https://www.economist.com/weeklyedition/2020-06-27 :
– Elle présente une scène de nature proprement apocalyptique avec UNE FAMILLE ASSISE SUR UN CANAPÉ DANS SON SALON, CHAQUE MEMBRE DE LA FAMILLE ÉTANT MUNI D’UN MASQUE À GAZ.
– Dans les tableaux suspendus au mur en arrière-fond, on peut voir différentes catastrophes dépeintes : DES CATASTROPHES NATURELLES, BACTÉRIOLOGIQUES, UNE BOMBE ATOMIQUE, UN DÉSASTRE ÉCOLOGIQUE, UNE MÉTÉORITE, ET, AU BEAU MILIEU DE TOUTES CES SCÈNES DE DÉSOLATION, une horloge qui semble être celle de l’apocalypse et qui indique : MINUIT MOINS UNE.

En fait, à bien y regarder de près, CES PSEUDO-ÉLITES SE COMPORTENT DES PERVERS NARCISSIQUES QUI PRENNENT UN MALIN PLAISIR À JOUER AVEC LEURS VICTIMES.

 

!!! IL FAUT TOUT DE MÊME, VOUS EN CONVIENDREZ, ÊTRE SACRÉMENT VICELARD ET TORDU POUR SE LIVRER À DE TELS PETITS JEUX, TABLER SUR L’ANNÉE À VENIR POUR UN POSSIBLE CHAOS, DES DESTRUCTIONS, DES FAMINES DÉCIMANT LES PEUPLES ET LE REPRÉSENTER LE PLUS NATURELLEMENT DU MONDE SUR UNE COUVERTURE DE MAGAZINE GLACÉ. VOILÀ QUI EST GLAÇANT !!!

 

LA B.D. INFECTED (INFECTÉE)
Par ailleurs on peut aussi mentionner l’édition PAR L’UNION EUROPÉENNE d’une Bande Dessinée titrée « INFECTED » étrangement prédictive, évoquant elle aussi UNE PANDÉMIE MONDIALE AVEC UN VIRUS MORTEL TRANSMIS À L’HOMME PAR UN ANIMAL DANS UN PAYS ASIATIQUE.
IL Y EST AUSSI MENTIONNÉ DES ÉQUIPES SCIENTIFIQUES TRAVAILLANT SUR UN VIRUS MORTEL DANS UN LABORATOIRE P4 BASÉ EN CHINE.

Et ne parlons pas des films hollywoodiens qui ont préparé les esprits et les imaginaires collectifs pendant des années à l’éventualité d’une telle pandémie :

– de « CONTAGION », de Steven Soderbergh,
– à « 28 JOURS PLUS TARD » de Danny Boyle,
– en passant par « L’ARMEE DES DOUZE SINGES » de Terry Gilliam,
– « ALERTE » de Wolfgang Petersen,
– ou encore la série de films des RESIDENT EVILS et tant d’autres.

Dans le script du film « PERFECT SENSE » de David Mackenzie, sorti en salles en 2011, LES GENS PERDENT PROGRESSIVEMENT L’USAGE DE LEURS SENS SUITE À LA PROPAGATION D’UN MYSTÉRIEUX VIRUS, ce qui ne manquera pas de faire penser au covid 19 qui enlève le goût.

 

IL N’Y A PAS DE HASARD !

BREF !
Il est difficile de croire qu’une telle accumulation d’éléments puisse relever du pur hasard. Il y a vraiment matière à se poser de sérieuses questions ce virus, son origine, et sa véritable finalité.

LE COURONNEMENT DE LEUR PROJET
LE MONDE D’APRÈS

LA PANDÉMIE EST UN PORTAIL


En fait, il faut comprendre que CE VIRUS est pour les mondialistes une occasion en or pour passer d’un monde à l’autre comme le ferait un catalyseur. Cette rupture violente PERMET D’IMPOSER À L’ENSEMBLE DE LA SOCIÉTÉ LEUR NOUVEAU PARADIGME, COMME UN PORTAIL OUVERT SUR LEUR NOUVEAU MONDE, À SAVOIR, CELUI DE LEUR FAMEUSE GOUVERNANCE MONDIALE ET DE LEUR RÊVE MESSIANIQUE.

 

GLOBAL GOALS 

 

Nos élites l’affirment elles-même dans les videos de leur organisation mondialiste, GLOGAL GOALS ou OBJECTIFS GLOBAUX, à laquelle adhèrent comme un seul homme tous nos bons dirigeants.

https://www.globalgoals.org

https://think.f1000research.com/sustainable-development-goals/?gclid=EAIaIQobChMIpc_d7Yah7AIVZGHmCh1AhwUyEAAYASAAEgLMUvD_BwE

 

LE WORLD ECONOMIC FORUM (FORUM ECONOMIQUE MONDIAL) 

 

Cela est aussi confirmé par le président du FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL, Klaus SCHWAB, qui affirme que, je cite :
–  «  LA CRISE DU COVID 19 NOUS A MONTRÉ QUE NOS ANCIENS SYSTÈMES NE SONT PLUS ADAPTÉS AU 21ÈME SIÈCLE »
et d’ajouter que :
– « LA PANDÉMIE REPRÉSENTE UNE FENÊTRE D’OPPORTUNITÉ RARE MAIS ÉTROITE POUR REPENSER, RÉINVENTER ET RÉINITIALISER NOTRE MONDE ».

 

D’ailleurs, ces derniers temps, ces mêmes élites parlent beaucoup par le biais du FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL de « GREAT RESET » autrement dit : une  « GRANDE RÉINITIALISATION DE L’ÉCONOMIE ».

https://www.weforum.org/great-reset/

https://www.weforum.org/agenda/2020/06/now-is-the-time-for-a-great-reset/

 

Cette refonte totale du système devrait affecter en profondeur tous les aspects de nos existences sans retour en arrière possible : une transformation d’ordre :
– monétaire
– sanitaire,
– sociale,
– commerciale,
– éducative,

– logistique,

– industrielle,
– technologique
– et jusqu’à la distribution alimentaire.


Il va sans dire que pour ces dirigeants, une sortie de crise ne serait uniquement envisageable que par le biais d’une VACCINATION GÉNÉRALISÉE DE LA POPULATION MONDIALE, COMME BILL GATES QUI ENVISAGE DE VACCINER NI PLUS NI MOINS QUE 7 MILLIARDS D’INDIVIDUS.

VIDEO de BILL GATES (avril 2020) :

https://www.youtube.com/watch?v=8HxED-o0Xqw

« TANT QU’ON N’AURA PAS VACCINÉ LA PLANÈTE ENTIÈRE LA SITUATION NE POURRA PAS REVENIR À LA NORMALE » !

 

https://covidinfos.net/covid19/cest-7-milliards-dindividus-quil-va-falloir-vacciner-affirme-la-fondation-de-bill-gates/940/


Ce qui, au passage, n’a aucun sens, puisque (en septembre 2020) le virus mute et a perdu toute sa force et sa virulence depuis le début de l’épidémie.

Et bien entendu pour finir de convaincre les plus récalcitrants ou les individus dits complotistes peu enthousiastes vis-à-vis de tout ce PROJET, on fera peser sur eux le chantage d’être tout simplement exclus et définitivement coupés de toute vie sociale.
Car, il est question de couper la VACCINATION AVEC UN PASSEPORT ET UNE IDENTITÉ NUMÉRIQUE.
https://www.accenture.com/us-en/insight-blockchain-id2020

https://www.biometricupdate.com/201909/id2020-and-partners-launch-program-to-provide-digital-id-with-vaccines    (page datant du 20 septembre 2019 !) 

 

Autant dire que dans un avenir proche, il ne sera plus possible de pouvoir assurer ses besoins vitaux tout en travaillant, ce COVID PASS, nouveau passeport de santé numérique vérifiant en permanence si l’individu n’est pas susceptible d’être porteur du virus et qu’il est bien à jour dans son carnet de vaccination.

https://www.verdict.co.uk/vst-enterprises/

https://healthcare-in-europe.com/en/news/sold-50-million-digital-health-passports.html

 

Il faut aussi préciser que ce vaccin est une première et qu’il ne ressemblera à aucun autre déjà développé par le passé puisqu’il s’agit d’un vaccin à ARN qu’il faudra activer et qui va intervenir directement au niveau de notre ADN !

 

SOMMES-NOUS DEVENUS DES ANIMAUX DE LABORATOIRE ET DES COBAYES LIVRÉS ET SOUMIS AUX DERNIÈRES LUBIES DÉLIRANTES DE CES SCIENTIFIQUES ?

Au passage, le fait que ce vaccin ait été développé en un temps record laisse vraiment augurer du pire en matière de sécurité !

CONCLUSION :

 

En réalité, nos élites sont des individus animés par un cynisme absolu qui n’ont que le plus grand mépris pour l’humanité comme cela est de plus en plus visible avec toutes les décisions proprement aberrantes qu’ils mettent en œuvre.


Manifestement, ils nous considèrent avant tout comme du bétail tout juste bon à être pucé, ou bien comme une menace à éliminer pour préserver leur hégémonie et l’accès aux précieuses ressources en raréfaction de la Terre qu’ils se réservent jalousement.

Désormais, les choses sont claires : nous sommes vraiment rendus à la CROISÉE DES CHEMINS et nous devons choisir dans quel type de société nous voulons encore vivre :


– allons-nous rester à genoux, bien dociles, écrasés sous la botte et à la merci de ces fous de pouvoir et de contrôle, dans une société hyper surveillée, numérisée, aseptisée, déshumanisée, robotique et transhumaniste,
https://iatranshumanisme.com/2019/05/29/transhumanisme-avenement-homme-dieu/

– ou allons-nous enfin nous redresser pour vivre sainement en laissant un monde vivable et viable pour nos enfants ?

D’ailleurs, il faut bien comprendre que dans le monde qu’ils ambitionnent de voir naître, ce nouvel âge d’or :
– il n’y aura plus de place pour l’humain : tout sera robotisé et automatisé, les travailleurs laborieux étant devenus superflus,
– un monde divisé entre les dieux et les inutiles, les être substituables, dixit le détestable « pape » français du Transhumanisme LAURENT ALEXANDRE !!!

https://www.gqmagazine.fr/lifestyle/high-tech/articles/lhomme-qui-veut-nous-rendre-immortels/31848

https://iatranshumanisme.com/2019/09/27/conference-de-laurent-alexandre-sur-le-transhumanisme-et-lintelligence-artificielle/

POUR VOTRE SÉCURITÉ VOUS N’AUREZ PLUS DE LIBERTÉS !!!
N’oublions pas qu’une liberté qui est temporairement suspendue est bien souvent perdue à tout jamais et que les mesures provisoires ne tardent jamais à s’imposer à tout le monde comme la nouvelle norme.

 

Comme le disait avec justesse BENJAMIN FRANKLIN : « UN PEUPLE PRÊT À SACRIFIER UN PEU DE LIBERTÉ POUR UN PEU DE SÉCURITÉ NE MÉRITE NI L’UNE NI L’AUTRE ET FINTI PAR PERDRE LES DEUX ! »

Autant dire que si un réveil des masses ne se réalise pas très vite, nous sommes cuits :
– notre liberté,
– notre santé
– et notre vie
seront sérieusement compromises.

PEUPLES DU MONDE, IL EST DONC GRAND TEMPS D’OUVRIR LES YEUX, DE RÉSISTER ET DE SE LEVER POUR REPRENDRE ENFIN EN MAINS LES CLÉ DE NOTRE DESTINÉE COLLECTIVE ET DE DIRE NON À TOUTES CES FOLIES ET PROJETS MORTIFÈRES

https://alencontre.org/ameriques/americnord/usa/etats-unis-difficile-de-contrer-le-«nous-sommes-le-99».html


 » CELUI QUI CONTRÔLE LA PEUR DES GENS

DEVIENT LE MAÎTRE DE LEURS ÂMES. « 
« Le Prince », Nicolas MACHIAVEL !

 

 

(Texte de Olivier PROBST
https://m.facebook.com/groups/743374913156021 )

 

 

 

 

Défiler vers le haut