Ni de droite ni de gauche, la Démocratie sans partis !

Communiqué du 3 novembre 2022

 

En France, la constitution et sa république sont caduques depuis 2008 du fait de la violation du referendum de 2005, du droit fondamental du peuple à la souveraineté et de son droit de concourir souverainement à la formation de la loi.

En 2008 les « représentants » élus ont décidé de priver le peuple de l’exercice de sa souveraineté nationale. Cette « république » oligarchique, comme les précédentes, n’a jamais été démocratique car fondée sur l’élection, la représentativité, l’interdiction du mandat impératif et les partis politiques qui permettent la corruption et de diviser le peuple pour mieux régner sur lui. Les citoyens votaient pour élire des maîtres.

Or, c’est au peuple qu’il appartient de gérer la chose publique, la « res publica ». Les institutions de forme républicaine doivent donc être démocratiques.

La véritable démocratie se caractérise par le tirage au sort, le mandat impératif, le contrôle et le vote des lois par les citoyens. Avec ces caractéristiques et sans les partis politiques, la corruption et la division ne sont plus possibles. C’est à ces conditions que des institutions de forme républicaine seront enfin démocratiques.

Pour en savoir plus sur la disparition de la constitution, consultez l’étude intitulée Que dit la Constitution ?


Le Conseil National de Transition Français canal historique est un organe de droit international public déclaré à l’ONU en 2015, avec réitération en 2021.
C’est la seule autorité publique qui permet au peuple français de disposer de lui-même légitimement et pacifiquement sans « coup d’Etat » en résistance à l’oppression qu’il subit depuis la disparition de la constitution en 2008.
Ses institutions de forme républicaine ont vocation à permettre au peuple français, dès leur installation, d’exercer lui-même la souveraineté nationale en appliquant le Programme de la Transition pour rétablir l’Etat de droit et restaurer le pays aux termes d’une transition démocratique de deux à trois années, au cours de laquelle il aura pu préparer et choisir lui-même son propre mode de gouvernance pour l’avenir.
C’est une organisation sans « président », sans lien avec Eric Fiorile (voir « Le CNT se réorganise »), ni avec aucun parti politique ou mouvement extrémiste.
Il existe un seul CNT Français : le CNTF canal historique. Méfiez-vous des contrefaçons !

IMPRIMER et DIFFUSER dans les boîtes aux lettres
de vos Gendarmes et des Commissariats,
administrations et entreprises près de chez vous,
POSTER sur les réseaux sociaux via les boutons
sous cet article à gauche

Print Friendly, PDF & Email
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com